Dans un billet publié sur son blog, Joëlle Garriaud-Maylam (UMP), sénatrice des Français de l’étranger, dénonce le projet de loi de finances 2013. La sénatrice s’étonne que le texte ne prévoie pas que l’intégralité des sommes économisées suite à la suppression de la PEC soit réallouée aux bourses scolaires attribuées dans les écoles françaises à l’étranger.

 

Suppression de la PEC

(Lycée français de Bangkok) Entérinée fin juillet 2012 , la suppression de la prise en charge des frais de scolarité pour les Français de l’étranger avait provoqué de vifs débats au sein des communautés expatriées et  des parlementaires représentant les Français établis hors de France. Jugée "inégalitaire", "injuste", la PEC avait alors été supprimée au profit d’une meilleure répartition du budget sous la forme de bourses, attribuées aux Français de l’étranger.

"Les sommes donc qui seront économisées par l'abandon de la règle de la gratuité seront entièrement investies pour le mécanisme des bourses".

François Hollande l’avait bien précisé  lors d’une allocution devant les Français de Londres, le 10 juillet dernier : "Mais si nous ne voulons pas un système fondé sur la gratuité indifférenciée, nous devons mettre en place à travers les économies que nous pourrons dégager, un mécanisme de bourses, meilleur qu'aujourd'hui pour qu'il n'y ait aucune inégalité. Les sommes donc qui seront économisées par l'abandon de la règle de la gratuité seront entièrement investies pour le mécanisme des bourses". L’intégralité des économies réalisées devait donc être réallouée aux bourses. La sénatrice en conclue donc sur son blog : "Encore une fois, les promesses sont remises aux calendes grecques, le projet de budget annonçant « un redéploiement intégral » pour… 2015".

"Il ne s’agit pas de réaliser des économies"

Dans un entretien accordé à notre rédaction internationale, Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée en charge des Français de l’étranger, avait elle aussi démenti le souhait de faire des économies grâce à la suppression de la PEC. Elle avait ainsi insisté : "Il ne s’agit donc pas de réaliser des économies mais d’aider ceux qui en ont le plus besoin".

Or, le projet de  loi de finances 2013 est clair à ce sujet : Sur les 31,9 millions d'euros que coûtait la PEC à l'Etat, seuls 16,7 millions d'euros seront redistribués vers le programme de bourses – à peine plus de la moitié. Si le projet de loi stipule que le montant sera progressif jusqu’à 2015, la redistribution initiale prévoyait que la totalité des économies soit réallouée à ce programme. "Drôle de manière de donner la priorité à l’éducation !" a ironisé la sénatrice.

Constance de Guernon (www.lepetitjournal.com) mardi 2 octobre 2012

A lire aussi

ENTRETIEN – Hélène Conway-Mouret: "Il s'agit de planifier l'avenir »

ENTRETIEN – François Hollande et les Français de l’étranger

QUI A DIT ? – « aucun élève ne sera déscolarisé en raison de la suppression de la PEC

ENSEIGNEMENT – La suppression de la PEC fait grincer des dents

Pour en savoir plus

Allocution de François Hollande devant les Français de Londres – 10 juillet 2012

 

 

 
Une internationale

MAÏTÉ NÈGRE - Le Gabon au coeur

Il n'est pas si fréquent qu'un Français s'intègre dans son pays d'adoption à ce point ! Maïté Nègre a un parcours hors du commun: mariée à un ministre gabonais, elle s’est engagée pendant de longues années pour aider les handicapés, les femmes maltraitées ou encore dans la lutte contre le virus du SIDA. Aujourd’hui maire de Ndendé, petite ville au sud du Gabon, à 66 ans, Maïté continue ses combats. 
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Cappuccino d'asperges blanches

L’asperge fait partie des légumes symboliques de la belle saison et le mois de juin est idéal pour les déguster. Simple à préparer et raffinée en bouche, l’asperge est la vedette de vos assiettes printanières. 

L’investissement en parts de SCPI plus facile grâce à CA Consumer Finance

Depuis septembre 2015, CA Consumer Finance soutient le développement des ventes de SCPI grâce à une offre spécifique de crédit, axée sur le financement de parts de SCPI. Cette solution permet aux particuliers de financer, par le biais d’un prêt amortissable affecté, l’acquisition de parts de SCPI avec une prise de garantie obligatoire sous forme de nantissement.
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Avoir un profil professionnel atypique : quelle chance, j’ai !

L’exemple du profil « atypique » est le parcours professionnel qui n’a pas suivi une ligne droite « cohérente ». Personnellement, je n’ai entendu parler de ce concept que depuis que je vis à l’étranger et depuis quelques années seulement. Plus je regardais et me documentais sur le sujet et plus je m’apercevais qu’effectivement le fait de vivre à l’étranger et de vouloir travailler demande de réinventer sa conception du travail et de ses savoir-faire.

ENTREPRENDRE EN TUNISIE - Au lendemain des révolutions, une situation précaire

La Tunisie c'est le premier des pays qui s'est levé contre les dictatures dans le Maghreb, et c'est surtout le régime qui semble avoir le mieux géré sa transition démocratique. Pour le W Project, ce qui est marquant en Tunisie, c'est la résilience du peuple, l'envie de faire émerger de nouveaux modèles, et le dynamisme général des jeunes générations. Découvrez l’analyse du W Project en vidéo !
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL - « Pourquoi la France pourrait dire non au TTIP »

Matthias Fekl, Secrétaire d'Etat au commerce extérieur, a la semaine dernière déclaré officiellement l’opposition de la France au TTIP en l'état. Mais qu’est ce que le TTIP ? Retour sur l’historique et la nature de ce traité de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis. Un article de notre édition de Rome
Magazine
En direct de nos éditions locales