Francfort

HUNDERTWASSER – La « Waldspirale » ou « La forêt spirale » de Darmstadt

Avec sa structure difforme et ses couleurs bariolées, il attise la curiosité des passants et ne laisse pas indifférent. En effet, il est impossible de passer à côté de cet imposant immeuble sans se questionner. Lepetitjournal.com/francfort vous propose un petit point culture sur la fameuse « Waldspirale » de l’artiste Hundertwasser.

La « Waldspirale » à Darmstadt (Photo JV lepetitjournal.com/francfort) 

Rien à voir avec un petit immeuble d’habitation sombre, morose, et qui, avec les années, se défraîchit toujours un peu plus. Située entre la Büdinger et la Friedberger Straße à Darmstadt, la « Waldspirale », appelée en français « La forêt spirale », est une œuvre connue de tous dans la ville. Mais la connaissez-vous réellement ? 

La « Waldspirale », ou comment plonger dans un univers féérique

La « Waldspirale » à Darmstadt
(Photo JV lepetitjournal.com/francfort)

L’immeuble a été construit entre 1998 et 2000, dans le but de loger une centaine de familles. Son architecture se veut révolutionnaire, tant par ses couleurs bariolées que par sa forme irrégulière, qui ne suit aucune règle stricte en la matière. L’édifice donne l’impression d’être la reproduction d’un château féérique issu de l’imaginaire d’un enfant. 

L’immeuble possède douze étages à son plus haut niveau, dans lesquels se côtoient 105 appartements. Tout en haut, des tours dorées en forme de bulbe surplombent le bâtiment. Sur ces bulbes, mais aussi sur le bâtiment, plus de 1000 petites fenêtres, mais aucunes identiques. Toujours sur le toit, on trouve un jardin de tilleuls et d’érables. Une aire de jeux et un fleuve artificiel sont également à disposition. Les différentes couches de béton de recyclage multicolore constituant l’édifice contrastent donc avec la forêt se trouvant autour et à l’intérieur du bâtiment, où on peut trouver une petite cour avec un ruisseau, mais ses formes circulaires sont toujours en raccord avec la nature.

En plus de logements, le bâtiment a été conçu pour abriter également un restaurant avec un bar à cocktails, ainsi qu’un café. De quoi ravir les curieux désirant rentrer dans l’édifice atypique de l’artiste autrichien ! 

Hundertwasser, père de la « Waldspirale » …

Friedensreich Hundertwasser Regentag Dunkelbunt, artiste peintre mais aussi architecte, est à l’origine du projet de la « Waldspirale » à Darmstadt. Né en 1928 à Vienne, il prend part à la session d’hiver de l’Académie des Beaux-Arts de Vienne à la fin des années 50, après avoir obtenu son diplôme du baccalauréat en 1948. C’est à partir de là qu’il a commencé à signer ses œuvres sous le pseudonyme « Hundertwasser ». Néanmoins, il ne terminera pas ses études et commencera une série de voyages. 

Friedensreich Hundertwasser (Photo Hannes Grobe © Wikimédia Common)

L’artiste autrichien n’aura pas seulement été à l’origine de la résidence « Waldspirale » à Darmstadt, mais aura signé de son nom de nombreuses œuvres architecturales en Allemagne. Parmi elles plusieurs se trouvent dans la région, comme la Halte-Garderie de Francfort, ouverte en juin 1995 en présence de l’artiste, ou « Dans les prés » à Bad Soden am Taunus. Les enfants sont également au centre de l’œuvre qu’il a réalisée à Essen, où il a pensé la maison d’aide aux enfants Ronald McDonald. La citadelle verte de Magdeburg, le lycée Martin-Luther à Lutherstadt Wittenberg ou encore la gare d’Uelzen font notamment partie des œuvres architecturales qu’il a réalisées en Allemagne.

Néanmoins, Hundertwasser n’aura pas le temps de voir son œuvre achevée à Darmstadt, puisqu’il meurt en février 2000 à bord du « Queen Elizabeth 2 », seulement quelques mois avant la fin des travaux de la « Waldspirale ».

… et de bien d’autres œuvres dans le monde !

Hundertwasser n’a pas seulement laissé son empreinte en Allemagne, mais également dans le monde entier. Ses œuvres se sont exportées sur les autres continents. Vous pouvez ainsi apercevoir la signature d’Hundertwasser à Tokyo au Japon, mais aussi aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande et en Israël. 

L’artiste a également réalisé de nombreuses œuvres sur sa terre natale, en Autriche. La « Hundertwasserhaus » à Vienne fait partie de l’une d’entre elles. En 2010, la construction, semblable à celle de Darmstadt, Francfort ou encore Bad Soden am Taunus a été classée comme étant l’un des bâtiments les plus visités dans le pays.  

JV (www.lepetitjournal.com/francfort), mercredi 5 juillet 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

 
Francfort
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
En direct d'Europe
Stockholm - Actualité

6 FEVRIER – La fête nationale same

Depuis 1992, le 6 février, c’est la fête nationale same (samenationaldagen). Une occasion pour nous d’aborder la culture et l'histoire de…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine