Ses livres ont reçu des dizaines de prix, sont étudiés en classe et empruntés dans toutes les bibliothèques en France comme en Allemagne, Marie-Aude Murail était à Francfort pour lire et parler de son roman Miss Charity devant un public de jeunes conquis.

Marie-Aude Murail à la rencontre de son public francfortois mercredi 14 novembre 2012 (ALT/www.lepetitjournal.com/francfort)

A peine entrés dans la salle, pas émus pour deux sous par la majestuosité de la salle - les voûtes de la Schwanenhalle au rez-de-chaussée du Römer, la mairie de Francfort -, ils font la queue pour un autographe ou une photo. Des groupies, des fans, jeunes adolescents français comme allemands, d'une écrivaine qui, elle, elle se dit impressionnée, intimidée par la solennité du lieu, " par les empereurs " (elle vient de visiter la Kaisersaal ornée des portraits de tous les empereurs du Saint-Empire germanique).
Mais dès le début de cette rencontre Marie-Aude Murail brise la glace et se transforme en clown volubile parlant de l'une de ses dernières héroïnes Charity Tiddler inspirée de l'auteure et naturaliste anglaise Beatrix Potter (1866-1943), lisant un extrait de Miss Charity en imitant différentes voix pour ses personnages et en répondant avec plaisir aux questions du public.

Amour et humour
" Je suis un apôtre de la lecture à voix haute, à la maison, à l'hôpital, à l'école, où vous voulez, explique cette femme d'un naturel réservé. J'ai découvert cette "spécialité" allemande et je l'ai importé en France. " La célèbre auteure française était l'invitée ainsi que son traducteur allemand, Tobias Scheffer, ce mercredi 14 novembre de la Leseeule, exposition et lectures de livres de  jeunesse organisée chaque année par la ville de Francfort, avec le soutien du programme "Auteurs à l'école" de l'Union des parents d'élèves et amis du lycée français (UPEA) et de l'association Français du Monde-ADFE Hessen. Plus de 150 personnes ont assisté à cette rencontre, des enfants et jeunes, des parents aussi, un peu plus de francophones que de germanophones.

" C'était super, explique Clara, une collégienne française, car toutes ses réponses aux questions étaient presque comme des petites histoires ! " Et Céline, une autre Carla, Finn, Lucile d'égrener les titres des livres de Marie-Aude Murail. " J'ai lu tous ceux traduits en allemand (9 sur une centaine), raconte Marlene, en 8e classe. Il y a toujours plein de personnages rigolos et ce sont des histoires toujours positives. " Cela fait en effet partie des recettes dévoilées par Marie-Aude Murail : écrire des histoires vraies, parfois dures souvent liées à l'actualité mais toujours avec quelque chose de miraculeux." Avec l'amour et l'humour, vous pouvez réussir votre vie ", glisse-t-elle en guise de conclusion avant que ses jeunes fans ne se pressent pour une dédicace sur ce pavé de plus de 500 pages à l'honneur ce soir-là, une ode à la lenteur, un hymne à la persévérance et à la volonté.

Anne Le Troquer (www.lepetitjournal.com/francfort) Jeudi 15 novembre 2012
{jcomments on}

Marie-Aude Murail,"Miss Charity" (L'école des loisirs) ou "Das ganz und gar unbedeutende Leben der Charity Tiddler", traduit par Tobias Scheffel (Fischer Verlag)
Pour le programme de la LeseEule qui dure jusqu'au 2 décembre, cliquez ici

A la une

LET'S TRAIL - Sur les traces de Napoléon

Suivre le parcours de Napoléon, de son départ de l’île d’Elbe, en passant par son débarquement à Golfe Juan, sa remontée vers Paris, pour enfin finir en Belgique, lieu de sa chute, à Waterloo; c'est ce que propose Let’s Trail Napoleon Hundred Days (Sur les pas des 100 jours de Napoléon). Un ouvrage présenté par notre édition de Dublin.
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

PARTIR A L'ÉTRANGER - Le PVT, la formule qui cartonne chez les jeunes !

En 2013, près de 40.000 jeunes Français sont partis à l’étranger dans le cadre du Programme Vacances-Travail (PVT), également appelé Working Holiday Visa (WHV). Si ce programme les a séduits, c’est parce qu’il permet d’envisager toutes sortes de projets (voyage, travail, bénévolat, cours de langue…) dans des pays et régions où il n'est habituellement pas facile de partir travailler.

COACHING – Maman expatriée : comment gérer le syndrome du nid vide ?

Les enfants sont partis, mon conjoint est très pris par ses fonctions et je continue à ses côtés notre vie d’expatriés. Je n’ai pas travaillé depuis des années, car mon métier c’était le plus beau métier du monde : celui de Maman. Aujourd’hui, je suis seule, les murs résonnent et le silence me pèse. Quelle femme n’a pas connu ce qu’on appelle le "syndrome du nid vide ?" comment gérer l’absence et retrouver un projet qui fait sens une fois que les enfants ont pris leur envol ?
Expat - Politique

EXPATRIATION – Fuite à droite, ouverture à gauche

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur "l’exil des forces vives" vient d’être adopté à l’Assemblée à une courte majorité. Toutefois, le débat demeure entre la droite et la gauche pour savoir ce que représente aujourd’hui l’expatriation des Français dans le monde. Entre "un atout dans la mondialisation" pour le PS et la nécessité de "refaire de la France une terre de réussite" pour l’UMP, chacun campe sur ses positions
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.