Malgré les efforts de nombreuses associations de sauvegarde des animaux, l’année 2011 aura encore été terrible pour les rhinocéros d’Afrique du sud. Avec 448 animaux recensés comme braconnés en 2011, c’est toute une espèce qui est en danger

(crédit: RS)

La disparition annoncée des rhinocéros noirs

On ne recense plus que 4.860 rhinocéros noirs vivant aujourd’hui en Afrique, comparés aux 65.000 rhinocéros répertoriés dans les années 1970. Pour le National Geographic News, le rhinocéros noir d’Afrique de l’ouest est éteint. Seuls les efforts de plusieurs organisations de sauvegarde des animaux permettent aujourd’hui de gérer au mieux cette espèce. Le déplacement de 19 rhinocéros noirs par hélicoptère en fin d’année dernière a permis une médiatisation forte de ce problème. En déplaçant ces rhinocéros sur plus de 1.500 km, le gouvernement de la province d’Eastern Cape, en partenariat avec le WWF Black Rhino Range Expansion Project, a souhaité répartir géographiquement au mieux cette espèce pour optimiser son repeuplement et augmenter son taux de croissance.

Un marché noir juteux

Les rhinocéros noirs et les autres espèces de rhinocéros sont braconnés pour leurs cornes qui, en Asie, sont utilisées pour faire des remèdes contre par exemple la fièvre et le cancer, quoiqu’il n’y ait aucune preuve scientifique de leur efficacité. Elles sont également prisées au Moyen-Orient comme trophées ou porte manteaux. Ce marché noir est très juteux, car la corne du rhinocéros noir se vend plusieurs dizaines de milliers d'euros au kilo. Les braconniers utilisent parfois des tronçonneuses pour couper les cornes des rhinocéros après les avoir endormis, mais ces derniers ne survivent pas à ce massacre.

Vers une légalisation de ce marché

Le gouvernement sud-africain a demandé une étude pour éventuellement rendre légal la vente des cornes de rhinocéros. Malgré des efforts financiers de plusieurs millions d’euro pour lutter contre ce trafic, les massacres continuent avec une moyenne de 35 rhinocéros noir tués chaque année depuis 2005. Cette éventuelle légalisation semble laisser à ce jour très sceptique les organisations de défense des animaux. Elles s’accordent néanmoins pour considérer cette mesure comme un outil de défense supplémentaire, en maitrisant mieux la demande de "ce produit" et en lui appliquant les contraintes fixées pour la conservation de cette espèce.

Soutenir la défense des rhinocéros noirs en Afrique du sud

Différents programmes de dons destinés à aider la protection des rhinocéros noirs existent. Ces initiatives permettent d’assurer une meilleure protection de cette espèce en fournissant d’avantage de moyens matériaux ou humains.

Richard Simonnet (www.lepetitjournal.com/johannesbourg.html) jeudi 16 février 2012

(crédit: WWF/ Green Renaissance)

"Dr Jacques Flamand vient administré l'antidote pour réveiller un rhinocéros noir qui vient d'être libéré sur un nouveau domicile. Cela ne prendra que quelques minutes pour que l'animal soit complètement réveillé temps laissé au Dr Flamand pour quitter les lieux", commente Pam Sherriffs, Communications manager: WWF/ Ezemvelo KZN Wildlife Black Rhino Range Expansion Project

http://www.wwf.org.za/act_now/rhino_conservation/

 
Une internationale
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine
En direct de nos éditions locales