Portraits

LISA LE LONG – "J’ai eu un vrai coup de cœur pour la vie d’expatriée au Vietnam"

Lisa, au Vietnam depuis maintenant plus de 2 ans, s'occupe de toute la partie événementielle du magazine incontournable en termes de mode à la Française : L'Officiel. Elle a inauguré la revue au Vietnam et est derrière la magnifique soirée de lancement du magazine à la résidence de France en novembre 2015… entre autres! Elle nous raconte son parcours et ses projets... Coup d'œil sur une femme surprenante!

Lepetitjournal.com/Hochiminhville : Bonjour Lisa, présente-toi :

Lisa Le Long : J’ai 27 ans, et je suis au Vietnam depuis plus de 2 ans. Je suis née de deux parents Vietnamiens, ma mère de Saigon et mon père de Hanoi. Un bon mélange culturel si on fait référence à la guerre du Vietnam, surtout que c’est elle qui les a fait se rencontrer.

Je suis née et j’ai grandi en banlieue parisienne près de Sarcelles. Grâce à mes parents, j’ai pu sortir de l’enseignement public et aussi des quartiers sensibles, pour continuer mes études dans l’enseignement privé à Paris où j’ai obtenu mon Baccalauréat ainsi que mon BTS STG - Spécialité marketing. J’ai ensuite tenté plusieurs concours d’entrée aux écoles de commerce dont l’ISC où j’ai obtenu mon Master en management et commerce international.

Comment es-tu arrivée au Vietnam?

Durant mes études à l’ISC et mes différents voyages, mon souhait a toujours été de travailler à l’étranger. Quand j’ai obtenu mon diplôme, je travaillais chez Efficio group, une entreprise de barter (échange de marchandises et de services) spécialisée dans l’industrie du luxe. Ce groupe joue le rôle d’intermédiaire entre les medias (qui souhaitent organiser des événements et proposer des offres d’abonnement à leurs lecteurs) et les marques de luxe (qui souhaitent acquérir de la publicité en échange de leur stock dormant de marchandises).

Avec un pied ancré dans l’industrie des medias, j’ai été contactée pour lancer le magazine L’Officiel de la couture et de la mode de Paris au Vietnam. Trois semaines après avoir été approchée, je m’installais définitivement à Saigon !

Le Vietnam est-il ton premier pays d’expatriation?

J’ai vécu 6 mois à Boston afin de « parfaire » mon anglais (entre guillemet car qu’on se le dise, l’anglais n’est pas mon fort), puis 6 mois à Shanghai pour un stage en tant qu’assistante PR et marketing chez Dickson Concept. C’est une entreprise qui implante et développe les marques luxe et premium en Chine, telles que Brooks Brother, Alviero Martini 1A Classe, Christofle etc.

Puis 3 mois à Hanoi pour un stage au Sofitel Legend Metropole, au poste de Duty Manager. J’ai eu un tel coup de cœur pour la vie d’expatriée au Vietnam que mon seul souhait était de revenir y habiter. Il m’a fallu 3 ans pour réaliser mon rêve.

Tu es Vietnamienne d’origine, penses-tu que cela a facilité ton intégration ici?

Je dirais que cela dépend sur quel plan on se place... Lire la suite >> sur notre édition de Ho Chi Minh Ville

 

 
Expat 

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.

PASSION CITRÖEN – Pierre, chasseur de DS en Asie

Expatrié en Asie depuis 20 ans, résidant actuellement à Bangkok, Pierre a une passion: les DS. Depuis plus de 10 ans, au gré de ses voyages, il traque inlassablement ces automobiles survivant au fond de garages abandonnés, souvent en piteux état.…
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine