Une étudiante brésilienne et un jeune Russe ont mis leur virginité aux enchères dans le cadre d'un documentaire australien. Pour leur premières foi, ils devraient empocher respectivement 600.000 et 2.300 euros. Retour sur une affaire qui passionne le web

C'est une mise aux enchères peu ordinaire et qui a fait le tour du net. Dans le cadre d'un documentaire australien "Virgins wanted", Catarina, une Brésilienne âgée de 20 ans, a mis sa virginité en vente sur le site internet virginswanted.com.au. Un Japonais de 53 ans, identifié sous le nom de Natsu, a remporté la mise pour la somme de 600.000 euros. Pas moins de 15 hommes ont enchéri pour devenir le premier amant de Catarina.

Dans une interview au magazine Terra, l'étudiante s'est déclarée satisfaite du montant de l'enchère. "C'est une belle somme", a-t-elle affirmé, tout en ajoutant ne pas encore avoir pris de décision quant à l'usage qu'elle ferait de cet argent. Dans de précédentes entrevues avec la presse, l'étudiante avait affirmé qu'elle l'utiliserait pour faire des études universitaires en Argentine et qu'elle en reverserait aussi une partie à une association de mal-logés de Santa Catarina au Brésil. Les parents de la jeune femme ont déclaré au journal Globo avoir découvert l'affaire il y a peu et ne pas soutenir le projet de leur fille. "Je ne suis pas d'accord avec ce que fait ma fille, mais je l'aime et la soutiendrais quoiqu'il arrive", a déclaré la mère de l'étudiante au journal carioca.

Un Brésilien acquiert la virginité du jeune Russe
La première fois de Catarina aura donc lieu aux alentours du 15 novembre à Sydney. Selon les termes du contrat, le Japonais devra utiliser un préservatif et fournir des examens médicaux prouvant qu'il n'est porteur d'aucune maladie sexuellement transmissible. La jeune femme a d'ores et déjà affirmé qu'elle voulait passer un peu de temps avec lui avant de se rendre dans la chambre d'hôtel. "Je n'ai pas fait de plans mais je pense que la discussion est fondamentale avant qu'il ne se passe quoique ce soit", a-t-elle précisé au magazine Terra, en ajoutant qu'elle comptait bien dîner avec son premier partenaire.

Un autre étudiant a également mis sa virginité aux enchères. Alexander, de nationalité russe, aura eu moins de succès. C'est un certain Néné.B du Brésil qui a emporté la dernière enchère pour la somme de 2.300 euros face à seulement 7 autres concurrents. Selon la presse brésilienne, la maison de production australienne aurait confirmé que l'acquéreur était bel et bien un homme brésilien. A l'heure actuelle, la production craint un désistement du jeune Russe qui, n'étant pas homosexuel, pourrait renoncer à partager sa première fois avec un homme.

A l'origine de cette affaire se trouve une société de production australienne. Le réalisateur Justin Sisely filmera toutes les étapes de cet étrange défi. Un grand concours avait été ouvert pour recruter les participants au tournage de ce documentaire, qui se veut une exploration de la virginité.

ALS (www.lepetitjournal.com - Brésil) mardi 30 octobre 2012

 
Une internationale

COEXISTER - Loin des clivages et des amalgames

Faire un tour du monde n'est jamais une aventure anodine, encore moins lorsque celui-ci s'inscrit dans un projet ambitieux : explorer les initiatives interreligieuses aux quatre coins du globe et prouver, loin des clivages et des amalgames, que la pluralité religieuse de nos sociétés contemporaines est une véritable force pour le vivre-ensemble.
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Préparez dès maintenant votre retour en France !

La France vous manque ? Sa pointe d’Etretat, ses plages de Saint Tropez, ses vignobles bourguignons ou encore ses menhirs de Carnac ? Vous ressentez ce besoin irrépressible de revenir au pays ? A moins que ce soit pour venir profiter des grands évènements sportifs qui animeront ces mois d’été ? N’hésitez plus, revenez ! La France vous attend !
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - Pourquoi se reconvertir est important ?

Que vous soyez une femme, un homme, le conjoint suiveur ou le/la salarié(e) qui est expatrié(e), la problématique est totalement identique. Il arrive des moments (une expatriation ou une nième expatriation, un accouchement, un burn-out ou tout autre évènement) qui peuvent être un déclencheur. Ce(s) moment(s) permettent de « sortir la tête du guidon » et nous aident à prendre du recul pour nous apercevoir que nous avons été, jusque-là, en mode automatique. Nous avons suivi un chemin sans même nous poser trop de questions et/ou prendre de vraies décisions quant à la vie que nous souhaitons avoir.

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine
En direct de nos éditions locales