EXPATRIÉS - Mais qui êtes-vous ?

My Expat, le service d'assistant personnel en France pour les expatriés, nous révèle son étude 2013 sur les Français de l'étranger. Voici le panorama de l'expatriation, pour enfin savoir qui s'expatrie,  et pourquoi ! Quels sont les besoins et les projets de ceux qui tentent leur chance à l'étranger ?

Un profil plutôt jeune et aisé 

Les Français de l'étranger sont plutôt jeunes, ils sont 46% à avoir entre 18 et 34 ans et leur revenu est plutôt bon puisque la moitié gagne plus de 26.000 € à l'année. A noter en revanche, 19% des expatriés gagnent moins que 12.000 € annuels.

Seulement un expatrié sur dix a plus de 55 ans et on trouve assez peu de retraités (5% du total), ce qui laisse entendre que la carrière est un élément déterminant de cette expatriation. En effet 43% des expatriés justifient leur départ par des raisons professionnelles. Seuls 5% des expatriés expliquent être partis pour des raisons fiscales.
La plupart sont employés dans des entreprises locales (35%). Contrairement aux idées reçus, les employés détachés par des entreprises françaises ne sont que 18% du total, les commerçants, artisans et chefs d'entreprise (9%). Les étudiants représentent finalement une faible proportion des expatriés puisqu'ils ne sont que 5% de l'ensemble.

Les sans-emploi représentent quand-même 12% des personnes interrogées.

Infographie Qui sont les expatriés ?

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

L'Europe et l'Asie en tête de liste

L'Europe est la destination la plus prisée, la proximité géographique et culturelle est en effet un critère pour un peu moins d'un tiers des expatriés français. Elle est suivie de près par l'Asie puis l'Amérique du Nord (27 et 20%). L'Amérique du Sud, l'Océanie et l'Afrique, sont assez loin derrière.
Outre le travail, les raisons de départ que l'on retrouve le plus sont l'envie d'une nouvelle culture, le désir de changer de vie, d'aventure ou encore la recherche d'un meilleur niveau de vie.

Du côté de la famille

Bonne nouvelle : la parité est respectée parmi les Français de l'étranger. Côté couple, près de la moitié sont mariés, 31% sont célibataires et seulement 7% sont divorcés. Parmi ces derniers, une petite moitié d'entre eux a divorcé pendant l'expatriation, et une personne sur cinq a du revenir en France pour la procédure.
43% des expatriés ont des enfants et une grande majorité d'entre eux vivent avec leur parents à l'étranger.
Si 86% d'expatriés reviennent en France au moins une fois par an, le principal motif de ce retour est la famille ou encore les amis.

Infographie les expatriés et leur protection sociale

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

La crise de la paperasse


Les questions d'assurance, de retraite ou de fiscalité sont bien souvent source de migraine chez les Français de l'étranger. Par choix ou par flemme, 35% ne sont pas assurés. Une fois qu'ils quittent la France ils sont nombreux à ne plus cotiser ni pour eux ni pour leur famille. Un chiffre inquiétant face aux 65% d'assurés qui cotisent soit par leur entreprise, soit via la Caisse des Français de l'Etranger (CFE) soit par une assurance privée personnelle complète au premier euro.

Concernant leur retraite, deux tiers des plus de 55 ans ont tout prévu et se sentent à l'aise avec la préparation de la retraite, le tiers restant n'est pas confiant à ce sujet et aimerait l'aide un professionnel. De la même manière, 40% des Français de l'étranger ne sont pas à l'aise avec leur situation fiscale.

L'investissement dans la pierre

Avec 32% d'intentions, l'immobilier est le placement préféré des expatriés pour 2013-2014. Il est suivi par le livret épargne et l'assurance vie. La France reste à 55% le lieu favori pour acheter, le budget moyen dépasse les 150.000 € dont un apport initial d'au moins 50.000 €. Pourtant 48% des sondés considérent que le marché de l'immobilier en France est surestimé. 21% des expatriés à conserver une résidence principale en France et 15% à posséder un investissement locatif. Pour gérer leur patrimoine immobilier, plus de 50% de ces expatriés passent par une agence immobilière en France pour gérer leurs biens.

