Dans un billet publié sur son blog, Joëlle Garriaud-Maylam (UMP), sénatrice des Français de l’étranger, dénonce le projet de loi de finances 2013. La sénatrice s’étonne que le texte ne prévoie pas que l’intégralité des sommes économisées suite à la suppression de la PEC soit réallouée aux bourses scolaires attribuées dans les écoles françaises à l’étranger.

 

Suppression de la PEC

(Lycée français de Bangkok) Entérinée fin juillet 2012 , la suppression de la prise en charge des frais de scolarité pour les Français de l’étranger avait provoqué de vifs débats au sein des communautés expatriées et  des parlementaires représentant les Français établis hors de France. Jugée "inégalitaire", "injuste", la PEC avait alors été supprimée au profit d’une meilleure répartition du budget sous la forme de bourses, attribuées aux Français de l’étranger.

"Les sommes donc qui seront économisées par l'abandon de la règle de la gratuité seront entièrement investies pour le mécanisme des bourses".

François Hollande l’avait bien précisé  lors d’une allocution devant les Français de Londres, le 10 juillet dernier : "Mais si nous ne voulons pas un système fondé sur la gratuité indifférenciée, nous devons mettre en place à travers les économies que nous pourrons dégager, un mécanisme de bourses, meilleur qu'aujourd'hui pour qu'il n'y ait aucune inégalité. Les sommes donc qui seront économisées par l'abandon de la règle de la gratuité seront entièrement investies pour le mécanisme des bourses". L’intégralité des économies réalisées devait donc être réallouée aux bourses. La sénatrice en conclue donc sur son blog : "Encore une fois, les promesses sont remises aux calendes grecques, le projet de budget annonçant « un redéploiement intégral » pour… 2015".

"Il ne s’agit pas de réaliser des économies"

Dans un entretien accordé à notre rédaction internationale, Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée en charge des Français de l’étranger, avait elle aussi démenti le souhait de faire des économies grâce à la suppression de la PEC. Elle avait ainsi insisté : "Il ne s’agit donc pas de réaliser des économies mais d’aider ceux qui en ont le plus besoin".

Or, le projet de  loi de finances 2013 est clair à ce sujet : Sur les 31,9 millions d'euros que coûtait la PEC à l'Etat, seuls 16,7 millions d'euros seront redistribués vers le programme de bourses – à peine plus de la moitié. Si le projet de loi stipule que le montant sera progressif jusqu’à 2015, la redistribution initiale prévoyait que la totalité des économies soit réallouée à ce programme. "Drôle de manière de donner la priorité à l’éducation !" a ironisé la sénatrice.

Constance de Guernon (www.lepetitjournal.com) mardi 2 octobre 2012

A lire aussi

ENTRETIEN – Hélène Conway-Mouret: "Il s'agit de planifier l'avenir »

ENTRETIEN – François Hollande et les Français de l’étranger

QUI A DIT ? – « aucun élève ne sera déscolarisé en raison de la suppression de la PEC

ENSEIGNEMENT – La suppression de la PEC fait grincer des dents

Pour en savoir plus

Allocution de François Hollande devant les Français de Londres – 10 juillet 2012

 

 

 
Une internationale
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Et si vous louiez votre appartement à une grande entreprise ?

Avez-vous déjà entendu parler de la location corporate ? C’est la possibilité pour un propriétaire de louer son appartement à un grand groupe pour que celui-ci y installe l’un de ses salariés avec ou sans sa famille. Un dispositif qui présente de nombreux avantages pour les bailleurs expatriés.

CFE – La protection sociale au féminin

Pour réussir son expatriation, les questions de « protection sociale » sont fondamentales et doivent être anticipées avant le départ. C’est d’autant plus vrai pour les femmes qui doivent souvent prendre des précautions supplémentaires pour les enfants, la maternité. Avec la Caisse des Français de l’Etranger (CFE) qui assure la continuité à l’étranger de la Sécurité sociale française, vous avez la possibilité d’emporter la protection sociale « à la française » à l’étranger et de rester couverte partout dans le monde (dont la France) comme si vous n’étiez pas partie.
Expat
Expat - Emploi

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine
En direct de nos éditions locales