MAE – Une application « Conseils aux voyageurs » pour tablettes iPad et Androïd

Un vent de modernité souffle sur le Ministère des Affaires étrangères. En lançant son application gratuite « Conseils aux voyageurs » pour les tablettes et sous Androïd, le Quai d’Orsay semble en effet entrer de plein fouet dans l’ère de la Grande technologie. Quant aux globaux trotteurs, l’application semble être un moyen rapide et efficace pour assurer leur sécurité.

Le lundi 24 décembre dernier a été marqué d’une pierre blanche par le Ministère des Affaires étrangères. Après le succès de l’application « Conseils aux voyageurs » téléchargeable dans un premier temps pour smartphones (iPhones et smartphones sous Androïd), l’institution permet aujourd’hui de télécharger la version pour iPad et pour tablettes fonctionnant sous Androïd. L’application ne reste cependant disponible que sur Itunes et sur Google Play.

Malgré une utilisation encore limitée, les voyageurs disposent désormais des moyens pour prévenir l’Ambassade de France, dans les plus brefs délais, de toute arrestation ou de toute agression dont eux-mêmes ou un de leurs proches feraient ou auraient fait l’objet. Afin d’exploiter de manière optimale les possibilités offertes par les tablettes, le Ministère a placé l’ergonomie au centre de toutes les attentions. Dès lors, la navigation cartographique rend l’application beaucoup plus intuitive, ce qui la rend pratique et facile d’utilisation. Quant au principe de géolocalisation, il permet en un clic de savoir où se trouve l’ambassade ou le consulat de France le plus proche. Instantanéité rime ainsi avec sécurité.

Partant de l’idée qu’il voulait renforcer le service qu’il proposait au grand public, le Quai d’Orsay a créé l’application « Conseils aux voyageurs » afin d’optimiser ses premières créations en la matière. De ce fait, la nouvelle option s’ajoute à la rubrique correspondante sur le site France Diplomatie, à l’application pour smartphones et au compte Twitter @ConseilsVoyages. Conscient du facteur mobilité et du nombre de mobinautes français estimé à plus de 18 millions, le ministère considère qu’il est essentiel de proposer systématiquement des services spécialement conçus pour une consultation depuis des terminaux mobiles.

Dans un monde où l’Internet est quasiment inévitable, le Quai d’Orsay a placé la diplomatie numérique au cœur de ses priorités. Avec près de 200 000 abonnés sur son compte Twitter @francediplo et plus de 30 000 abonnés sur son compte Facebook, le Ministère communique abondamment sur les réseaux sociaux, et cela au plus grand bonheur des voyageurs.

Marion Icard (lepetitjournal.com) - mardi 12 février 2013

En savoir plus:

Le Quai d’Orsay lance son application gratuite "Conseils aux voyageurs" pour tablettes iPad et sous Android (24 décembre 2012) 

Français de l'étranger
A la une
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

RECRUTEMENT - Comment trouver un premier emploi au Canada ?

Elisa est actuellement recruteuse dans le secteur des technologies de l'information au Canada. Elle nous apporte son expertise du monde du travail au Québec pour les nouveaux arrivants mais également beaucoup d'autres informations utiles...

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie