Francfort

IMPÔT SUR LE CULTE – Un expatrié français athée s’indigne de devoir payer

Thomas Bores, Français expatrié à Berlin, s’était bien déclaré athée lors de son inscription auprès de l’administration allemande à son arrivée en 2013. Or, en cochant la case ”sans religion”, n’ayant jamais eu affaire à l’église si ce n’est pour son baptême qu’il estime ”ne pas être de son fait”, il était loin de se douter que son compte serait prélevé de 550 euros deux ans plus tard. Le contribuable en Allemagne est en effet soumis à l’impôt sur la religion sauf s’il fait la démarche officielle de se ”retirer de l’église”, information qui n’aurait pas été communiquée au jeune Français lors de son installation. Plus que la somme prélevée, ce dernier déplore avant tout la transmission de son certificat de baptême aux autorités religieuses allemandes par la France et estime qu’il s’agit dans ce cas d’une ”violation de la directive européenne sur la protection des données personnelles à des fins financières”. Le député Pierre-Yves Le Borgn' a fait remonter l’information auprès de Laurent Fabius au ministère des Affaires étrangères afin qu'un terme puisse être mis à ce genre de situation.

VK (www.lepetitjournal.com/francfort), mardi 17 février 2015

 
Francfort

RENÉ RANDRIANJA – « Mon année passée à la tête de l’ALFM, je la qualifierais de fomagnifique »

Vendredi 23 juin se tenait la remise des diplômes des bacheliers du Lycée français Victor-Hugo à Francfort. Pour l’occasion, René Randrianja, président de l’Association des Anciens des Lycées français du Monde, était présent. Celui-ci était également là dans le but d’inaugurer une nouvelle association des anciens élèves de l’étranger dans le Lycée français de Francfort, la première en Allemagne. 
Une internationale

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine