REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts des scores importants d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions


Les candidats réunis à Paris samedi dernier (photo Twitter)

Encore quelques incertitudes

Les 11 candidats d’En Marche à l’étranger ont été désignés. Enfin, a priori… Quelques incertitudes demeurent, qui devraient être levées dans les toutes prochaines heures.

A l’origine, un petit couac : Augustin Augier, fils du maire de Deauville Philippe Augier, ayant du démentir sur Twitter  être "candidat dans la 9e circonscription des Français établis hors de France". Son nom a rapidement été corrigé de la liste. Il a été remplacé par Leïla Aïchi, sénatrice EELV ralliée à François Bayrou en septembre dernier pour représenter les Français de l’étranger au sein de la 9ème circonscription (Maghreb, Afrique de l’ouest). Dans un document datant de janvier 2013, la sénatrice dénonçait “l’indifférence internationale quant au sort réservé au people sahraoui et l’alignement systématique de la France sur la politique marocaine au Sahara occidental, et ce malgré les graves violations des droits de l’homme constatées par les ONG humanitaires". Leila Aïchi ajoutait encore que "le Sahara occidental et ses habitants subissent l’occupation marocaine depuis près de quarante ans". De quoi susciter une véritable levée de boucliers au Maroc. Localement, le mouvement d'Emmanuel Macron a annoncé mettre "en stand-by sa campagne pour les législatives". Côté En Marche à Paris, on attend que le MoDem clarifie sa position dans les jours qui viennent. (actualisation du 18/5 : suite à la polémique, LREM renonce à la candidature de Mme Aïchi et affirme dans un communiqué ne soutenir aucun candidat déclaré).

Autre incertitude, sur l’Europe du nord, Alexandre Holroyd, né de parents binationaux, spécialiste des questions européennes, a été désigné. Pour autant des tractations sont en cours avec Marianne Magnin, qui briguait l’investiture MoDem. (actualisation du 18/5: Dans un communiqué, la candidate MoDem a annoncé son retrait et son soutien à Alexandre Holroyd. En savoir plus sur notre édition de Londres)

L’investiture du candidat MoDem Frédéric Petit sur l’Europe centrale et orientale elle, ne souffre d’aucune contestation. Cette circonscription est même considérée comme un laboratoire de la coalition que les deux partis mettent en place. Résidant à Varsovie, ce dirigeant d’entreprise écrit sur sa page Facebook qu’il est un ancien conseiller municipal et maire, et qu’il a participé aux travaux du parlement polonais.

Autre habituée des cercles politiques, Florence Drory a été investie LREM dans la 8e circonscription des Français de l’étranger. Elle est entrée en 1975 dans le cabinet de François Mitterrand. A la tête de la section «Itzhak Rabin» du Parti socialiste en Israël, elle était pourtant pressentie pour obtenir l’investiture PS, qui a finalement été octroyée à Benjamin Djiane.Elle a quitté le parti de Benoît Hamon au lendemain de la primaire de la gauche, en raison de ses prises de position sur la reconnaissance de l’Etat palestinien. 

Les candidats issus de la société civile

Résidant à Montréal, ex-numéro deux de la Caisse de Dépôt et placement du Québec, l’un des plus gros fonds de pension nord-américains, Roland Lescure avait démissionné en avril pour faire campagne avec le mouvement En Marche. Agé de 50 ans, le petit frère de Pierre Lescure affrontera notamment Frédéric Lefebvre, député LR sortant. 

Pieyre Alexandre Anglade, 30 ans, travaille au Parlement européen. C’est le candidat LREM sur le Benelux. En Belgique depuis 7 ans, il a mis en place le comité local de soutien au candidat Macron. Il sera opposé entre autres au sortant, Philip Cordery, qui n'a pas caché avoir été également candidat à l’investiture EM !.

Samantha Cazebonne, 46 ans, est proviseure du Lycée français de Palma de Majorque depuis 3 ans. Elle espère succéder à Arnaud Leroy, porte-parole d’Emmanuel Macron pendant la campagne, dans cette circonscription regroupant notamment l’Espagne et le Portugal.

Joachim Son Forget, 34 ans, a une histoire singulière. Abandonné dans une rue de Séoul, il a été adopté en France et a grandi à Langres. Aujourd’hui radiologue spécialiste du cerveau à Lausanne, il se distingue aussi pour ses talents de claveciniste. Musicien virtuose, il pratique également le tai-chi et le karaté. Fondateur du mouvement en Suisse, il devra batailler pour séduire un électorat traditionnellement ancré à droite, mais qui a placé Macron en tête dès le premier tour.

Anne Genetet, résidant depuis de nombreuses années à Singapour, a été investie par LREM pour l'Asie et l'Océanie. Mathias Assante, également candidat à l’investiture, s’est retiré, beau joueur, estimant que cette « femme engagée avait toutes les cartes pour gagner » dans cette circonscription détenue par le LR Thierry Mariani. Médecin, fondatrice de l’association The Help prodiguant assistance et conseils aux nombreuses employées de maison vivant dans la Cité-Etat, elle s’est engagée dans la campagne présidentielle avec enthousiasme.

Paola Forteza, 31 ans, est candidate LREM pour l’Amérique Latine et les Caraïbes. Présidente d’OGP Toolbox, spécialiste de l’open data, elle s’occupe pour la mission Etalab des différentes initiatives liées à l’open government project. Etalab est un organisme rattaché à Matignon qui coordonne la diffusion et l’utilisation des informations publiques.

Autre profil "tech", Amélia Lakrafi est  une experte en sécurité informatique et cyber-défense.  Elle a dirigé ou fondé des entreprises dans le domaine de la sécurité informatique. Amélia est diplômée de l’Institut National des Hautes Études Sécurité et Justice à l’École Militaire et commandant de réserve à la Cyberdéfense (Armée de Terre). Elle aura fort à faire pour ravir au Républicain Alain Marsaud la 10e circonscription (Afrique de l’est, Moyen-Orient).

Quelles ambitions pour LREM ?
Avec plus de 20.000 adhérents à l’étranger, une dynamique impulsée par les scores importants d'Emmanuel Macron notamment en Amérique du Nord, Europe du Nord et Europe centrale, ces candidats espèrent s’imposer. « Nous avons de très très bons candidats, explique Thomas Bajas, coordinateur du mouvement pour les Français de l’étranger. La greffe entre militants et animateurs locaux et candidats se passe bien malgré quelques déceptions inévitables. Nous sentons nos troupes hyper motivées, prêtes à continuer sur la lancée de la Présidentielle. On part pour gagner, on espère un raz-de-marée ! »

Face à une offre pléthorique de candidats (jusqu’à 27 dans la seule 9e circonscription) et à l’émiettement qui pourrait en découdre, dans un paysage politique bouleversé, difficile de faire des pronostics face à des sortants bien ancrés localement voire sur le plan national. L’un des enjeux majeurs reste la participation, qui était très faible il y a 5 ans, autour de 20% dans les circonscriptions. « Nous sentons un frémissement malgré l’abandon du vote électronique. Le vote par correspondance semble en forte hausse notamment en Amérique du nord. Notre stratégie est de faire baisser l’abstention, confirme Thomas Bajas, il faut absolument que les Français de l’étranger fassent entendre leur voix, et comprennent l’intérêt d’avoir des représentants à l’Assemblée nationale. »

MPP (www.lepetitjournal.com) mardi 16 mai 2017

Retrouvez les candidats de votre circonscription ICI.
Nos éditions locales sont mobilisées pour vous présenter dans les prochains jours l'ensemble des candidats.

Lire aussi : PRÉSIDENTIELLES 2017 – Récapitulatif des résultats par circonscriptions
 (premier tour)
FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER – Présidentielle : récapitulatif des résultats du second tour par circonscriptions

FRANCE INSOUMISE - Les investitures à l'étranger
FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Les Républicains ont choisi leurs candidats aux Législatives
EELV - Les candidats écologistes pour les Français de l'étranger
LEGISLATIVES - Le point sur les investitures PS à l'étranger
LÉGISLATIVES – Le Front National dévoile ses candidats investis à l’étranger
UPR - 11 candidats investis à l'étranger

 
Français de l'étranger
Une internationale

PIERRE RABHI & JULIETTE DUQUESNE – "On est en train de privatiser le vivant"

Tour à tour essayiste, philosophe, poète, ou encore agriculteur bio, Pierre Rabhi co-signe avec la journaliste Juliette Duquesne les deux premiers ouvrages d’une nouvelle collection : « Carnets d’alerte ». S’attaquant au sujet de la faim dans le monde, mais aussi à l’épineuse question des semences, « dont on parle peu, mais qui est pourtant à la base de la vie », ils analysent et décryptent ensemble ces deux sujets, avec le but affiché d’en…
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine