Francfort

EXPOSITION - Daghani et Salomon, deux artistes juifs pendant le nazisme

L'exposition "Erinnerung – Bild – Wort" (Souvenir, image, mot) au musée juif de Francfort s'intéresse aux artistes juifs pendant le régime nazi et à la représentation de leur vie, peurs, ressentiments... L'occasion de découvrir deux artistes majeurs de cette période : Arnold Daghani et Charlotte Salomon

Charlotte Salomon, une des gouaches de ”Leben? oder Theater?“ (1940-42) (© Charlotte Salomon Foundation, Amsterdam)


Charlotte Salomon (1917-1943) est sans doute l'une des artistes allemandes les plus importantes du 20e siècle. En 1935 elle arrive à entrer dans l'école de Beaux-Arts du quartier berlinois de Charlottenbourg, malgré ses origines juives. Quatre ans plus tard elle s'exile chez ses grands-parents à Villefranche-sur-Mer.
En France, entre 1940 à 1942, elle crée une vaste œuvre artistique axée surtout sur la menace existentielle qui pèse sur elle et sa famille. Elle produit plus de 1 300 gouaches souvent très expressives regroupées sous le titre "Leben? oder Theater? "("Les gouaches de la vie ou du théâtre", habituellement exposées au musée historique juif d'Amsterdam). Après l'occupation de la France du Sud par les nazis, elle est déportée. Près de 60 ans après sa mort à Auschwitz en 1943, son oeuvre est redécouverte et appréciée. En témoigne l'exposition de certaines de ses toiles à la Documenta à Kassel cette année. Son travail est aujourd'hui considéré comme peut-être l'un des plus importants dans la confrontation avec la Shoah.

Arnold Daghani " Im Lager, 1943 " (Arnold Daghani Collection, Special Collections, University of Sussex © Arnold Daghani Trust)


Arnold Daghani, né en 1909 en Bucovine (Nord de la Roumanie) dans une famille d'origine allemande, est l'un des rares artistes juifs qui a travaillé artistiquement en secret dans un camp de concentration nazi (le camp de Michailowka en Ukraine) et dont les oeuvres ont survécu. Ses notes ainsi que ses dessins ont notamment été utilisés devant les tribunaux après-guerre. Ayant réussi à s'évader, il a survécu à la Shoah et toute sa vie s’est battu pour la justice et la réconciliation. L'importance primordiale de son travail artistique et documentaire à la fois est à découvrir.

Le Musée Juif de Francfort montre pour la première fois ces deux artistes dans une exposition commune, à la fois témoins de la Shoah et artistes accomplis. Alors que leurs oeuvres ont à peine été reconnues jusqu'ici, le Musée Juif de Francfort souhaite ainsi rappeler que leurs travaux artistiques sont des témoignages majeurs de l'extermination des Juifs par les nazis et poursuivre aussi le devoir de mémoire.

Barbara Rubert (www.lepetitjournal.com/francfort) Jeudi 8 novembre 2012{jcomments on}


Erinnerung – Bild – Wort / Arnold Daghani und Charlotte Salomon
jusqu'au 3 février 2013

Musée Juif de Francfort 
- Untermainkai 14 - 15
www.juedischesmuseum.de
Tous les jours de 10 à 17 h, jusqu'à  20 h le mercredi. Fermé le lundi.

 Entrée: 4 euros

Visite guidée en français sur demande : 069 212 388 04

Francfort

PATRIMOINE - La gare de Francfort bientôt rénovée

Un nouveau projet de rénovation de la gare centrale de Francfort a été démarré. 134,5 millions d'euros sont investis pour permettre la modernisation de la deuxième gare la plus fréquentée d'Allemagne. La ville apporte également sa contribution à hauteur de 27,5 millions d'euros.
Actualité Allemagne
A la une

TROUBLES DYS – Un groupe pour échanger sur la scolarisation des enfants DYS à l'étranger

A l’étranger, il peut être difficile de trouver un enseignement adapté à des enfants souffrant de troubles cognitifs. A chaque déménagement il faut trouver une nouvelle solution. Un groupe Facebook vient d’être créé pour rassembler tous ceux qui vivent ou travaillent avec des enfants dys à l'étranger pour échanger sur les conditions de prise en charge à l'école.
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

UNIVERSITÉS – Quelles sont les meilleures du monde ?

Un nouveau classement QS World University Ranking des meilleures universités du monde vient de paraitre. Comme d’habitude, il est dominé par les universités américaines, qui devancent le Royaume Uni, l’Allemagne, les Pays Bas, le Canada et le Japon. En France, l'ENS et Polytechnique sont les mieux placées.
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – Un Franco-allemand en charge des Français de l’étranger

A 36 ans, le député du Lot-et-Garonne remplace au pied levé Thomas Thévenoud comme secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Pur produit des grandes écoles françaises, de père allemand, cet ancien partisan de Strauss-Kahn avait choisi de soutenir Hollande lors des primaires du PS
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.