L’ouverture le 13 février 2012 de la nouvelle usine de Royce-Rolls a remis le quartier de Seletar sous le feu des projecteurs. Le secteur aérien, bien que légèrement impacté par la crise économique, reste un secteur très dynamique en Asie. La Cité-État mise donc sur le développement du parc Seletar Aerospace pour devenir un centre incontournable pour le secteur de l’aéronautique

Malgré la crise économique, le secteur aérien reste un secteur très dynamique en Asie. La preuve en chiffre : plus de 31 milliards de dollars de commandes auraient été signés en février dernier à l’occasion du "Singapore Airshow 2012", le plus grand salon de l’industrie aérospatiale sur le continent asiatique. Ainsi la cité-Etat mise depuis des années sur le développement de son parc Selectar Aerospace pour devenir  "le" centre incontournable pour le secteur de l’aéronautique.

Un quartier historiquement de vocation aérienne
Construit en 1928, l'aéroport militaire de Seletar fut tout d'abord utilisé par la Royal Air Force (RAF) britannique. Transformé en aéroport civil en 1930, il retrouva sa vocation militaire pendant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945). Par la suite, il hébergea les vols civils de compagnies aériennes internationales telles que KNILM, KLM, Qantas, Empire Airways et British Imperial Airways. Le transfert du trafic vers l'aéroport de Changi, grâce à la construction de nouveau terminaux, concentra enfin l’activité de Seletar sur les charters privés et la formation de pilotes.
Depuis 2006, Singapour a redéveloppé la zone de Seletar en créant le Seletar Aerospace Park. En transformant l’ancienne base aérienne en parc aéronautique, elle souhaite attirer un maximum d’entreprises dans les domaines de l’aéronautique et l’aérien. Des entreprises internationales telles que ST Aerospace, Safran Electronics, Thales, Boeing Flight Services, et récemment Royce Rolls (leader mondial dans la construction de moteurs pour avions) ont choisi Singapour pour le développement de leurs activités en Asie. Aujourd’hui, la Cité-État comptabilise plus de 100 entreprises dans les services de la Maintenance, réparation et révision (MRO), la Recherche & Développement et la formation pour l'aviation commerciale et militaire.

Projet de développement - Credit Photo jtc.gov.sg

Des enjeux économiques clés pour Singapour
En 2010, pour la première fois de l’histoire, le nombre de voyageurs aériens en provenance d’Asie a surpassé le nombre de voyageurs nord-américains. La compétition est rude entre les pays d'Asie du Sud pour attirer dans leurs "hubs" aérospatiaux un maximum d’entreprises. Singapour doit faire face à la concurrence de la Malaisie qui pousse l'aéroport Subang de Kuala Lumpur comme un centre aérospatial. Les Philippines, la Thaïlande et l’Indonésie se mettent également sur les rangs pour développer leurs propres centres.
En 2011, plus de 46,5 millions de passagers ont transité par l’aéroport international de Changi. Avec un accroissement de plus de 12% par an pour le secteur aérien et de 10% par an pour le secteur de la MRO, Singapour s’impose comme le leader régional en Asie. En 2011, la MRO réalisa un chiffre d’affaires de plus de S$7,9 milliards et employa plus de 19.000 personnes.
En développant le parc Seletar Aerospace, Singapour se positionne donc déjà pour accompagner cette croissance et espère continuer à accueillir une vaste gamme d’activités aériennes et aérospatiales.

Alexandra Facorat (www.lepetitjournal.com-Singapour) jeudi 22 mars 2012




 
Une internationale

MELANIE THIERRY - “Il y a des rencontres plus importantes que d’autres“

Mélanie Thierry a la voix douce et posée, quelque chose de presque mystérieux émane comme un murmure, de ce visage pas encore marqué par le temps, lorsqu’elle reçoit lepetitjournal.com Kuala Lumpur. Celle qui a posé derrière un objectif à 13 ans, quitté les bancs de l’école à 14 ans, nous parle de son métier d'actrice
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Un boutique-hotel au cœur du Paris historique

Entièrement rénové en 2015, ce boutique-hotel confidentiel est situé dans une petite rue tranquille, entouré de nombreux monuments et musées du centre historique de la ville lumière : la Sorbonne, Le Sénat et les jardins du Luxembourg, Notre- Dame et l'île Saint Louis, le Panthéon et le musée du Louvre, qui en font le pied-à terre idéal pour visiter Paris

Partir avec une protection sociale « à la française »

Vous êtes salariés, étudiants, entrepreneurs ou avez un projet d'expatriation ? Découvrez les conseils de Sylvaine Emery, Directrice des activités internationales et Outre-Mer du groupe Humanis, acteur référent de la protection sociale.
Expat
Expat - Emploi

FUITE DES CERVEAUX – Est-ce qu’elle fragilise la France ?

La fuite des cerveaux semble inéluctable, c’est ce qu’indiquent deux chercheurs dans une note inédite présentée au Conseil d’analyse économique et social. Le nombre d’actifs français partis à l’étranger aurait doublé entre 2006 et 2011 mais les auteurs de la note relativisent le phénomène et proposent des solutions pour accompagner cette évolution et tirer profit de la mobilité internationale. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL - « Pourquoi la France pourrait dire non au TTIP »

Matthias Fekl, Secrétaire d'Etat au commerce extérieur, a la semaine dernière déclaré officiellement l’opposition de la France au TTIP en l'état. Mais qu’est ce que le TTIP ? Retour sur l’historique et la nature de ce traité de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis. Un article de notre édition de Rome
Magazine
En direct de nos éditions locales