Famille

ARCHIVES DIPLOMATIQUES - Connaissez-vous votre généalogie d'expatrié ?

Hier se tenait un colloque aux archives diplomatiques de la Courneuve. L'annonce a été faite de l'ouverture prochaine d'une base de données en ligne pour ces registres : une source particulièrement intéressante pour les généalogistes et les familles d'expatriés, leur ouvrant les portes sur les actes consulaires accumulés depuis plusieurs siècles.

L'expatriation laisse des traces. Depuis la Révolution française et la création de l'état civil, les consulats ont enregistré une quantité remarquable d'actes administratifs internationaux. Ces extraits officiels retracent des morceaux de vie, des histoires localisées sur le globe et dans le temps. De telles archives diplomatiques représentent un témoignage fascinant de l'expatriation dans l'histoire. Mais elles sont aussi de véritables bibliothèques d'indices pour les généalogistes et historiens qui, à travers les actes de mariage, les testaments, les états civils, dessinent des parcours, complètent des arbres généalogiques et réunissent éventuellement des familles.

Disponibles aux archives du ministère des Affaires étrangères à la Courneuve et à Nantes, ces registres pourront bientôt être en accès libre sur internet. Une façon de démocratiser l'accès à ces quantités de données et de faciliter le travail via un simple moteur de recherche. Aucune date de lancement n'est pour l'instant annoncée, mais la réalisation d'une base de données nominative a commencé.

Il s'agit principalement des actes d'état civil (naissance, mariage décès, filiation) depuis 1793 et des actes notariés. Plus accessoirement, on y trouve des actes de chancellerie, des séries de passeports du XVIIIème et XIXème siècle, ou des actes sur les Français d'origine étrangère. Ces actes sont importants  pour reconstituer une généalogie, l’état des successions des Français établis à l’étranger. Les pays concernés sont tous ceux avec lesquels la France entretient des relations diplomatiques, ainsi que les mandats et protectorats. Rien ne sera consultable sur les anciennes colonies… Toutes ces données couvrent une période assez vaste, puisque les premiers consulats apparaissent au XVIIème siècle, et que les archives s'arrêtent en 1892.

Pourquoi 1892 ? La consultation de telles archives est soumise à une règlementation stricte de prescription. Il s'agit de protéger la vie privée et d'empêcher la manipulation des fichiers encore trop d'actualité. Ainsi les archives publiques du ministère sont soumises à un délai de prescription de 25 ans, les archives touchant à la vie privée 50 ans, les actes d'état civil 75 ans. Sur demande de la CNIL, la durée est prolongée à 120 ans dès que les fichiers sont mis en ligne, ce qui nous amène à cette date : 1892.

La ministre des Français de l'étranger Hélène Conway-Mouret s'est félicitée d'une telle initiative qui fera le lien entre des familles et leurs ancêtres expatriés. Elle rappelé la force de ces migrations, en citant les cas de familles assimilées à l'étranger comme celle d'Oscar Lafontaine et Michelle Bachelet. Ces registres sont pour la ministre un témoin de la mobilité internationale dans l'histoire. "Aux marchands et aux aventuriers d’hier ont succédé les étudiants, les volontaires internationaux ou encore les entrepreneurs".

David Attié (www.lepetitjournal.com) Vendredi 6 décembre 2013

DÉMÉNAGEMENT – 10 clés pour rester zen !

Expatriation rime, qu’on le veuille ou non, avec déménagement. Difficile quand on fait ses cartons d'échapper au stress et à la fatigue. Pour éviter les galères quelques semaines avant la date fatidique, il est déjà temps de mobiliser toutes vos capacités d’organisation et d’anticipation

MODE – Expatriés de la tête aux pieds !

Les expatriés ont maintenant une marque de prêt-à-porter rien que pour eux ! Des vêtements mixtes, interchangeables et des looks inspirés d’expatriés caractérisent cette marque "expat-minded". Rencontre avec Marie-Charlotte et Pauline, les…

SONDAGE - Plus d’un Français sur 5 prévoit de s’expatrier !

Mal aimés les expats ? Pas si sûr ! Pour la première fois, une enquête d’opinion Ipsos/Banque Transatlantique a été commandée par le ministère des Affaires étrangères pour mesurer la perception qu’ont les Français de l’expatriation. Il apparaît que…

VIVRE LE MONDE – Le guide de voyage réinventé

Si les guides de voyage donnent les adresses des restaurants, des musées à visiter ou les itinéraires à suivre dans notre pays de destination, rares sont ceux qui nous disent comment s’habiller, quel cadeau apporter à nos hôtes, ou comment saluer…

DETENTION – Être en prison à l’étranger

Aujourd’hui, plus de 2.200 Français seraient détenus à l’étranger, et sept d’entre eux seraient condamnés à mort. Quelques affaires ont été médiatisées mais la plupart de ces prisonniers français sont des anonymes. Dans 60% des cas, le trafic et la…
A la une

DÉMÉNAGEMENT – 10 clés pour rester zen !

Expatriation rime, qu’on le veuille ou non, avec déménagement. Difficile quand on fait ses cartons d'échapper au stress et à la fatigue. Pour éviter les galères quelques semaines avant la date fatidique, il est déjà temps de mobiliser toutes vos capacités d’organisation et d’anticipation
Expat
Expat - Emploi

TRANSITION DE CARRIERE - Les 3 freins les plus fréquents pour les expatriées

Suivre son conjoint en expatriation est une occasion qui permet de prendre du recul sur sa vie et sa carrière. C’est à ce moment-là que nous nous apercevons de tous les besoins que nous avons et nous souhaitons les rééquilibrer. Accompagnant des femmes en transition de carrière depuis plus de 3 ans maintenant, voici les 3 principaux freins au passage à l’action que j’ai identifiés.
Expat - Politique
Magazine
Les trophées 2014

TROPHEES 2014 - Revivez la soirée en vidéo avec France Diplomatie et France 24

À l'initiative du petitjournal.com, les "Trophées des Français de l'étranger" ont été remis à leurs sept lauréats jeudi 6 mars au Quai d'Orsay, en présence de Mme Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l'étranger. Découvrez les reportages consacrés aux lauréats sur France 24 et la vidéo officielle de la soirée réalisée par le ministère des Affaires étrangères