EXPATRIÉS - Mais qui êtes-vous ?

My Expat, le service d'assistant personnel en France pour les expatriés, nous révèle son étude 2013 sur les Français de l'étranger. Voici le panorama de l'expatriation, pour enfin savoir qui s'expatrie,  et pourquoi ! Quels sont les besoins et les projets de ceux qui tentent leur chance à l'étranger ?

Un profil plutôt jeune et aisé 

Les Français de l'étranger sont plutôt jeunes, ils sont 46% à avoir entre 18 et 34 ans et leur revenu est plutôt bon puisque la moitié gagne plus de 26.000 € à l'année. A noter en revanche, 19% des expatriés gagnent moins que 12.000 € annuels.

Seulement un expatrié sur dix a plus de 55 ans et on trouve assez peu de retraités (5% du total), ce qui laisse entendre que la carrière est un élément déterminant de cette expatriation. En effet 43% des expatriés justifient leur départ par des raisons professionnelles. Seuls 5% des expatriés expliquent être partis pour des raisons fiscales.
La plupart sont employés dans des entreprises locales (35%). Contrairement aux idées reçus, les employés détachés par des entreprises françaises ne sont que 18% du total, les commerçants, artisans et chefs d'entreprise (9%). Les étudiants représentent finalement une faible proportion des expatriés puisqu'ils ne sont que 5% de l'ensemble.

Les sans-emploi représentent quand-même 12% des personnes interrogées.

Infographie Qui sont les expatriés ?

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

L'Europe et l'Asie en tête de liste

L'Europe est la destination la plus prisée, la proximité géographique et culturelle est en effet un critère pour un peu moins d'un tiers des expatriés français. Elle est suivie de près par l'Asie puis l'Amérique du Nord (27 et 20%). L'Amérique du Sud, l'Océanie et l'Afrique, sont assez loin derrière.
Outre le travail, les raisons de départ que l'on retrouve le plus sont l'envie d'une nouvelle culture, le désir de changer de vie, d'aventure ou encore la recherche d'un meilleur niveau de vie.

Du côté de la famille

Bonne nouvelle : la parité est respectée parmi les Français de l'étranger. Côté couple, près de la moitié sont mariés, 31% sont célibataires et seulement 7% sont divorcés. Parmi ces derniers, une petite moitié d'entre eux a divorcé pendant l'expatriation, et une personne sur cinq a du revenir en France pour la procédure.
43% des expatriés ont des enfants et une grande majorité d'entre eux vivent avec leur parents à l'étranger.
Si 86% d'expatriés reviennent en France au moins une fois par an, le principal motif de ce retour est la famille ou encore les amis.

Infographie les expatriés et leur protection sociale

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

La crise de la paperasse


Les questions d'assurance, de retraite ou de fiscalité sont bien souvent source de migraine chez les Français de l'étranger. Par choix ou par flemme, 35% ne sont pas assurés. Une fois qu'ils quittent la France ils sont nombreux à ne plus cotiser ni pour eux ni pour leur famille. Un chiffre inquiétant face aux 65% d'assurés qui cotisent soit par leur entreprise, soit via la Caisse des Français de l'Etranger (CFE) soit par une assurance privée personnelle complète au premier euro.

Concernant leur retraite, deux tiers des plus de 55 ans ont tout prévu et se sentent à l'aise avec la préparation de la retraite, le tiers restant n'est pas confiant à ce sujet et aimerait l'aide un professionnel. De la même manière, 40% des Français de l'étranger ne sont pas à l'aise avec leur situation fiscale.

L'investissement dans la pierre

Avec 32% d'intentions, l'immobilier est le placement préféré des expatriés pour 2013-2014. Il est suivi par le livret épargne et l'assurance vie. La France reste à 55% le lieu favori pour acheter, le budget moyen dépasse les 150.000 € dont un apport initial d'au moins 50.000 €. Pourtant 48% des sondés considérent que le marché de l'immobilier en France est surestimé. 21% des expatriés à conserver une résidence principale en France et 15% à posséder un investissement locatif. Pour gérer leur patrimoine immobilier, plus de 50% de ces expatriés passent par une agence immobilière en France pour gérer leurs biens.

