ON A TESTE POUR VOUS - L'atelier d'aide à la rédaction de CV à la Maison des Français de l'étranger

Des ateliers de formations sont régulièrement proposés par la Maison des Français de l’étranger (MFE). Notre équipe s'est rendue à  l'une d'entre elles le 8 octobre dernier, qui se proposait d’aider des jeunes diplômés à adapter CV et lettres de motivation aux pays anglo-saxons. Olivier Briard, dirigeant d’ISP Briard – entreprise spécialisée dans le conseil et le placement en entreprise  - animait cette formation.

 

Leçon numéro 1 : savoir se vendre

"La culture anglo-saxonne diffère à bien des égards de la culture française", analyse d'entrée Olivier briard. Pour parvenir à réaliser un CV et une lettre de motivation adaptés à ces pays, il est donc nécessaire de parvenir à sortir du prisme français. En effet, ce que l’on appelle précarité en France sera plus perçu comme de la flexibilité dans les pays anglo-saxons. Chacun est libre de rompre un contrat, qu’il s’agisse de l’employeur ou du salarié. Les différences culturelles et perceptives sont donc grandes ici : pour être pertinent et s’adapter à la culture du pays dans lequel vous souhaitez vivre, sortez du cadre franco-français !

Adapter son CV aux pays anglo-saxons

Parmi les outils à votre disposition pour convaincre, votre CV doit être votre principal atout. Le CV britannique faisait ici office de référence, Olivier Briard délivrant trucs et astuces pour cibler au mieux et adapter au maximum son CV. Etat civil, expérience professionnelle, formation, langues… toutes les rubriques du CV traditionnel ont ici été passées en revue pour coller au format anglo-saxon. Quant aux lettres de motivation, qu'il s'agisse d'une candidature spontanée ou d'une réponse à une offre, nul point commun avec vos habitudes françaises !

Un atelier formateur, qui gagne à être connu!

Bouhlala, jeune femme de 25 ans, dresse un bilan flatteur de l’atelier de formation. Son parcours est courant : titulaire d’un BTS assistanat de gestion, elle souhaite s’expatrier en Angleterre en novembre 2012 et se laisse 6 mois pour parvenir à trouver un emploi et un logement. Pleinement satisfaite de l’atelier de formation, Bouhlala repart avec les conseils avisés d’Olivier Briard, qui lui permettront de ne pas faire de faux pas dans ses démarches. "Sur Internet, précise-t-elle, il y a beaucoup d’informations, souvent en contradiction les unes avec les autres". Elle regrette de ne pas en avoir entendu parler plus tôt : "Ce genre d’ateliers devrait être davantage médiatisé : j’aurais gagné beaucoup de temps si j’avais connu l’existence de ces formations plus tôt". (Bouhlala / LPJ)

Constance de Guernon (www.lepetitjournal.com) vendredi 19 octobre 2012

Nous tenons à remercier Olivier Briard et les agents de la MFE d'avoir permis à nos équipes d'assister à cette formation, ainsi que pour leur disponibilité. Retrouvez le site internet d'ISP Briard

A lire aussi

DOSSIER - Les Français au service des expatriés : La Maison des Français de l'étranger

Pour en savoir plus

Site officiel de la maison des Français de l'étranger

Expat & Emploi

EXPATRIATION - L'ombre de mon mari

"Après plusieurs expatriations, et à tout juste 34 ans, l'avenir de mon mari s’annonce brillant. Le mien ? Ce déménagement super glamour à Rome il y a déjà 9 mois est la tragique confirmation que je suis devenue malgré moi, l’ombre de mon mari, ou encore pire, « l’ombre de son ombre » comme le chantait Brel. À force de ne penser qu’aux autres et surtout à lui, je me suis oubliée en route. Je n’existe plus".

ROUMANIE - Oubliez les préjugés !

Le W Project s'est penché sur un pays qui cristallise l'opinion en métropole, et qui ne laisse pas ou peu de place à la curiosité de nos compatriotes. Ce pays, c'est la Roumanie, une vraie terre…

W PROJECT - Ho Chi Minh de rien...

Même si le Vietnam a été touché de plein fouet par la crise, les opportunités sont bien là et le développement de la classe moyenne, jeune, offre de belles perspectives à moyen terme pour nos…
A la une
France/Monde
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - L'ombre de mon mari

"Après plusieurs expatriations, et à tout juste 34 ans, l'avenir de mon mari s’annonce brillant. Le mien ? Ce déménagement super glamour à Rome il y a déjà 9 mois est la tragique confirmation que je suis devenue malgré moi, l’ombre de mon mari, ou encore pire, « l’ombre de son ombre » comme le chantait Brel. À force de ne penser qu’aux autres et surtout à lui, je me suis oubliée en route. Je n’existe plus".
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie

LES CHRONIQUES DE SOPHIE - Le "Roi Lion", Dali et les fêtes au Québec

Sophie est une Québécoise de 13 ans qui vit depuis trois ans à São Paulo avec sa famille. Elève du lycée Pasteur, elle rêve déjà de devenir journaliste. Lepetitjournal.com lui ouvre ainsi ses colonnes pour y accueillir ses chroniques de jeune adolescente expatriée au Brésil.