Le Brésil a exporté des quantités record de maïs en 2012, y compris aux Etats-Unis et est en passe de devenir le 2ème exportateur au monde de cette céréale

Les exportations de maïs du Brésil ont atteint un sommet avant même la fin de l'année, selon les données du gouvernement brésilien. Une tendance qui devrait continuer à la hausse en 2013 face à la forte demande internationale, d’après les analystes. Si les dernières prévisions de la Compagnie brésilienne d’approvisionnement (Conab) se confirment, le Brésil pourrait même dépasser l'Argentine comme numéro deux mondial des exportateurs de maïs, derrière les États-Unis.

"L'Argentine a eu une mauvaise récolte et n’en fait qu'une (ndlr. le Brésil fait deux récoltes de maïs par an). En revanche, le Brésil connaît une année exceptionnelle", indique l’analyste José Carlos Hausknecht du consultant MBAgro.  

Record historique
La Conab estime que les exportations brésiliennes du grain devraient atteindre un niveau historique de 17,5 millions de tonnes. Ce serait une hausse de 88 % par rapport aux 9,31 millions de tonnes en 2010-11, et au-dessus des prévisions précédentes de 16 millions de tonnes. De janvier à la troisième semaine d'octobre, 11,87 millions de tonnes ont été embarquées pour d’autres cieux. En moins de dix mois, le record annuel de 10,9 millions de tonnes de 2007 a été battu. Si cela se produit, aucun doute, "nous prendrons la place de nos voisins en 2012".

Les raisons d’une aussi bonne récolte ? La moisson d'hiver a joui d’un climat idéal, puis l'utilisation plus généralisée des semences de haute technologie, ont permis au Brésil de récolter autant de maïs cette année — 72 millions de tonnes, contrairement à 57 en 2011. Mais surtout, "les prix ont monté en flèche sur le marché international, cela lié à une mauvaise récolte aux États-Unis, un taux de change favorable et les stocks abondants", note José Carlos Hausknecht. De plus, l'Union européenne, touchée par la sécheresse, lorgne également vers les céréales brésiliennes.

Prudence
Il ne faut toutefois pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, avise-t-il. "Même si la production va augmenter, cela ne veut pas dire que le Brésil va demeurer en deuxième. Parce que si l’an prochain l’Argentine a une récolte normale, elle peut reprendre sa place". Malgré tout, conclut-il, les exportations brésiliennes vont poursuivre sur leurs lancées. Quant à savoir si le Brésil peut se consolider comme deuxième exportateur de maïs, les prochaines années le diront.  

Marc GALLICHAN (www.petitjournal.com – Brésil) lundi 12 novembre 2012

 

Une internationale

LAÏCITÉ – Les intellectuels anglo-saxons sévères avec la France

La laïcité a suscité et connu bien des crispations en France depuis les attentats parisiens. Vu de l’étranger, le constat est sévère. Le New York Times juge que la France se ridiculise avec l’exclusion de Sarah de son collège pour sa longue jupe noire. Par ailleurs, six auteurs du Pen Club international ont décidé de ne pas assister à la remise du prix du courage décerné à Charlie Hebdo le 5 mai aux Etats-Unis. 
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

CARRIÈRE EN MOBILITÉ - Pour trouver un emploi, la persévérance paie

Stéphanie et son mari mènent des carrières « en mobilité ». En arrivant à Rio, malgré un beau parcours international, elle se heurte à la difficulté de la recherche de travail. C’est finalement au Mexique qu’elle rebondit. Ou comment ne pas se laisser décourager quand on veut une vraie carrière, même en expat. 

STAGES A L’ETRANGER – Plus accessibles qu’on ne le pense

Qu’il s’agisse d’un job d’été ou d’un stage, l’étranger est de plus en plus valorisé. Progrès en langue, découverte d’une nouvelle culture, gain d’autonomie, autant d’avantages pour rendre cette expérience attractive. Nombreux sont ceux à ne pas sauter le pas, de peur de se confronter à de trop grandes difficultés. N’hésitez pourtant pas à tenter votre chance.
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala