AXELLE LEMAIRE – La députée des Français de l’étranger devient secrétaire d’Etat déléguée au Numérique

Après une semaine d’attente, les noms des secrétaires d’État ont été dévoilés, ce mercredi 9 avril. Axelle Lemaire, députée des Français d’Europe du Nord, est chargée du Numérique dans le gouvernement de Manuel Valls.

Son nom revenait souvent dans les pronostics au sujet des membres du nouveau gouvernement, c’est maintenant officiel. Axelle Lemaire, député des Français de l’étranger, a été nommée secrétaire d’État ce mercredi 9 avril. Certains la voyaient déléguée aux Français de l’étranger, c’est finalement au Numérique que la jeune femme de 39 ans entre au gouvernement Valls, sous la tutelle du ministre de l'Économie du Redressement et du Numérique, Arnaud Montebourg. Elle succède dans ce domaine à Fleur Pellerin, qui est elle chargée du Commerce extérieur, du Tourisme et des Français de l’étranger.

Née en Ottawa en 1974, cette Franco-canadienne a grandi au Québec. Rejoignant la France à l’adolescence, elle étudie à Sciences Po et à l'université Panthéon-Assas, avant de continuer le droit international au King's College de Londres. Vivant depuis 12 ans là-bas, elle a travaillé comme juriste internationale au sein de cabinets d’avocats puis comme collaboratrice parlementaire à la Chambre des Communes. En 2012, elle est élue députée des Français établis en Europe du Nord, circonscription qui comprend le Royaume-Uni, l’Irlande, la Suède, la Finlande, le Danemark, la Norvège, l’Islande, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie. Christophe Premat, son suppléant, devrait la remplacer sur les bancs de l'Assemblée nationale à ce poste. Membre du parti socialiste, elle fut notamment nommée secrétaire nationale du parti pour les Droits de l’Homme et à la Commission des lois.

Ce n’est pas hasard si elle a été placée au Numérique. En effet, elle est rapporteuse dans ce domaine dans la Commission des Affaires européennes à l’Assemblée nationale, elle s’est notamment occupée d’un rapport sur la stratégie numérique de l’Union européenne. Une rubrique sur son site personnel est consacrée à cette thématique. Très active sur les réseaux sociaux, elle a partagé sa nomination sur Twitter dès l'annonce officielle.

L'exécutif l’a préférée à Fleur Pellerin pour ce poste, car bien que très populaire auprès des start-up, cette dernière était en désaccord avec Arnaud Montebourg sur certains dossiers. À la suite de l’annonce, le hastag #WelcomeAxelle a remplacé #keepfleur, hastag lancé par les followers en soutient aux actions de Fleur Pellerin.  Axelle Lemaire a rassuré sur le fait qu’elle prolongera les actions entreprises auparavant.

Axelle Lemaire fait donc son entrée pour la première fois dans un gouvernement, même si cela lui avait déjà été proposé. En effet, en 2012, alors qu’elle se trouvait sur le plateau du Grand journal de Canal +, le président Français Hollande lui avait proposé le poste de ministre déléguée aux Français de l’étranger. Elle avait alors refusé en direct. Mère de deux jeunes enfants, elle ne se sentait pas encore prête à sillonner le monde. 

Bénédicte Buisson (www.lepetitjournal.com) Vendredi 11 avril 2014

Lire aussi : 

REMANIEMENT – Fleur Pellerin, nouvelle secrétaire d'Etat aux Français de l’étranger

REFONDATION DE L'ÉCOLE - Vers le développement des filières bilingues à l'étranger

AXELLE LEMAIRE - "Créer du lien entre les Français à l'étranger et leur pays"

 
Français de l'étranger
Une internationale

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Expat - Politique
Magazine