Francfort

FRANCFORT – Conflit autour de la fermeture de l’hippodrome : le jugement bientôt rendu

Alors qu’un procès est entamé depuis de longs mois concernant la légalité de l’expulsion précipitée du « Renn-Klub » de l’hippodrome de Francfort, les juges devraient rendre leur décision le 27 juillet prochain. Lepetitjournal.com/francfort revient sur l’affaire.

Un conflit autour d’une expulsion prématurée 

La course se terminera au galop pour la justice allemande, qui va bientôt rendre son verdict sur l’affaire de l’expulsion précipitée du « Renn-Klub » de l’ancien hippodrome de Francfort. En effet, la cour d’appel provinciale souhaite rendre son jugement le 27 juillet prochain, afin de savoir si la ville, en tant que propriétaire du terrain, disposait ou non d’un droit d’expulsion à l’encontre du « Renn-Klub » de Francfort. Ce dernier s’oppose clairement à cet avis d’expulsion, mais aussi à l’annulation du contrat de location en cours, valable jusqu’en 2024. À la place, le « Deutsche Fußballbund » (DFB) souhaite construire un centre d’entrainement.

Plusieurs tribunaux se sont emparés de l’affaire

Le litige entre la ville, la société exploitante et le « Renn-Klub » occupe plusieurs tribunaux, dans le cadre d’une série de procès. En février dernier, la cour d’appel provinciale avait arrêté provisoirement le processus d’expulsion, alors même que le tribunal régional de Francfort avait accepté cette action quelques mois auparavant. Le 26 juin, la chambre civile de la cour d’appel provinciale appela une nouvelle fois plusieurs témoins concernant l’interprétation du contrat de location et d’utilisation du terrain, résilié par la ville. 

Au cœur du conflit se trouve notamment un passage dans lequel est évoqué un possible délai de six mois. D’après l’avocat du « Renn-klub », ce délai est uniquement restreint lorsque l’utilisateur de l’hippodrome n’exécute pas correctement les obligations convenues dans le contrat. Avec la déclaration de plusieurs anciens directeurs du « Renn-Klub », il en est arrivé à la conclusion que le contrat d’utilisation n’avait pas rendu compte d’un risque de délai d’expulsion restreint.

De plus, selon l’avocat de l’association, Herbert Geißler, une potentielle exécution du contrat contraire aux bonnes mœurs doit être considérée. Celui-ci a donc sollicité une expertise dans ce sens, quelques semaines seulement avant la fin de l’instruction. 

L’hippodrome de Francfort, un lieu chargé d’histoire 

Malgré les récentes affaires dont l’hippodrome de Francfort est en proie, celui-ci ne date pas d’hier. En effet, il a vu le jour au milieu du XIXème siècle grâce à l’initiative de la « Rheinischer Rennverein », sur le modèle de l’hippodrome de Vincennes en France. Les princes, réunis lors du Congrès des princes en 1863, appelé en allemand « Frankfurter Fürstentag », décidèrent de participer au financement du projet. En 2011, ce site classé monument historique d’après la « Hessisches Denkmalschutzgesetz » a été restauré, mais quatre ans plus tard, soit en novembre 2015, la dernière course de chevaux avait lieu.

Le 27 juillet marquera donc la fin d’une épopée hippique, dans laquelle un monument gorgé d’histoire, placé dans le quartier de Niederrad, était le personnage principal. 

(Photo © Pixabay)

JV (www.lepetitjournal.com/francfort), mardi 4 juillet 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

 

 
Francfort
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
En direct d'Europe
Stockholm - Actualité

6 FEVRIER – La fête nationale same

Depuis 1992, le 6 février, c’est la fête nationale same (samenationaldagen). Une occasion pour nous d’aborder la culture et l'histoire de…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine