JEUNES EXPATS - Les programmes dédiés

V.I.E, V.I.A, V.S.I, S.V.E, V.C.A.T, V.N.U, V.I.F … Avec la multitude de sigles désignant les programmes d’expatriation dédiés aux jeunes, il est parfois difficile de s’y repérer. La diversité des programmes existant offre toutefois à chaque jeune la possibilité de partir, pour des objectifs différents. Alors, quel programme choisir ?

V.I.E / V.I.A, la voie royale

Destiné aux jeunes de 18 à 28 ans, quelle que soit leur qualification, le V.I.E / V.I.A a pris la suite en 2000 de ce qu'on appelait alors la coopération. Il s'agissait pour les jeunes de réaliser leur service militaire dans une entreprise ou une ambassade à l'étranger. Développé par Ubifrance, le V.I.E/V.I.A constitue désormais une voie royale pour les jeunes qui souhaitent partir en expatriation car il permet d'obtenir une expérience dans des conditions contractuelles optimales (salaire, couverture sociale...) Nous reviendrons très prochainement sur ce programme

Vous souhaitez vous engager au nom des valeurs sociales ou pour une urgence humanitaire… le V.S.I est fait pour vous !

Le Volontariat de Solidarité Internationale s’adresse aux jeunes majeurs, sans qualification particulière. Seules obligations : disposer d’une motivation sans faille et d’une réelle expérience associative. Pour partir, il suffit de postuler directement auprès des associations. Les critères de sélection sont la plupart du temps exigeants : compétences professionnelles, expérience, langues, engagement associatif… Le volontaire perçoit une indemnité pendant la durée de sa mission, et est largement pris en compte à son retour par l’Etat français : encadrement psychologique, indemnisation financière (pour les individus ne bénéficiant ni d’un revenu, ni du RSA) sous la forme d’une prime forfaitaire d’insertion professionnelle…  Pour plus d’informations, consulter le site du V.S.I.

Vous souhaitez partir, mais en Europe : penchez-vous sur le S.V.E

Autre forme de mission, le Service Volontaire Européen s’adresse quant à lui aux jeunes âgés de 18 à 30 ans, résidant dans l’un des pays du programme. Faisant fi des catégories sociales et des formations scolaires ou universitaires, le S.V.E est accessible à tous, permettant une expérience à l’étranger dans des cadres d’action très divers. Plus d’informations sont disponibles sur l’agence en charge du développement du programme, l’Agence Française du Programme Européen Jeunesse Action. (AFPEJA)

Vous souhaitez vous éloigner de la métropole et découvrir de nouveaux horizons : découvrez le V.C.A.T

Le Volontariat Civil à l’Aide Technique s’adresse aux jeunes de 18 à 29 ans, ayant des connaissances techniques, dans le domaine scientifique, administratif, économique, sanitaire ou social. Un minimum de bac+2 est requis pour pouvoir postuler aux missions proposées. Il faut s’adresser aux préfectures des DOM-TOM pour déposer sa candidature. Le V.C.A.T donne droit à une indemnité financière mensuelle. Le site du ministère de l’Outre-mer vous aidera à retrouver les coordonnées des préfectures.

Etre volontaire au service de l’ONU : le V.N.U

Sous la tutelle de l’ONU, le programme des Volontaires des Nations Unies propose aux jeunes de s’engager pour la paix et le développement dans le monde. Souvent situées dans des provinces reculées, aux conditions de vie difficiles, les missions proposées nécessitent un engagement total. Près de 8 000 volontaires relèvent le défi chaque année. Pour ce faire, il faut avoir atteint l’âge de 25 ans au moment du départ et disposer d’une expérience professionnelle conséquente. Les missions s’échelonnent sur 12 mois maximum, mais sont renouvelables. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site des V.N.U.

Le volontariat dans l’espace francophone, pensé par l’OIF : V.I.F

Conçu par l’Organisation Internationale de la Francophonie, le Volontariat International pour la Francophonie propose aux jeunes ayant entre 21 et 34 ans de partir en mission dans l’un des 34 pays francophones membres du programme, pour y promouvoir la francophonie, et ses valeurs  pendant 12 mois : développement durable, solidarité, démocratie, paix. En partenariat avec l’Agence Universitaire de la Francophonie, ce programme s’étend pour le moment jusqu’en 2013 et permet à une cinquantaine de volontaires de s’engager chaque année. Plus d’information sur le portail jeunesse de l’OIF.

Dans le cadre des Organisations internationales, le ministère des Affaires étrangères, via la MFI, (Mission des Fonctionnaires Internationaux), met en place différents programmes, sur lesquels nous reviendrons.

Constance de Guernon (www.lepetitjournal.com) Mercredi 17 octobre 2012

Expat & Emploi

COACHING - Partir pour mieux revenir

"Je me sens seul comme au milieu de l’océan". Je suis à l’autre bout du téléphone et je peux ressentir toute la détresse de Patrick, 40 ans. En quinze ans, il s’est construit l’une des plus belles réputations de décorateur en Espagne, les clients se battent littéralement pour avoir ses services, et pourtant il a cette terrible impression d’être arrivé en bout de course. "Je veux arriver à prendre un virage que je n’arrive pas à négocier seul. Ce…

V.I.E. - Retour sur le Grand Prix 2014 en Malaisie

Alors que le gouvernement français avait fixé un objectif à atteindre de 9.000 V.I.E d’ici 2015, 8.330 sont déjà en poste à travers le monde. La Malaisie est le pays qui a le plus progressé en ASEAN…

ASEAN - Ces entreprises françaises qui réussissent

La communauté économique de l’Asean qui entre en vigueur l’année prochaine, créant un marché de 630 millions de consommateurs dans l’une des zones les plus dynamiques du globe, est une occasion à…

FRANCE-ITALIE - Les différences managériales

Nicolas Diers, vice-président des Conseillers du Commerce extérieur de la France en Italie, a passé plus de 20 ans dans la Péninsule. Il a été invité par notre rédaction de Milan à s’exprimer sur les…
A la une

NOEMIE LVOVSKY - "Le cinéma français est plus chanceux que les autres cinémas européens"

Avec Laura Smet et Marina Foïs, Noémie Lvovsky compose le trio drôle et émouvant du film Tiens-toi droite réalisé par Katia Lewkowicz, en salles depuis le 26 novembre. Elle incarne Sam, une mère de famille nombreuse décidée à prendre son indépendance mais rongée par la culpabilité. Quelques jours avant la sortie du long métrage, lepetitjournal.com a rencontré l’actrice et réalisatrice de 49 ans. Ses métiers, le verbe être, son enfance…
France/Monde
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Partir pour mieux revenir

"Je me sens seul comme au milieu de l’océan". Je suis à l’autre bout du téléphone et je peux ressentir toute la détresse de Patrick, 40 ans. En quinze ans, il s’est construit l’une des plus belles réputations de décorateur en Espagne, les clients se battent littéralement pour avoir ses services, et pourtant il a cette terrible impression d’être arrivé en bout de course. "Je veux arriver à prendre un virage que je n’arrive pas à négocier seul. Ce virage est un nouveau challenge professionnel qui me redonnera l’envie de me lever le matin".
Expat - Politique

MARC VILLARD – "L’AFE doit se concentrer sur l’essentiel"

Marc Villard, premier président élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE), a aujourd’hui la lourde tache d’élaborer les règles de fonctionnement de la nouvelle assemblée. En pleine réflexion sur les rôles de chacun au sein de l’institution, ses priorités n’en demeurent pas moins centrées sur les préoccupations au quotidien des Français de l’étranger
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

POURIA AMIRSHAHI - Francophonie : le sursaut ou le déclin

"Le XVe sommet de la Francophonie qui s’ouvre est avant tout l’occasion de poser les jalons d’une nouvelle vision et, partant, d’une nouvelle orientation stratégique....", déclare dans un communiqué Pouria Amirshahi, Député de la Neuvième circonscription des Français de l’Étranger.

FRANCOPHONIE – Peut-on oublier la langue de Molière?

Le sommet de la francophonie se tiendra ce week-end à Dakar. A cette occasion, nous vous proposons de relire un article consacré aux difficultés rencontrés dans leur propre langue par les expatriés de longue date. Alors que les chefs d’Etat et de gouvernement concernés s'occuperont des thèmes chers aux pays appartenant à l’Organisation internationale de la francophonie, quelles sont donc les préoccupations linguistiques des Français de l’étranger