Infographie les expatriés et leur patrimoine

Cliquez sur la photo pour l'agrandir


My Expat a réalisé ce sondage sur internet du 8 au 30 mai 2013 auprès de 4.348 internautes expatriés réduits ensuite à un échantillon de 773 personnes. Ce sondage était accompagné d'un jeu concours.

David Attié (www.lepetitjournal.com) mardi 11 juin 2013

En Savoir plus :

My Expat

 
Expat 

CHEMINS D’AILLEURS – Sandrine Beillard, un parcours de vie à l’écoute du monde

Née au Maroc, pays de ses racines, Sandrine Beillard, longtemps professeur au Lycée Français International de Hong Kong, est une véritable globe-trotteuse. Des rivages de Namibie aux marchés d’Asie, du bush australien au Pakistan, elle a vécu mille aventures et fait de magnifiques rencontres. Elle les relate dans un livre, illustré par de nombreuses photos, hymne à la beauté d’un monde parfois déjà révolu, et au respect de soi et desautres.

ORIENTATION - Dix bonnes raisons de faire une école de commerce

Il existe en France plus de 200 écoles de commerce, qui comptent plus de 130.000 inscrits. Comment expliquer le succès de ces formations ? Tour d'horizon des raisons qui peuvent attirer des étudiants – et pourquoi pas vous ? Un article de notre…

BIENVENUE À PARIS – Paris, hors des sentiers battus

Paris recèle mille trésors pour qui veut se laisser prendre (et surprendre) au jeu, qu’il soit Parisien depuis un jour ou depuis toujours. Bienvenue à Paris vous propose de partager, en compagnie de français et d’étrangers venus s’installer à Paris,…

SKEMA - Journées portes ouvertes et Grand jeu concours

SKEMA est née en 2009 de la fusion entre l'Ecole Supérieure de Commerce de Lille et le CERAM Business School de Sophia Antipolis. Ces deux écoles fondatrices ont respectivement été fondées en 1892 pour l’une et 1963 pour l’autre.
Une internationale

CHEMINS D’AILLEURS – Sandrine Beillard, un parcours de vie à l’écoute du monde

Née au Maroc, pays de ses racines, Sandrine Beillard, longtemps professeur au Lycée Français International de Hong Kong, est une véritable globe-trotteuse. Des rivages de Namibie aux marchés d’Asie, du bush australien au Pakistan, elle a vécu mille aventures et fait de magnifiques rencontres. Elle les relate dans un livre, illustré par de nombreuses photos, hymne à la beauté d’un monde parfois déjà révolu, et au respect de soi et desautres.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

ENTREPRENDRE – L’aventure VivaLing continue en Chine

VivaLing, première académie de langue en ligne, se développe tous azimuts : ouverture en Chine, lancement de la première certification professionnelle pour l’enseignement des langues en ligne, une 5e langue - l’allemand - qui complète l’offre de l’anglais, du chinois, du français et de l’espagnol… Ce dynamisme est fondé sur une conviction : apprendre une langue à un enfant, "c’est créer des ponts entre les adultes de demain"

COACHING - L’impact de l’expatriation sur la confiance en soi

Les gens vous perçoivent-ils comme quelqu’un de sûr de vous ? Comme une personne qui a réussi dans la vie et qui accompli beaucoup de choses ? Ils n’ont pas tout à fait tord, vous vous êtes tout de même expatrié, adapté à une nouvelle culture, un nouvel environnement et peut-être même avez-vous appris un nouveau langage ?
Expat - Politique

« 2017, la fin des tabous » – Discussion entre grands patrons et candidats à l’élection présidentielle

La 3ème édition du Sommet de l’économie de Challenges, titrée « 2017, la fin des tabous » réunissait des chefs d’entreprises françaises et des candidats à l’élection présidentielle pour aborder les mesures à prendre pour « redonner confiance à la France ». Mondialisation, énergies renouvelables, start-ups, formation professionnelle, directive travail détaché… Les décideurs ont confronté leurs idées, un exercice intéressant en cette période pré-électorale.

PARTI SOCIALISTE – Le Projet 2017 pour les Français de l’étranger

La fédération des Français de l’étranger du Parti socialiste présente son Projet 2017 en vue des élections législatives. Véritable « boite à outil » pour les candidats – 5 sont connus à ce jour – ce document fait le bilan de l’action gouvernementale en faveur des Français de l’étranger et formule des propositions dans de nombreux domaines, avec "un impératif, celui du réalisme".
Magazine