Mercredi 7 novembre, Philip Cordery, député (PS) de la 4ème circonscription, a souhaité adresser une question à Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée en charge des Français de l’étranger, à l’Assemblée Nationale.

 

Hélène Conway répond à Philip Cordery (capture d'écran)Le député est d’abord revenu sur la suppression de la prise en charge (PEC) des frais de scolarité à l’étranger : "Comme dans tant d’autres domaines, le bilan dont nous héritons en matière d’enseignement Français à l’étranger est calamiteux. Dix ans de droite au pouvoir ont mis en péril notre réseau éducatif à l’étranger. La très coûteuse PEC (…) a eu pour conséquence un dérapage des frais de scolarité, l’expulsion des classes moyennes et l’explosion de l’ensemble des crédits alloués aux bourses".

Philip Cordery a ensuite exposé ses questions : "Madame la ministre, pouvez-vous nous garantir que le nouveau système de bourses sera plus juste et plus équitable ? Qu’il continuera à la fois à aider les familles les plus modestes, et en même temps d’élargir le nombre de bénéficiaires ? Quelles mesures pérennes envisagez-vous par ailleurs pour enrayer la hausse des frais de scolarité, réformer et diversifier le réseau d’enseignement français à l’étranger, pour le rendre enfin accessible à un plus grand nombre ? "

La ministre à tenu à "rassurer" le député du Bénélux, quant aux engagements de François Hollande. Elle a rappelé que les critères d’attribution des bourses avaient été étudiés au sein de la commission nationale des bourses, afin que le "système soit plus démocratique et ouvert à davantage de familles". Elle a également rappelé qu’elle tenait à ce qu’une "attention particulière soit portée aux situations individuelles et aux pays ou les corrections induites toucherait brutalement les familles". De fait, "Des mesures transitoires pourront dont être appliquées et je compte sur les commissions locales des bourses pour les mettre en œuvre".

CG (www.lepetitjournal.com) Jeudi 8 novembre 2012

Retrouvez la question sur le compte Facebook de Philip Cordery

 
Une internationale
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Tartelettes aux fruits rouges

Framboises, myrtilles, groseilles, fraises, mûres, les Chefs Le Cordon Bleu vous proposent cette recette de tartelette qui met à l’honneur les fruits rouges. Agrémentées d’une crème pâtissière classique, ces tartelettes sont idéales en dessert ou à l’heure du thé.

MÉMENTO FISCAL

Le "non-résident" n’est en général pas soumis aux prélèvements sociaux. Il est imposé en France uniquement sur ses revenus de source française ou sur une base forfaitaire s’il a conservé dans ce pays une habitation. Toutefois, l’existence de conventions fiscales internationales entre la France et généralement l'État de résidence peut modifier les règles de détermination du domicile fiscal et les modalités d’imposition des revenus. Pour éviter les doubles impositions, la France a conclu avec de nombreux États de telles conventions. Ces textes sont consultables sur le site Internet de l’administration fiscale (www.impots.gouv.fr, rubrique Documentation > International > Les conventions fiscales).
Expat
Expat - Emploi

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine
En direct de nos éditions locales