Portraits

BANDE DESSINÉE – Caroline Gaujour raconte sa vie d’expat’ avec humour

Caroline Gaujour a passé un tiers de sa vie à l’étranger, au gré des mutations professionnelles de son mari. En arrivant à Istanbul il y a deux ans, l’ingénieure de formation a décidé de se consacrer à son rêve de toujours : le dessin. La maman de deux enfants a récemment publié sa bande dessinée, dans laquelle elle raconte avec beaucoup d’autodérision son quotidien d’expat’.

Lepetitjournal.com d’Istanbul : Quelles expériences vous ont inspiré votre bande dessinée ?

Caroline Gaujour : Je suis expatriée depuis onze ans maintenant, Istanbul est notre quatrième point de chute après le Mexique, l’Arizona et la Californie. Ce qui m’a lancé dans le projet est le fait que ce soit compliqué pour les expatriés de travailler en Turquie, surtout en ne parlant pas la langue. Jusqu’à présent, j’avais toujours travaillé en expatriation donc j’étais très désorientée de ne pas pouvoir le faire. J’ai pris des cours de dessin en arrivant ici. J’ai aussi commencé à noter dans de petits carnets tout ce que j’observais au quotidien, des situations vécues… J’avais donc mes idées d’un côté sur un carnet et mes dessins de l’autre. En feuilletant le livre de l’illustratrice Penelope Bagieu, je me suis dit que je pouvais aussi en être capable.

Caroline Gaujour (photo SP)

J’ai fait mes premières vignettes et le retour de mes proches a été positif. Ça m’a encouragé à continuer, à lancer mon blog en juin 2015. Ensuite, j’ai eu envie de ce livre. J’y raconte l’histoire d’une expatriation d’un point A à un point B : dire au revoir, faire les cartons et les papiers administratifs, découvrir une nouvelle communauté et les habitudes locales… Je voulais raconter ce que signifie être une femme d’expatriée, un parent expatrié… Parler de ce que l’on devient quand on quitte sa culture pour s’imprégner d’une nouvelle. En évoquant les découvertes, les difficultés, des situations amusantes mais aussi le fait de vivre entre les contextes difficiles de la France et de la Turquie, au cours de la dernière année.

Vous avez donc lancé une campagne de financement participatif et choisi l’autoédition…

Ce n’est pas tout à fait de l’autoédition car j’ai quand même un éditeur en ligne, sandawe.com. C’est une maison d’édition spécialisée dans les bandes dessinées et les arts graphiques. Une fois que le budget d’édition est établi, tous leurs projets passent par le financement participatif. Il y a deux types de projets : professionnels et libres. Le mien est un projet libre, c'est-à-dire qu’après la sortie du livre, c’est à moi d’en faire la promotion, de trouver un réseau de ventes…

Lire >> La suite sur notre édition d'Istanbul

 

 
Expat 

NON-RÉSIDENTS – Il est l’heure de faire sa déclaration de revenus

Vous résidez à l'étranger et votre domicile fiscal se situe hors de France ? Vous devez déposer une déclaration si vous continuez à percevoir des revenus de source française. La campagne 2017 de déclaration vient d’être officiellement lancée. Cette année, deux axes forts caractérisent cette campagne : la poursuite de la généralisation de la déclaration en ligne et la préparation de la mise en œuvre du prélèvement à la source.

AVION - 10 astuces pour survivre à un vol long courrier

Comment faire passer le temps à bord d’un avion ? Personne n'est mieux placé pour répondre à cette question que notre rédaction australienne. En 2018, il y aura des vols directs Perth-Londres avec 17 heures de trajet ! Lepetitjournal.com de Sydney…

PARDON MY FRENCH – Une expatriée sur scène à Toronto

Faire rire tout en racontant son aventure d’expatriation. Iris Gardet-Hadengue s’en charge! Avec son spectacle baptisé "Pardon my french,The Tales of a Parisian Mom in Canada", Iris dévoile sa vie mouvementée au public canadien. Curieuse et…
Une internationale

PRÉSIDENTIELLES 2017 – Récapitulatif des résultats par circonscriptions

Lepetitjournal.com vous propose de revenir sur les résultats du 1er tour des Français de l’étranger par circonscription législative. Hors de nos frontières, ils n’auraient pas envoyé les mêmes candidats au second tour que les Français établis à l’intérieur de l’Hexagone. Macron et Fillon, avec respectivement 40.4% et 26.3% des suffrages auraient été les deux candidats à se qualifier au second tour. Marine Le Pen ne totalise quant à elle que 6.5%…
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !

TESTS D'ANGLAIS - Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate, lesquels choisir ?

Quel test d’anglais correspond à votre profil ? Quelles sont les différences majeures entre les différents tests qui existent ? Cambridge, TOEFL, TOEIC, BULATS, IELTS et Lilate sont tous les six passés au crible sur des facteurs tels que le coût, le système de notation ou encore la validité. Consultez cette infographie portant sur les tests de langue anglaise afin de mieux vous y retrouver.
Expat - Politique

PRÉSIDENTIELLES 2017 – Récapitulatif des résultats par circonscriptions

Lepetitjournal.com vous propose de revenir sur les résultats du 1er tour des Français de l’étranger par circonscription législative. Hors de nos frontières, ils n’auraient pas envoyé les mêmes candidats au second tour que les Français établis à l’intérieur de l’Hexagone. Macron et Fillon, avec respectivement 40.4% et 26.3% des suffrages auraient été les deux candidats à se qualifier au second tour. Marine Le Pen ne totalise quant à elle que 6.5% des voix à l’étranger, loin derrière Mélenchon et ses 15.8%. 

PRÉSIDENTIELLES – Les résultats des Français de l'étranger

Les Français de l'étranger, malgré quelques couacs, sont allés voter en nombre pour ce premier tour de la Présidentielle. Et comme souvent, ils font un choix une peu différent de celui des Français de l'Hexagone, en plaçant Emmanuel Macron très largement en tête, devant François Fillon. 
Magazine