Alarmant mais sans surprise le communiqué de presse publié hier par l’Institut des statistiques italiennes, ISTAT. La récession sera encore au rendez-vous en 2013. Hausse du chômage, baisse du PIB, baisse de la consommation. Tous les indicateurs sont au rouge. Tableau noir des prévisions pour 2012/2013

Chômage : retour au seuil symbolique des 10%, taux record chez les jeunes
Après une année 2012 marquée par une augmentation significative du taux de chômage dans la péninsule, l’ISTAT prévoit la poursuite de la tendance pour 2013. Avec une moyenne annuelle de 10,6% pour l’année en cours, le taux de chômage pourrait en effet concerner 11,4 % de la population active l’année prochaine. Un résultat expliqué par le taux de chômage de longue durée, conjugué à la contraction du marché du travail. D’ici à la fin de 2012, pas moins de 378.000 contrats à durée déterminée sortiront des statistiques de l’emploi. Une étude publiée au mois d’août par la Confartigianato, la fédération italienne des artisans, dénonçait les taux records de l'Italie en matière de chômage des jeunes : 29,6% pour les 15- 24 ans et 23,2% pour les 25-54 ans contre des taux moyens européens, respectivement de 21 % et de 15,2 %. Une autre étude, réalisée par l’institut de sondage Datagiovani, confirme la situation difficile des jeunes Italiens, se basant cette fois sur des données psychologiques plutôt qu’économiques. Ainsi, 47 % des jeunes interrogés espèrent obtenir un contrat à plein temps. Avec seulement 20 % des jeunes qui espèrent en une rémunération d'au moins 1.000 euros, contre 50% en 2007, la précarité s’installe. Elle serait passée, toujours d’après cet institut de sondage, de 20% en 2004 à 39% en 2011. Le seuil des 40% aurait été franchi au premier trimestre de 2012.
Conséquence, 4 millions d’italiens de 18 à 35 ans rêvent d’immigrer comme 2 millions de la même tranche d’âge l’ont déjà fait en 2010.

Indicateurs de croissance en berne
La diminution du produit intérieur brut commencée au troisième trimestre 2011 devrait se poursuivre. L'Istat prévoit en effet une réduction en 2012 du PIB italien de 2,3%.  Les mesures prises devraient porter leurs fruits sur le 2ème semestre 2013 et conduire à une diminution moyenne de 0,5% sur 2013.
Dans le contexte global de crise, les dépenses de consommation courante ont baissé de 3,2% depuis le début de l’année. En 2013, elles devraient continuer de baisser (-0,7%), du fait des difficultés sur le marché du travail et de la faiblesse du revenu nominal. La durée de la crise actuelle dépasserait ainsi celle de 2008/2009 (5 trimestres) et celle de 1992/1993 (6 trimestres).
Enfin, l’Istat fait part d’une baisse des investissements lourds de 7,2%. Une dégradation liée à la réduction des investissements par les entreprises et les administrations publiques. 2013 devrait connaître une légère reprise du cycle de production et une légère amélioration des conditions d'accès au crédit permettant de tabler sur un ralentissement de l’ordre de -0,9% Toutefois, un retour aux investissements de la part des entreprises est peu probable du fait de la chute des profits, du faible niveau des capacités utilisées et des difficultés du côté de la demande.

Le ralentissement du commerce mondial et les éventuelles tensions sur les marchés financiers sont des facteurs majeurs de risque à la baisse de ces prévisions, précise enfin le communiqué de presse. Comme si le tableau n’était pas encore assez sombre.

Sophie Her (www.lepetitjournal.com/milan) - mardi 6 novembre 2012

Lire aussi :

REFORME - Marché du travail : ce qui va changer

creditphoto : corbis

 
Une internationale

EXPATRIATION - Ces Français installés en Chine pour de bon !

Partir, revenir... ou pas ! Ils sont venus en Chine il y a 8, 10 ans ou plus, pour un semestre, un an, et finalement… ils sont toujours là ! Notre édition de Shanghai a rencontré sept Français pour comprendre ce qui les rentient en Chine.
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

6 Astuces pour une rentrée réussie

 Ca y est, c’est la fin des vacances et avec elles une certaine forme d’insouciance et de légèreté. La rentrée est pour beaucoup synonyme de stress et d’appréhension. Pour les enfants, il faut se refaire de nouveaux amis, rencontrer de nouveaux professeurs et, pour les parents, installer une nouvelle routine avec une myriade d’activités et une multitude de contraintes à gérer. VivaLing vous aide à aborder cette période de l’année avec confiance et sérénité en vous livrant 6 conseils.

BNP PARIBAS : Check-list pour bien préparer votre départ en expatriation

Tout projet d’expatriation nécessite une logistique importante et de nombreuses démarches à effectuer, qu’il s’agisse de sujets bancaires, de protection sociale, de la scolarité des enfants, etc…BNP Paribas vous propose un aide-mémoire, à titre indicatif, qui vous permettra d’organiser au mieux votre expatriation.
Expat
Expat - Emploi

LEPETITJOURNAL.COM - Soyez la voix des Français et francophones dans votre ville

Vous cherchez un défi personnel, professionnel et dans les médias ? Vous voulez être votre propre patron tout en intégrant un réseau en pleine expansion ? Vous possédez de fortes attaches dans la communauté des expatriés et des Francophones de votre ville que vous désirez faire fructifier ? Devenez partenaire du site lepetitjournal.com !

MANAGEMENT - Christian Barqui, président de l'APM : "On n’apprend pas sans émotion"

Créée en 1987 à l’initiative de Pierre Bellon, alors PDG de Sodexo, l’APM, Association pour le Progrès du Management, suscite l’engouement d’un nombre croissant de dirigeants en France et à l’international. L’association compte désormais 353 clubs réunissant une fois par mois de 20 à 25 dirigeants autour d’un expert. Le Président et le Directeur Général de l’APM, reviennent sur les éléments clés qui concourent à ce succès.
Expat - Politique

DIPLOMATIE – Etre consule de France à Istanbul pendant le coup d'Etat militaire

Muriel Domenach a occupé de septembre 2013 à août 2016 le poste de Consule générale de France à Istanbul. Entre suppression des festivités du 14 juillet du fait de menaces terroristes et coup d'Etat militaire, elle raconte comment elle a vécu personnellement les événements, les mesures prises pour rassurer les ressortissants français et revient sur trois années très riches en Turquie

MICHAELLE JEAN - "Nous n’agissons pas seulement pour le français, mais pour le public et les 77 délégations sportives francophones"

La secrétaire générale de la Francophonie était à Rio la semaine dernière afin d’assister à la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques, accompagnée du musicien Manu Dibango, Grand Témoin de la Francophonie pour ces Olympiades. Notre édition de Rio a pu s’entretenir avec la Canadienne lors des premières épreuves d’aviron, à la Lagoa de Rio. 
Magazine
En direct de nos éditions locales