Nous vous en parlions en décembre dernier, c’est désormais officiel : le CIRIC, centre de recherche qui émane de l’INRIA français, a été lancé le 19 juin, lors d’une conférence. Les principaux acteurs du projet, Français et Chiliens, étaient réunis pour l’occasion.

Sur la photo : M. l'Ambassadeur de France Marc Giacomini, le ministre de l'économie Pablo Longueira, Michel Cosnard, PDG de l'INRIA

L’INRIA, c’est avant tout un projet d’envergure, qui nait en France à partir de 1967 et des balbutiements de l’informatique. Aujourd’hui, l’Institut de Recherche en Informatique et Automatique s’est doté de nouveaux partenaires et centres internationaux, comme celui du Chili qui a été inauguré officiellement le 19 juin.

Le projet de l’INRIA Chili est l’implantation d’un centre de recherche d’excellence, le CIRIC, en partenariat avec 9 universités chiliennes*. Avec ce projet, "nous souhaitons lier le monde de l’académie avec le développement économique du pays", souligne le ministre de l’économie Pablo Longueira, présent lors de l’inauguration ; "2012 étant l’année de l’entreprise, nous voulons que le Chili soit une plateforme d’entrepreneurs, pour en faire un pays attractif". Hernan Cheyre, vice-président de la CORFO (corporacion de Fomento, qui finance en partie le projet CIRIC), ajoute "qu’il s’agit ici de transformer les connaissances scientifiques en éléments concrets qui ont de la valeur sur la marché, c’est ça notre engagement". Pour ce centre chilien, ce sont quelque 60 ingénieurs, chercheurs et étudiants de doctorat et magister qui seront embauchés.

Michel Cosnard, PDG de l’INRIA France, a rappelé que le développement du CIRIC et de l’INRIA Chili a été rendu possible grâce à l’engagement de la CORFO, et qu’il est en quelque sorte l’aboutissement de plusieurs décennies de coopération scientifique entre la France et le Chili. En guise d’anecdote, l’envoi du premier e-mail depuis le Chili s’est fait entre le laboratoire d’informatique d’alors et l’INRIA !

La réunion d’inauguration a aussi fait ressortir un objectif essentiel de ce projet : lier à tout prix innovation technologique et recherche académique avec le monde de l’entreprise et le développement économique. Les invités des différentes tables-rondes ont montré, grâce à leurs présentations, comment ce lien peut être envisagé, et notamment avec des entreprises comme EDF. Car au final, l’informatique et les technologies de la communication sont présentes partout et, comme le dit bien Michel Cosnard, "il faut créer au service de la société".

Cécile Tron Muratori (www.lepetitjournal.com Santiago) jeudi 21 juin 2012

* Universidad de Chile, Universidad Catolica, Universidad Tecnica Federico Santa Maria, Universidad Catolica de Valparaiso, Universidad de Valparaiso, Universidad Adolfo Ibañez, Universidad Diego Portales, Universidad de la Frontera, Universidad de Concepcion.

Notre article sur l’INRIA

Nous vous en parlions en décembre dernier, c’est désormais officiel : le CIRIC, centre de recherche qui émane de l’INRIA français, a été lancé le 19 juin, lors d’une conférence. Les principaux acteurs du projet, Français et Chiliens, étaient réunis pour l’occasion Nous vous en parlions en décembre dernier, c’est désormais officiel : le CIRIC, centre de recherche qui émane de l’INRIA français, a été lancé le 19 juin, lors d’une conférence. Les principaux acteurs du projet, Français et Chiliens, étaient réunis pour l’occasion
 
Une internationale

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !
 Bleu Blanc Box
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

MARDI EXPAT – L’afterwork de l’expatriation à Paris en partenariat avec la CFE (Caisse des Français de l’Étranger)

Mardi 11 juillet prochain aura lieu la prochaine édition de Mardi Expat, l’afterwork de l’expatriation. Organisé par Lepetitjournal.com avec la CFE (Caisse des Français de l’Étranger) comme partenaire, cet événement veut rassembler à Paris anciens et futurs expatriés afin d’échanger et de bénéficier de conseils avisés pour préparer sa prochaine expatriation.
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Expat - Politique
Magazine
En direct de nos éditions locales