Quelles solutions pour gérer votre appartement à distance ?

C’est une question que se posent tous les expatriés qui conservent un bien immobilier en France lors de leur départ à l’étranger. Pourtant, si à première vue plusieurs solutions sont possibles, une seule permet véritablement d’allier sérénité et rentabilité. Tour d’horizon des différentes options qui se présentent aux propriétaires expatriés.

Gérer soi-même

Certains propriétaires qui s’expatrient sont tentés de gérer eux-mêmes la location de leur appartement laissé en France. Pourtant, avec la distance, il est souvent impossible pour un propriétaire bailleur de répondre à toutes ses obligations. Car même si vous avez la chance de trouver un locataire avant de partir vivre à l’étranger, rien ne vous garantit que celui-ci va rester plus de quelques mois. Les aléas de la vie qui peuvent pousser votre locataire à partir sont nombreux et le délais de préavis très court. En zone tendue, vous n’aurez qu’un mois pour régler toutes les démarches liés au départ de celui-ci (état des lieux de sortie, relevé des compteurs, régularisation des charges…).

Et même si vous êtes en mesure de rentrer rapidement en France, impossible de savoir combien de temps il vous faudra rester pour trouver un nouveau locataire. Sans parler du stress et des incertitudes que cela génère (détermination du montant du loyer, diffusion de l’annonce, organisation des visites, étude des dossiers des candidats, rédaction d’un nouveau bail…).

De plus, le départ d’un locataire et la recherche d’un nouveau ne représentent qu’une partie des obligations auxquelles vous devez faire face en tant que propriétaire bailleur. Le règlement des paiements, la comptabilité, les possibles conflits avec les voisins, les réunions du syndic de copropriété, les échanges avec l’administration française ou encore la gestion des urgences (pannes, dégâts des eaux, cambriolage…) sont d’autres sources d’ennuis quasiment impossibles à gérer à distance.

Faire confiance à un proche

Conscients de ces difficultés, nombreux sont les propriétaires expatriés tentés de faire confiance à un membre de leur famille ou à un ami proche pour s’occuper de la location de leur appartement laissé en France. Si cette solution peut parfois s’avérer être un succès, elle est également dans de nombreux cas source de conflits. Car s’occuper d’un appartement en location est une lourde responsabilité. Les enjeux sont importants et une petite erreur ou un simple oubli peut parfois aboutir à des conséquences importantes.

D’autant que la gestion locative demande de nombreuses compétences en termes d’organisation mais aussi d’un point de vue juridique, fiscal et comptable. Les règles qui s’appliquent aux propriétaires bailleurs comme aux locataires changent très régulièrement et il est difficile de veiller au respect des obligations de chacune des parties.

De plus, s’occuper d’un appartement en location réclame une véritable disponibilité, notamment en cas d’urgence ou lors du départ d’un locataire. Et même si votre proche vit à proximité de votre appartement, c’est loin d’être un cadeau que de lui en confier sa gestion. Enfin, ne dit-on pas qu’il est risqué de mélanger argent et sentiment ? Voilà une situation qui peut en tout cas causer du ressentiment…

S’entourer d’un professionnel pour améliorer la rentabilité

Troisième solution, la plus sûre à condition de bien choisir : faire appel à un professionnel de la gestion locative. Si celle-ci est à première vue la plus onéreuse, c’est aussi la solution qui vous offre le plus de garanties quant à la bonne gestion de votre patrimoine immobilier. C’est aussi le meilleur moyen d’éviter des périodes de vacances locatives qui nuisent à la rentabilité.

Afin d’améliorer votre rendement locatif, il est préférable de choisir un administrateur de biens dont la gestion locative est le seul et unique métier. Car trop souvent, les agences immobilières qui proposent ce service ne sont que peu concernées par cette activité annexe. Entourez-vous d’un spécialiste pour être certain de pouvoir compter sur lui pour vous conseiller sur le mode de location le plus adapté à votre situation et sur la valeur locative optimale de votre bien. Il sera aussi l’unique interlocuteur de vos locataires. A la fin de chaque mois, vous percevrez ainsi votre loyer sans avoir à vous préoccuper des contraintes liées à la location de votre appartement laissé en France.

En tant que propriétaire expatrié, il est aussi important de pouvoir compter sur un professionnel de la gestion locative qui connait les spécificités des non-résidents. Il vous aidera ainsi à remplir votre déclaration fiscale et prendra aussi en compte vos spécificités liées à la distance, votre parcours à l’étranger ou encore le décalage horaire.

A découvrir dans le dossier spécial gestion locative :

Actibail, un service haut de gamme et personnalisé

Comment trouver le locataire idéal ?

Faut-il louer vide ou meublé ?

Louer votre appartement à un grand groupe

Comment optimiser votre déclaration fiscale ?

 

LYCEES FRANÇAIS – Constituer un réseau d’anciens élèves avec l’ALFM

La quatrième édition du Forum mondial des anciens étudiants du réseau de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (FOMA) se tiendra en avril prochain. Le président des associations des anciens des lycées français de l’étranger (ALFM), René Randrianja, fait le point sur les objectifs de son mandat et l’organisation de cet évènement international.

EXPAT GUIDE – Les bons plans font peau neuve

Pour être toujours plus proche de vous et de vos envies, lepetitjournal.com renouvelle son mini-site des bons plans en lançant dès aujourd’hui : Expat Guide. Une nouvelle plateforme plus moderne, plus visuelle, et plus pratique pour mettre en avant…

PSYCHOLOGIE - Le cyber harcèlement : au-delà des frontières…

Dans les écoles de l’étranger, les enfants et adolescents viennent de toute la planète. Les différences entre les uns et les autres sont à la fois mieux perçues mais peuvent être également un facteur déclenchant pour des situations de harcèlement.…
Une internationale

JÉRÔME COMMANDEUR – Aux commandes... des César

De Commandeur à commandant il n’y a qu’un pas. Pas étonnant alors qu’on entende souvent l’humoriste répondre "commandant de bord" quand on lui demande ce qu’il aurait aimé faire quand il était petit. Et même s’il n’a pas tout à fait réalisé son rêve d’enfant, que Jérôme Commandeur se rassure… Tout semble lui sourire ces dernières années. De la scène au cinéma en passant par la réalisation, sans oublier l’animation de la 42ème Cérémonie des César…
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine