Annuaire des coachs
Expat & Coaching

B. FOUQUOIRE - L’avenir du télétravail est-il à l’étranger ?

S’il peine à s’imposer en Europe et même aux Etats Unis, le télétravail se développe remarquablement dans les pays émergents. Pourquoi cette timidité des occidentaux ? Et si l’expatriation montrait la voie ? Pour les professionnels nomades, le travail à distance fait partie du quotidien; il est aussi adapté à ceux et celles qui veulent éviter que leur carrière se dissolve dans la mobilité.

Selon une étude Ipsos Reuters, réalisée en Octobre 2011 dans 24 pays auprès d’un échantillon de 11383 personnes disposant à leur travail d’une connexion informatique, le télétravail concernerait 17 % des salariés « connectés », 7% télétravaillant tous les jours, les autres le faisant de manière régulière.

Les pays émergents, champions du télétravail

Surprise, c’est dans les pays émergents que la proportion des télétravailleurs est la plus forte :  27% au Moyen-Orient -Afrique, 25% en Amérique latine, 24% en Asie-Pacifique, mais seulement 9% en Amérique du Nord (Etats Unis, Canada) et en Europe (7% en France). Les champions du télétravail sont  l’Inde (56%), l’Indonésie (34%), le Mexique (30%), l’Argentine (29%), L’Afrique du Sud (28%) et la Turquie (27%). Les lanternes rouges sont la Hongrie (3%), l’Allemagne (5%), la Suède (6%), la France et l’Italie (7%) et le Canada (8%).

Les vertus du télétravail: équilibre et performance

34% des personnes interrogées indiquent qu’elles télétravailleraient volontiers à plein temps si elles en avaient la possibilité. Parmi les points positifs, une très forte majorité (83%) pense que le télétravail permettrait aux femmes de talents de ne pas interrompre temporairement leur carrière pour élever les enfants. Les télétravailleurs perdant moins de temps dans les transports, ils seraient aussi moins stressés. Le télétravail permettrait de maintenir un meilleur équilibre entre travail et famille. Enfin, pour 2 personnes sur 3, le télétravail irait dans le sens d’une plus grande productivité dès lors qu’il permet au télétravailleur de travailler quand son attention est (la) plus forte, et qu’il lui donne un plus grand contrôle sur son travail.

Ses périls: confusion des genres et isolement

62% des personnes interrogées  admettent que le fait de ne pas voir ses collègues de manière régulière peut provoquer un sentiment d’isolement, que le télétravail peut avoir un impact négatif sur les perspectives de promotion et qu’il peut être source de tension, dans le foyer, lorsque les frontières entre famille et travail ne sont pas clairement délimitées. Par ailleurs, un tiers des personnes considèrent que les télétravailleurs ont tendance à être moins productifs du fait du manque de supervision et des risques de distraction familiale.

A l’international, le télétravail est le quotidien du manager

A l’international, le travail à distance fait partie du quotidien des professionnels nomades, qu’il s’agisse de l’expatrié envoyé par son entreprise pour ouvrir un nouveau bureau à l’étranger ou du manager d’équipes dispersées. L’expatrié fraichement débarqué qui démarre l’activité de son entreprise à partir de son domicile est un télétravailleur comme les autres. Il peut varier son organisation, travailler depuis une plateforme inter-entreprises ou louer un bureau. Il partage avec les autres travailleurs l’expérience d’un certain isolement. Il communique à distance avec le siège et ses équipes. Il utilise pour ce faire l’ensemble des moyens techniques de son entreprise (mail, intranet, groupware…) et ceux du grand public (skype,..).

Pour celui qui gère des équipes dispersées, la réalité du travail à distance est encore plus marquée, car il s’agit de réaliser des actes de management qu’on avait l’habitude de faire à son bureau, en vis-à-vis, et qu’il faut désormais envisager en étant soi-même en constante mobilité et en relation avec des personnes, télétravailleurs ou non, situées elles-mêmes dans des sites éloignés.

Le télétravail au cœur des carrières nomades

Le télétravail s’avère encore une solution adaptée à ceux et celles qui, partenaires de l’expatriation, ont le souci de maintenir le tempo d’une carrière active malgré les contraintes du pays ou la fréquence de leurs mobilités. Il peut être mis en œuvre en situation de salariat ou dans le cadre d’une activité freelance. Dans le premier cas, il s’agit de convaincre un employeur de réaliser à distance ce que l’on faisait dans l’un des bureaux de l’entreprise. Comme prestataire de services, c’est la possibilité d’élargir son champ d’activité, de travailler en lien avec son pays d’origine ou, en réseau, sur une base internationale.

Certes le télétravail a ses contraintes et ses périls. Il est tout aussi vrai que certaines activités se prêtent mal au travail à distance. Mais à une époque où l’on est capable de réaliser des opérations à cœur ouvert entre la France et les Etats-Unis, la liste des opportunités de travail à distance s’allonge : du graphisme au secrétariat en passant par la comptabilité. Ce n’est pas la distance qui est une contrainte, ce sont les états d’esprit. Si les évolutions à domicile restent lentes, pourquoi ne pas les accélérer à l’étranger, où le champ des possibles est plus ouvert.

Bertrand Fouquoire / coach certifié (CESA-HEC), consultant - (www.lepetitjournal.com) - Mercredi 31 octobre 2012


Bertrand Fouquoire 

Ancien DRH basé à Singapour, Bertrand Fouquoire est consultant RH et coach chez Equipaje RH Nomades où Il aide les personnes et les entreprises à intégrer l’impact de la mobilité dans la gestion de carrière, les pratiques de management et le développement des organisations. Son site : www.equipaje.fr

Consultez sa présentation complète et retrouvez l'ensemble de ses articles

Retrouvez plus d'informations sur son site internet www.equipaje.fr

Expat & Emploi

FRANCOPHONIE – Le français, la langue morte des entreprises ?

Yves Montenay yvesmontenay.fr
À l’heure de la mondialisation, l’anglais a un statut hégémonique dans le monde de l’entreprise. Qu’en est-il du français ? Peut-il encore être considéré comme une langue de travail ? Yves Montenay, directeur de l’Institut de culture, économie et géopolitique, et ancien chef d’entreprise, estime que c’est une valeur essentielle à la santé des entreprises francophones.

COACHING - Peur de rentrer en France

Après 25 ans en Australie à travailler dans l'hôtellerie Joséphine hésite à rentrer. Le retour en France est-il simple après une si longue expatriation ? Afin de surmonter son appréhension elle fait…
A la une

AMOUR ET EXPATRIATION - Les grandes tendances

La Saint-Valentin, c’était le mois dernier. Mais l’amour, c’est tous les jours, et peu importe les kilomètres qu’il faut parcourir. Une étude baptisée « Expat insider 2014 » publiée par le site communautaire d’expatriés Internations dévoile des statistiques sur l’amour et l’expatriation. On y apprend notamment que 11% des sondés ont choisi l’expatriation par amour pour leur conjoint.
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala
Expat
Expat - Emploi

FRANCOPHONIE – Le français, la langue morte des entreprises ?

Yves Montenay yvesmontenay.fr
À l’heure de la mondialisation, l’anglais a un statut hégémonique dans le monde de l’entreprise. Qu’en est-il du français ? Peut-il encore être considéré comme une langue de travail ? Yves Montenay, directeur de l’Institut de culture, économie et géopolitique, et ancien chef d’entreprise, estime que c’est une valeur essentielle à la santé des entreprises francophones.

COACHING - Peur de rentrer en France

Après 25 ans en Australie à travailler dans l'hôtellerie Joséphine hésite à rentrer. Le retour en France est-il simple après une si longue expatriation ? Afin de surmonter son appréhension elle fait appel à un coach. Nicolas Serres Cousiné nous fait part de cette expérience
Expat - Politique

FRANCOPHONIE - Fleur Pellerin lance la 20e édition de la semaine de la langue Française

"La langue française est langue d’accueil " c’est le thème de la 20e édition de la semaine de langue française, lancée par la ministre de la culture et de la communication Fleur Pellerin ce mercredi 11 mars à Paris. Avec les événements de ce début d’année, la langue française devient un outil stratégique d’unification et de tolérance pour les francophones.

MATTHIAS FEKL – Premier forum pour pousser les PME à l’export

Pour aider les PME à exporter plus, Matthias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, du Tourisme et des Français de l’étranger, présentait un nouveau plan d’action lors du premier forum des PME à l’international dont il est l'initiateur.
Magazine
Francophonie

JEAN-FRANÇOIS BLAREL - La francophonie: un partenariat gagnant pour tous les participants

Le 20 mars est traditionnellement la date lors de laquelle un peu partout dans le monde on fête la francophonie. Alors qu´au Portugal un certain nombre de changements sont en cours au sein des structures françaises, Lepetitjournal.com a voulu interroger l´ambassadeur de France, M. Jean-François Blarel sur l´importance de cette célébration et sur le poids de la présence française dans le pays.

REPORTAGE - A São Paulo, Zaz est la nouvelle star du Brésil

"Maravilhoso", "empolgamente", "genial", "top"… Les superlatifs résonnent après le concert de Zaz dimanche dernier à l’auditorium Ibirapuera – Oscar Niemeyer du parc Ibirapuera de São Paulo. Mais que diable les Brésiliens ont-ils pour l’artiste française ? Retour sur cette soirée musicale pleine de bonne humeur et de messages d’espoir !