Une étudiante brésilienne et un jeune Russe ont mis leur virginité aux enchères dans le cadre d'un documentaire australien. Pour leur premières foi, ils devraient empocher respectivement 600.000 et 2.300 euros. Retour sur une affaire qui passionne le web

C'est une mise aux enchères peu ordinaire et qui a fait le tour du net. Dans le cadre d'un documentaire australien "Virgins wanted", Catarina, une Brésilienne âgée de 20 ans, a mis sa virginité en vente sur le site internet virginswanted.com.au. Un Japonais de 53 ans, identifié sous le nom de Natsu, a remporté la mise pour la somme de 600.000 euros. Pas moins de 15 hommes ont enchéri pour devenir le premier amant de Catarina.

Dans une interview au magazine Terra, l'étudiante s'est déclarée satisfaite du montant de l'enchère. "C'est une belle somme", a-t-elle affirmé, tout en ajoutant ne pas encore avoir pris de décision quant à l'usage qu'elle ferait de cet argent. Dans de précédentes entrevues avec la presse, l'étudiante avait affirmé qu'elle l'utiliserait pour faire des études universitaires en Argentine et qu'elle en reverserait aussi une partie à une association de mal-logés de Santa Catarina au Brésil. Les parents de la jeune femme ont déclaré au journal Globo avoir découvert l'affaire il y a peu et ne pas soutenir le projet de leur fille. "Je ne suis pas d'accord avec ce que fait ma fille, mais je l'aime et la soutiendrais quoiqu'il arrive", a déclaré la mère de l'étudiante au journal carioca.

Un Brésilien acquiert la virginité du jeune Russe
La première fois de Catarina aura donc lieu aux alentours du 15 novembre à Sydney. Selon les termes du contrat, le Japonais devra utiliser un préservatif et fournir des examens médicaux prouvant qu'il n'est porteur d'aucune maladie sexuellement transmissible. La jeune femme a d'ores et déjà affirmé qu'elle voulait passer un peu de temps avec lui avant de se rendre dans la chambre d'hôtel. "Je n'ai pas fait de plans mais je pense que la discussion est fondamentale avant qu'il ne se passe quoique ce soit", a-t-elle précisé au magazine Terra, en ajoutant qu'elle comptait bien dîner avec son premier partenaire.

Un autre étudiant a également mis sa virginité aux enchères. Alexander, de nationalité russe, aura eu moins de succès. C'est un certain Néné.B du Brésil qui a emporté la dernière enchère pour la somme de 2.300 euros face à seulement 7 autres concurrents. Selon la presse brésilienne, la maison de production australienne aurait confirmé que l'acquéreur était bel et bien un homme brésilien. A l'heure actuelle, la production craint un désistement du jeune Russe qui, n'étant pas homosexuel, pourrait renoncer à partager sa première fois avec un homme.

A l'origine de cette affaire se trouve une société de production australienne. Le réalisateur Justin Sisely filmera toutes les étapes de cet étrange défi. Un grand concours avait été ouvert pour recruter les participants au tournage de ce documentaire, qui se veut une exploration de la virginité.

ALS (www.lepetitjournal.com - Brésil) mardi 30 octobre 2012

A la une

WEB TV EXPAT – Lepetitjournal.com lance sa web TV

Lepetitjournal.com publie désormais sa Web Tv ! Au menu des cinq premiers épisodes: 4 portraits en image des lauréats des Français de l’étranger et un dossier sur l’enseignement français à l’étranger
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Turin - actualité italie

25 AVRIL – La Libération, 70 ans après

Le 25 avril est l’un des jours fériés du calendrier italien. Il commémore la libération de Milan et de Turin le 25 avril 1945, une date qui…
Expat
Expat - Emploi

LAOS - Repenser l'idée d'entreprendre

S'installer au Laos, c'est choisir sa qualité de vie, et un engagement humain. Cette dimension est en effet essentielle dans le pays, car on vient pas ici pour faire fortune. La responsabilité sociétale de ceux qui s'y sont installés ne laisse pas de place au doute sur les raisons qui leur ont fait choisir ce pays! Un reportage vidéo du W Project (équipe sociale et solidaire)

MERCI MAMAN – Des bijoux personnalisés qui plaisent à Kate Middleton

Créée il y a sept ans, Merci Maman est une start-up qui propose divers bijoux personnalisables par gravure connaît un succès grandissant au Royaume-Uni et en France. En 2014, elle a bénéficié d'un coup de pouce spectaculaire : Kate Middleton, Duchesse de Cambridge, porte régulièrement l'un des colliers. L’histoire a tout de suite été relayée dans la presse internationale. Rencontre à Londres avec Béatrice et Arnaud de Montille, co-fondateurs de Merci Maman. 
Expat - Politique

ENRICO LETTA – L’ancien Premier ministre italien s'expatrie à Paris

Enrico Letta, prédécesseur de Matteo Renzi à la tête du Conseil des ministres a annoncé sa démission de la Chambre des députés italienne. Il s’apprête à quitter Rome et l’Italie pour Paris afin de prendre la tête de l’Ecole d’affaires internationales de Sciences Po, qui forme de futurs hommes d’affaires à l'international.
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala