Malgré les efforts de nombreuses associations de sauvegarde des animaux, l’année 2011 aura encore été terrible pour les rhinocéros d’Afrique du sud. Avec 448 animaux recensés comme braconnés en 2011, c’est toute une espèce qui est en danger

(crédit: RS)

La disparition annoncée des rhinocéros noirs

On ne recense plus que 4.860 rhinocéros noirs vivant aujourd’hui en Afrique, comparés aux 65.000 rhinocéros répertoriés dans les années 1970. Pour le National Geographic News, le rhinocéros noir d’Afrique de l’ouest est éteint. Seuls les efforts de plusieurs organisations de sauvegarde des animaux permettent aujourd’hui de gérer au mieux cette espèce. Le déplacement de 19 rhinocéros noirs par hélicoptère en fin d’année dernière a permis une médiatisation forte de ce problème. En déplaçant ces rhinocéros sur plus de 1.500 km, le gouvernement de la province d’Eastern Cape, en partenariat avec le WWF Black Rhino Range Expansion Project, a souhaité répartir géographiquement au mieux cette espèce pour optimiser son repeuplement et augmenter son taux de croissance.

Un marché noir juteux

Les rhinocéros noirs et les autres espèces de rhinocéros sont braconnés pour leurs cornes qui, en Asie, sont utilisées pour faire des remèdes contre par exemple la fièvre et le cancer, quoiqu’il n’y ait aucune preuve scientifique de leur efficacité. Elles sont également prisées au Moyen-Orient comme trophées ou porte manteaux. Ce marché noir est très juteux, car la corne du rhinocéros noir se vend plusieurs dizaines de milliers d'euros au kilo. Les braconniers utilisent parfois des tronçonneuses pour couper les cornes des rhinocéros après les avoir endormis, mais ces derniers ne survivent pas à ce massacre.

Vers une légalisation de ce marché

Le gouvernement sud-africain a demandé une étude pour éventuellement rendre légal la vente des cornes de rhinocéros. Malgré des efforts financiers de plusieurs millions d’euro pour lutter contre ce trafic, les massacres continuent avec une moyenne de 35 rhinocéros noir tués chaque année depuis 2005. Cette éventuelle légalisation semble laisser à ce jour très sceptique les organisations de défense des animaux. Elles s’accordent néanmoins pour considérer cette mesure comme un outil de défense supplémentaire, en maitrisant mieux la demande de "ce produit" et en lui appliquant les contraintes fixées pour la conservation de cette espèce.

Soutenir la défense des rhinocéros noirs en Afrique du sud

Différents programmes de dons destinés à aider la protection des rhinocéros noirs existent. Ces initiatives permettent d’assurer une meilleure protection de cette espèce en fournissant d’avantage de moyens matériaux ou humains.

Richard Simonnet (www.lepetitjournal.com/johannesbourg.html) jeudi 16 février 2012

(crédit: WWF/ Green Renaissance)

"Dr Jacques Flamand vient administré l'antidote pour réveiller un rhinocéros noir qui vient d'être libéré sur un nouveau domicile. Cela ne prendra que quelques minutes pour que l'animal soit complètement réveillé temps laissé au Dr Flamand pour quitter les lieux", commente Pam Sherriffs, Communications manager: WWF/ Ezemvelo KZN Wildlife Black Rhino Range Expansion Project

http://www.wwf.org.za/act_now/rhino_conservation/

 
Une internationale
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Pour lire le chinois il faut commencer tôt

Dans toute langue écrite, les mots font l’objet d’une triple correspondance : la prononciation, l’écriture, et évidemment la signification (ou plus correctement le signifié). Ainsi, le mot français cheval désigne l’animal de trait et de course, se prononce /ʃə.val/ et s’écrit c-h-e-v-a-l. L’écriture du français étant alphabétique et le mot cheval régulier, toute personne sachant lire saura prononcer correctement ce mot même s’il ne l’a jamais vu écrit auparavant. Comme nous l’explique S. Dehaene, la lecture emprunte ici la voie dite phonologique : les graphèmes sont mécaniquement convertis en phonèmes sans faire appel à des représentations sémantiques plus profondes.

Assurance santé expatriés : quel type de contrat choisir ?

Pour les expatriés résidant et travaillant hors de leur pays d'origine avoir une assurance santé de qualité n'est pas un luxe mais une nécessité. Fort heureusement un large choix d'assurances santé est aujourd'hui disponible, qu'elles soient de nature internationale, nationale ou voyage. Outre les nombreuses préoccupations liées à une expatriation (logement, écoles, activité professionnelle, etc.), choisir le bon contrat pour protéger sa santé et son bien-être peut se révéler un défi de taille compte tenue de sa complexité.
Expat
Expat - Emploi

TOURISME EN IRAN - Un secteur en expansion et des défis à surmonter

 Depuis le rétablissement et l’amélioration des relations entre l’Iran et l’Occident, il y a un secteur qui se porte à merveille... le tourisme. Annoncé par les analystes depuis déjà plusieurs années, Marc Botinelli parlait déjà en 2013 de « Bombe touristique à retardement » et il ne s’était pas trompé.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine
En direct de nos éditions locales