Mercredi 7 novembre, Philip Cordery, député (PS) de la 4ème circonscription, a souhaité adresser une question à Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée en charge des Français de l’étranger, à l’Assemblée Nationale.

 

Hélène Conway répond à Philip Cordery (capture d'écran)Le député est d’abord revenu sur la suppression de la prise en charge (PEC) des frais de scolarité à l’étranger : "Comme dans tant d’autres domaines, le bilan dont nous héritons en matière d’enseignement Français à l’étranger est calamiteux. Dix ans de droite au pouvoir ont mis en péril notre réseau éducatif à l’étranger. La très coûteuse PEC (…) a eu pour conséquence un dérapage des frais de scolarité, l’expulsion des classes moyennes et l’explosion de l’ensemble des crédits alloués aux bourses".

Philip Cordery a ensuite exposé ses questions : "Madame la ministre, pouvez-vous nous garantir que le nouveau système de bourses sera plus juste et plus équitable ? Qu’il continuera à la fois à aider les familles les plus modestes, et en même temps d’élargir le nombre de bénéficiaires ? Quelles mesures pérennes envisagez-vous par ailleurs pour enrayer la hausse des frais de scolarité, réformer et diversifier le réseau d’enseignement français à l’étranger, pour le rendre enfin accessible à un plus grand nombre ? "

La ministre à tenu à "rassurer" le député du Bénélux, quant aux engagements de François Hollande. Elle a rappelé que les critères d’attribution des bourses avaient été étudiés au sein de la commission nationale des bourses, afin que le "système soit plus démocratique et ouvert à davantage de familles". Elle a également rappelé qu’elle tenait à ce qu’une "attention particulière soit portée aux situations individuelles et aux pays ou les corrections induites toucherait brutalement les familles". De fait, "Des mesures transitoires pourront dont être appliquées et je compte sur les commissions locales des bourses pour les mettre en œuvre".

CG (www.lepetitjournal.com) Jeudi 8 novembre 2012

Retrouvez la question sur le compte Facebook de Philip Cordery

 
Une internationale
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

MARDI EXPAT – L’afterwork de l’expatriation à Paris revient à la rentrée ! En partenariat avec la CFE (Caisse des Français de l’Étranger)

Après un premier événement en juillet dernier, Lepetitjournal.com lance une nouvelle édition de son afterwork de l’expatriation à la rentrée.Pour ceux qui n’avaient pas eu l’occasion de se rendre à l’événement cet été, la prochaine édition aura lieu le mardi 26 septembre.Organisée par Lepetitjournal.com, en partenariat avec la CFE (Caisse des Français de l’Étranger), les invités auront l’occasion d’échanger des contacts et des bons plans entre anciens et futurs expatriés.

Quelle loi s’applique à votre contrat de travail ?

La plupart des contrats de travail conclus aujourd’hui prévoient explicitement la législation à laquelle ils sont soumis.Mais si ce n’est pas le cas du vôtre, savez-vous quelle loi s’applique à vos relations avec votre employeur ?
Expat
Expat - Emploi

"Insécurité, négligence, esclavagisme": enquête dans les dessous des fermes australiennes

L’Australie, c’est easy, facile. Les salaires sont plus élevés, et il y a du soleil toute l’année. Forcément cela attire, et on a envie d’y rester. Pour cela, il faut remplir quelques conditions. Notamment réaliser 88 jours de travail en fermes. Si d’autres solutions existent, celle-ci est la plus utilisée par les PVTites. Disponibilités pour travailler toute l’année, pas besoin d’expérience, les gens se hâtent... Et tombent des arbres une fois qu’ils commencent à se faire arnaquer. Enquête au coeur des fermes et de leurs abus.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine
En direct de nos éditions locales