EN MARCHE ! - Le soutien à Emmanuel Macron s'organise à l'étranger

Les Français de l'étranger comptent bien peser sur l'élection présidentielle. Cet électorat réputé modéré intéresse les équipes d'Emmanuel Macron qui cherchent à mobiliser bien au-delà des frontières de l'Hexagone. Il y a quelques jours, on comptait déjà plus de 13.000 adhérents au mouvement En Marche ! hors de France, nous a confié un membre de l'équipe de campagne, ce qui représente 7 à 10% de la base des militants. 450 comités locaux ont vu le jour dans plus de 100 pays. Sans surprise, ils sont particulièrement actifs dans les villes où les Français de l'étranger sont nombreux, comme Londres, Bruxelles ou Genève mais aussi Berlin ou Montréal...

"J’ai toujours souhaité voir comment les choses étaient ailleurs" peut-on lire dans la profession de foi d'Emmanuel Macron présente sur le site En Marche, "afin de voir comment il était possible de mieux faire chez nous". C'est sans doute pour remplir la "boite à idées" du prétendant à l'Elysée qu'un courriel a été adressé aux expatriés il y a quelques semaines : "Votre expérience mérite d'être partagée : j'aimerais connaître vos impressions, vos idées, issues de votre vécu dans ce pays. Vos réponses seront prises en compte dans l'élaboration du projet que je porterai lors de l'élection présidentielle, pour faire entrer notre pays dans le XXIe siècle". L'opération a connu un certain succès, puisque 10.000 réponses ont été reçues au QG de Paris. L'objectif affiché est de "réimpliquer" les Français de l'étranger dans la démocratie. La synthèse de ces réponses est envoyée par courrier électronique ce weekend. Dans ce deuxième message, le candidat demande aux expatriés leur avis sur leur fiscalité, l'éducation, et leur représentativité.

D'ici mi-mars, En Marche! devrait être en mesure de proposer un programme pour les Français de l'étranger ("pas un catalogue de mesures mais plutôt une vision"). Le mouvement compte également présenter un candidat aux Législatives dans les 577 circonscriptions : il y aura donc bien un candidat En Marche! dans les 11 circonscriptions des Français de l'étranger.
A la suite de l'appel à candidatures pour les Législatives, en France comme à l'étranger, des milliers de personnes se sont manifestées. Le chantier des investitures à venir risque d'être bien compliqué. Les premiers noms des candidats officiels devraient être connus en mars.

MPP (www.lepetitjournal.com) vendredi 17 février 2017

 
Français de l'étranger

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines…

COMMERCE EXTERIEUR – 2016, une année difficile

Le déficit commercial de la France s’est creusé en 2016, passant à 48.1 milliards d’euros. Malgré ce mauvais chiffre, Matthias Fekl, secrétaire d’Etat en charge du Commerce extérieur, insiste sur des…
Une internationale

LYCEES FRANÇAIS – Constituer un réseau d’anciens élèves avec l’ALFM

La quatrième édition du Forum mondial des anciens étudiants du réseau de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (FOMA) se tiendra en avril prochain. Le président des associations des anciens des lycées français de l’étranger (ALFM), René Randrianja, fait le point sur les objectifs de son mandat et l’organisation de cet évènement international.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine