Ce jeudi, le député (UMP) de la 11ème circonscription des Français de l’étranger, Thierry Mariani, s’indigne dans un communiqué de la politique du gouvernement de gauche quant aux expatriés Français

En juillet dernier, Thierry Mariani était intervenu lors du débat sur le projet de loi de finances rectificatives pour s’opposer à la suppression de la prise en charge (PEC) des frais de scolarité pour les élèves français inscrits au sein des lycées français à l’étranger. Jérôme Cahuzac, ministre du Budget, s’était alors engagé à ce que l’intégralité des crédits de la PEC soit maintenue dans le budget en faveur de la scolarité des Français de l’étranger. Ce qui nous avait été confirmé par Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée en charge des Français de l'étranger.

Depuis, le projet de loi des finances 2013 a été présenté au Conseil des ministres – le 28 septembre – et prévoit que sur la totalité des sommes allouées à la PEC,( soit près de 32 millions d'euros), seule la moitié ne soit redistribuée en 2013. A ce titre, le député évoque donc le "mensonge" de Jéröme Cahuzac, et ajoute : "Au-delà de ce mensonge, le constat est simple : d’une part, c’est la fin de la gratuité pour tous les élèves français scolarisés à l’étranger, et d’autre part, ce sont 15 millions d’euros de moins alloués aux bourses par rapport à ce qui avait été annoncé en juillet..." Des propos qui ne sont pas sans rappeler l'indignation que la sénatrice (UMP) Joëlle Garriaud Maylam avait manifesté sur ce sujet.

Le 3 octobre déjà, nous avions réalisé un rapide calcul, qui montrait en effet que 23 millions d'euros de crédits (15 en 2013 et 8 en 2014) ne seraient pas reventilés sur les bourses.

Constance de Guernon (www.lepetitjournal.com) jeudi 25 octobre 2012

Lire aussi

PEC/BOURSES – La transition en chiffres

PEC/BUDGET 2013 – J. Garriaud-Maylam : « Drôle de manière de donner la priorité à l’éducation ! »

VIDEO - Thierry Mariani interroge Hélène Conway sur la fin de la PEC

ENTRETIEN - Hélène Conway-Mouret : "Il s'agit de planifier l'avenir"

Une internationale
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

INTERNATIONALISATION – Les PME-ETI disent « oui »

L’internationalisation ne se limite pas aux grands groupes et concerne de plus en plus les PME (Petites et Moyennes Entreprises) et les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) françaises. Elles sont chaque année plus nombreuses à sauter le pas et à vanter les mérites de l’extension de leur activité à l’étranger. 

ALAIN BENTEJAC – "La compétitivité est un enjeu majeur"

Le Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CNCCEF) est un réseau mondial d’entrepreneurs français ayant une expérience à l’international. Les CCE sont présents dans 140 pays. Alain Bentéjac en est le Président. Il a pour mission principale de conseiller les pouvoirs publics et de promouvoir l’attractivité du secteur privé français.
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Etude sur le vote par Internet, le cas de la République Tchèque

En 2014, les Français de l'étranger ont à nouveau pu voter par Internet. Si ce moyen est de plus en plus utilisé, l'abstention reste en hausse. Pour tenter d'expliquer ce paradoxe, Alix Guillard a utilisé les données collectées sur sa circonscription de Prague pour y voir plus clair. Curieux sur le fonctionnement des nouvelles technologies en général, Alix Guillard s'intéresse au vote par Internet depuis 2011; il a été suppléant aux élections législatives de 2012 et candidat à l'élection partielle de 2013.

ANNE-MARIE DESCOTES – "Il est nécessaire de prendre en compte les enjeux globaux du développement"

Anne-Marie Descotes est la Directrice Générale à la Mondialisation, au Développement et aux partenariats (DGM) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Nommée par Laurent Fabius à l’été 2013, elle a notamment pour mission d’étendre la diplomatie économique de la France. Lepetitjournal.com l’a rencontrée en pleine préparation de la COP21, la conférence du Bourget sur le climat
Magazine