Infographie les expatriés et leur patrimoine

Cliquez sur la photo pour l'agrandir


My Expat a réalisé ce sondage sur internet du 8 au 30 mai 2013 auprès de 4.348 internautes expatriés réduits ensuite à un échantillon de 773 personnes. Ce sondage était accompagné d'un jeu concours.

David Attié (www.lepetitjournal.com) mardi 11 juin 2013

En Savoir plus :

My Expat

Expat 

BLOG – Les mésaventures de deux conjoints suiveurs à New York

Anna est chargée de communication, Julien architecte urbaniste et puis un jour, ils décident de lâcher leur vie parisienne pour suivre leur conjoint respectif dans la Big Apple ! C’est de là qu’est né le blog "jetlag and other complications", ou les boires et déboires de conjoints suiveurs à New York

RETRAITE À L’ÉTRANGER – Ça ne s’improvise pas

Prendre sa retraite à l’étranger tente de nombreux Français. Coût de la vie moins élevé, fiscalité attractive, climat favorable sont autant de bonnes raisons qui incitent certains retraités à s’expatrier. Le guide "Retraite sans Frontières" présente…
français madrid

FRANÇAIS À MADRID – Pourquoi sont-ils restés ?

Ils sont Français et ont décidé un jour –si les circonstances ne l'ont pas fait pour eux– de poser leurs valises dans la capitale espagnole. Plusieurs années après ils sont toujours là. Qu'est-ce qui motive donc leur choix de rester ? Réponses dans…

AEROPORTS – Le meilleur et le pire

Si vos itinéraires de voyage impliquent de longues escales, le nouveau guide “Sleeping in Airports” va vous intéresser. Il permet de connaitre les meilleurs et les pires aéroports du monde. Cinq des 10 meilleurs aéroports sont en Asie, et surprise,…

ÉTUDIER À L'ÉTRANGER – Et pourquoi pas ?

Étudier à l'étranger est une belle opportunité à la fois au niveau personnel mais aussi professionnel. Beaucoup d'élèves des lycées français de l'étranger, enclins à l'ouverture culturelle, et souvent avantagés par un bon niveau de langue,…
A la une

JACKY DEROMEDI – Des chantiers de Singapour au Sénat

Jacqueline Deromedi, que les Français de Singapour connaissent bien, vient d’être élue sénateur. Le parcours de cette femme entrepreneur, engagée et élégante, qui n’a pas vraiment cherché à faire carrière dans la politique, détonne au Palais du Luxembourg
France/Monde
Expat
Expat - Emploi

ENJEUX - "L'Europe a-t-elle manqué le virage du numérique?"

Les Entretiens de Royaumont étaient de retour au Château Royal de Varsovie ce samedi 15 novembre. Des intervenants français et polonais, dont Jacques Attali ou François Fillon, ont constaté que l'Europe a mal négocié ce virage technologique. Ils en appellent à une Europe unifiée numériquement
Expat - Politique

JACKY DEROMEDI – Des chantiers de Singapour au Sénat

Jacqueline Deromedi, que les Français de Singapour connaissent bien, vient d’être élue sénateur. Le parcours de cette femme entrepreneur, engagée et élégante, qui n’a pas vraiment cherché à faire carrière dans la politique, détonne au Palais du Luxembourg

FRANÇAIS DE L’ETRANGER – Les choix budgétaires pour 2015

Le budget 2015 de "l'Action extérieure de la France" va être examiné par le Parlement. Les crédits dévolus aux Français de l’étranger et aux Affaires consulaires sont en légère baisse. L’aide sociale en pâtira. En revanche, les crédits consacrés aux bourses scolaires augmentent de 5,6 %.
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.