BIZUTAGE DANGEREUX EN BELGIQUE - Le député des Français du Bénélux s'indigne

Philip Cordery, député des Français du Benelux, s'est déclaré choqué et indigné par les conséquences du bizutage d’une jeune française, étudiante en 1ère année de vétérinaire à l’Université de Liège, tombée dans le coma lors d’une cérémonie d’intronisation étudiante.
Philip Cordery, qui s’est entretenu ce jour avec la famille de la victime, a transmis tous ses vœux de rétablissement à la jeune stéphanoise qui, après avoir frôlé la mort, se trouve heureusement aujourd’hui hors de danger.
Il s’agit d’un acte irresponsable et grave, perpétré en dehors de tout cadre universitaire, pour lequel les auteurs devront être sanctionnés pénalement.
Le député français a salué la fermeté du recteur de l’Université de Liège qui a, lui-même, qualifié cet acte de torture qui n’avait pas sa place dans l’université.
Sans vouloir remettre en cause la tradition belge des « baptêmes d’intégration », le député français appelle les autorités belges à la plus grande fermeté contre les actes de bizutage commis en dehors du cadre universitaire règlementé et qui n’ont comme seuls objectifs l’humiliation et la violence. « L'intégration dans une université ne peut se faire au détriment de la santé et de la dignité des nouveaux étudiants » a-t-il déclaré.
En France, la loi du 17 juin 1998 a fait du bizutage un délit, passible de 6 mois de prison et 7.500 euros d’amendes. Philip Cordery se rendra ce jeudi à Liège. Communiqué (www.lepetitjournal.com) lundi 30 septembre 2013

 
Français de l'étranger
Une internationale
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine