Francfort

QUAND LES LANGUES SE DELIENT – Être ou ne pas être dans les clous, là est la question

Lepetitjournal.com/francfort vous propose ce mois-ci de revoir quelques expressions autour du clou, "Morceau de métal, à pointe et à tête, qui sert à fixer ou à suspendre quelque chose". (Dictionnaire Larousse).

 

Un vieux clou. Depuis longtemps déjà, cette pointe de métal a rendu bien des services à l'humanité. Grâce au clou, on peut littéralement pendre, suspendre, attacher, accrocher, fixer, assembler, construire, mesurer, réparer, décorer, etc. Mais ce n'est pas tout. Il sert aussi à renforcer, comme par exemple, planté dans les chaussures des gendarmes d'autrefois qui portaient ce qu'on appelait familièrement des "chaussettes à clous". Ces chaussettes étaient en fait des croquenots à clous, sorte de chaussures robustes renforcées de clous et de fer pour durer plus longtemps. Mais le clou a aussi sa place dans la mode. On le retrouve sur les blousons de cuir dès la fin des années 20. En effet, en 1928 aux États-Unis, la firme Schott produit les premiers "Perfecto", à la demande de la marque Harley Davidson qui cherchait un vêtement robuste pouvant protéger les motards en cas de chute. En 1953, Marlon Brando l'immortalise dans "L'Équipée Sauvage" (The Wild One) de László Benedek.

Traverser dans les clous. Le passage clouté, aussi appelé passage piéton, tient son nom du fait que de gros clous en cuivre de 10 centimètres de diamètre étaient plantés dans la chaussée pavée sur deux rangs, délimitant ainsi, théoriquement, une zone protégée permettant aux piétons de traverser la rue en toute sécurité. Plus tard ces clous seront remplacés par des bandes d'abord jaunes puis blanches à partir des années 70.

Le clou du spectacle. C'est le meilleur moment, effet de surprise ou performance extraordinaire, celui donc qui accroche le spectateur. D'ailleurs nos voisins d'outre-Rhin l'ont adopté (en V.O) : "Das ist der Clou!". Cependant ce n'est pas la seule expression imagée de la langue de Goethe où le mot clou se traduit par Nagel. En voici quelques-unes : "Den Nagel auf den Kopf treffen", trouver le mot juste ou la solution adéquate ; "der Notnagel", le dernier secours ; "alles auf den Nagel hängen", tout arrêter. Et nos cousins québécois ne manquent pas de clous non plus. Ainsi "Être cassé comme clou" signifie être fauché, sans le sou; quand "Il pleut des clous", mieux vaut rester chez soi à l'abri du déluge; "Planter le dernier clou dans le cercueil" c'est - au sens figuré - porter le coup de grâce.

Des clous ! Finalement quelque soit l'objet que vous voulez vendre, ne vous laissez pas engager dans un marchandage déloyal et clouer sur place par un: "Mais c'est un vieux clou ce truc !", "Ça ne vaut pas un clou !". Ça serait vraiment le clou ! Au contraire, clouez-lui le bec avec un tonitruant "Des clous !" et enfoncez le clou en préférant mettre votre objet au clou. Avec un peu de chance, vous en tirerez quelque chose et vous n'aurez pas fait tout le chemin pour des clous.

(Photo © ELG)

Marie Gérard (www.lepetitjournal.com/francfort), mardi 21 mars 2017

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

 
Francfort
Une internationale

Les humoristes politiques brouillent les codes

 Les humoristes politiques brouillent les codes des journaux radio et émissions politiques à l'heure de la présidentielle en pratiquant, selon les experts, un "journalisme engagé" qui leur vaut aussi des critiques. 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – Comment vendre ses services en tant que coach: 3 stratégies efficaces

Nous sommes nombreuses à nous être lancées en tant que coach et rapidement nous nous sommes posé la question : « comment vendre ses services ». Or loin de nous l’idée de vendre nos services, nous voulons que nos clients viennent facilement à nous et que nous puissions les aider avec tout notre cœur et nos compétences. Voici 3 stratégies efficaces que vous pouvez mettre en place dès aujourd’hui.

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire