TRIBUNE : LEGISLATIVES - De regrettables dysfonctionnements mettent la démocratie à mal


Les sénateurs des Français de l'étranger Joëlle Garriaud-Maylam et Christophe-André Frassa, secrétaires nationaux LR, déplorent la publication des résultats détaillés du premier tour des législatives des Français de l'étranger, une semaine avant le premier tour de l'élection en France, dénonçant l'impact qu'une telle annonce pourrait avoir sur les électeurs de métropole, alors que celle-ci avait été prévue pour le 11 juin. 


Surpris par les scores massifs recueillis par des candidats dépourvus non seulement de bilan mais aussi de réelles propositions programmatiques, ils exhortent les Français de l'étranger à ne surtout pas s'abstenir au second tour. Il est essentiel en effet qu'ils puissent voter en faveur de députés ayant fait leurs preuves et montré leur capacité à s'impliquer dans une opposition constructive dans l'intérêt du pays, plutôt que de laisser élire des personnes s'étant engagées  préalablement à ne jamais s'opposer au Président, contrairement aux principes fondamentaux de toute démocratie. 


Ils dénoncent les graves problèmes ayant freiné le vote par correspondance postale, alors que celui-ci avait été présenté comme le principal complément du vote à l'urne suite à la suspension de dernière minute du vote électronique. Aucun vote par correspondance n'a par exemple été comptabilisé en Australie, tandis que seuls 9 bulletins auraient été reçus par correspondance dans l'ensemble de la seconde circonscription, 24 bulletins pour la 9e circonscription et seulement 20 bulletins pour l'immense 10e circonscription. Sur 120 000 électeurs ayant souhaité recevoir le matériel de vote par correspondance, seuls 18 000 ont pu l'utiliser. Des dizaines de milliers de Français de l'étranger ont ainsi, de facto, été privés de droit de vote, ce qui mine la légitimité des futurs députés. 

Les sénateurs appellent le Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères et celui de l'Intérieur à mettre en place dans les meilleurs délais des mesures correctives - par exemple un courriel à l'ensemble des inscrits au vote par correspondance contenant les bulletin à imprimer avec nouvel envoi séparé des enveloppes si celles-ci ne sont pas arrivées. Alors que l'abstention au premier tour a dépassé les 80%, il importe de tout mettre en œuvre pour qu'aucun Français de l'étranger ne soit privé de son droit de vote.


Communiqué (www.lepetitjournal.com) mercredi 7 juin 2017

 

 

 
Français de l'étranger
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine