EXPATRIÉS - Mais qui êtes-vous ?

My Expat, le service d'assistant personnel en France pour les expatriés, nous révèle son étude 2013 sur les Français de l'étranger. Voici le panorama de l'expatriation, pour enfin savoir qui s'expatrie,  et pourquoi ! Quels sont les besoins et les projets de ceux qui tentent leur chance à l'étranger ?

Un profil plutôt jeune et aisé 

Les Français de l'étranger sont plutôt jeunes, ils sont 46% à avoir entre 18 et 34 ans et leur revenu est plutôt bon puisque la moitié gagne plus de 26.000 € à l'année. A noter en revanche, 19% des expatriés gagnent moins que 12.000 € annuels.

Seulement un expatrié sur dix a plus de 55 ans et on trouve assez peu de retraités (5% du total), ce qui laisse entendre que la carrière est un élément déterminant de cette expatriation. En effet 43% des expatriés justifient leur départ par des raisons professionnelles. Seuls 5% des expatriés expliquent être partis pour des raisons fiscales.
La plupart sont employés dans des entreprises locales (35%). Contrairement aux idées reçus, les employés détachés par des entreprises françaises ne sont que 18% du total, les commerçants, artisans et chefs d'entreprise (9%). Les étudiants représentent finalement une faible proportion des expatriés puisqu'ils ne sont que 5% de l'ensemble.

Les sans-emploi représentent quand-même 12% des personnes interrogées.

Infographie Qui sont les expatriés ?

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

L'Europe et l'Asie en tête de liste

L'Europe est la destination la plus prisée, la proximité géographique et culturelle est en effet un critère pour un peu moins d'un tiers des expatriés français. Elle est suivie de près par l'Asie puis l'Amérique du Nord (27 et 20%). L'Amérique du Sud, l'Océanie et l'Afrique, sont assez loin derrière.
Outre le travail, les raisons de départ que l'on retrouve le plus sont l'envie d'une nouvelle culture, le désir de changer de vie, d'aventure ou encore la recherche d'un meilleur niveau de vie.

Du côté de la famille

Bonne nouvelle : la parité est respectée parmi les Français de l'étranger. Côté couple, près de la moitié sont mariés, 31% sont célibataires et seulement 7% sont divorcés. Parmi ces derniers, une petite moitié d'entre eux a divorcé pendant l'expatriation, et une personne sur cinq a du revenir en France pour la procédure.
43% des expatriés ont des enfants et une grande majorité d'entre eux vivent avec leur parents à l'étranger.
Si 86% d'expatriés reviennent en France au moins une fois par an, le principal motif de ce retour est la famille ou encore les amis.

Infographie les expatriés et leur protection sociale

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

La crise de la paperasse


Les questions d'assurance, de retraite ou de fiscalité sont bien souvent source de migraine chez les Français de l'étranger. Par choix ou par flemme, 35% ne sont pas assurés. Une fois qu'ils quittent la France ils sont nombreux à ne plus cotiser ni pour eux ni pour leur famille. Un chiffre inquiétant face aux 65% d'assurés qui cotisent soit par leur entreprise, soit via la Caisse des Français de l'Etranger (CFE) soit par une assurance privée personnelle complète au premier euro.

Concernant leur retraite, deux tiers des plus de 55 ans ont tout prévu et se sentent à l'aise avec la préparation de la retraite, le tiers restant n'est pas confiant à ce sujet et aimerait l'aide un professionnel. De la même manière, 40% des Français de l'étranger ne sont pas à l'aise avec leur situation fiscale.

L'investissement dans la pierre

Avec 32% d'intentions, l'immobilier est le placement préféré des expatriés pour 2013-2014. Il est suivi par le livret épargne et l'assurance vie. La France reste à 55% le lieu favori pour acheter, le budget moyen dépasse les 150.000 € dont un apport initial d'au moins 50.000 €. Pourtant 48% des sondés considérent que le marché de l'immobilier en France est surestimé. 21% des expatriés à conserver une résidence principale en France et 15% à posséder un investissement locatif. Pour gérer leur patrimoine immobilier, plus de 50% de ces expatriés passent par une agence immobilière en France pour gérer leurs biens.

Infographie les expatriés et leur patrimoine

Cliquez sur la photo pour l'agrandir


My Expat a réalisé ce sondage sur internet du 8 au 30 mai 2013 auprès de 4.348 internautes expatriés réduits ensuite à un échantillon de 773 personnes. Ce sondage était accompagné d'un jeu concours.

David Attié (www.lepetitjournal.com) mardi 11 juin 2013

En Savoir plus :

My Expat

 
Expat 

DÉVELOPPEMENT DURABLE - Les pays du monde les plus écolos

Où peut-on respirer sans risque ? Dans quels pays peut-on boire de l’eau saine ? Une étude fondée sur des critères variés allant de l’agriculture à la qualité de l’air délivre son classement. Sans surprise, les pays du Nord dominent tandis que les…

EXPATRIATION – Les enfants de la "troisième culture"

Depuis quelques années de nombreuses études se sont penchées sur le développement de l’enfant expatrié et la spécificité de son identité. La problématique posée s’énonce ainsi : quels repères culturels et identitaires l’enfant expatrié peut-il se…

RAPATRIEMENT – Tout ce que les voyageurs devraient savoir

Partir oui, mais pas n'importe comment! Dans le jargon propre au voyageur, les mots tels qu’assurance voyage et rapatriement reviennent de façon récurrente… Est-elle vraiment nécessaire ? Quelles sont les différentes offres ? 
Une internationale
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine