BRÈVE D'HISTOIRE - ‘’Gallipoli’’, ou le rôle oublié des Irlandais dans la Bataille des Dardanelles

La bataille des Dardanelles, également appelée campagne de Gallipoli, du nom de la péninsule qui constitue le détroit des Dardanelles, a opposé l’armée ottomane aux forces alliées du 25 avril 1915 au 9 janvier 1916 pendant la 1ère Guerre Mondiale. Cet affrontement autour du détroit, point stratégique, est une des plus grave défaite de l’Alliance, mais aussi une des plus coûteuses en vies humaines. Mal préparés, sur un terrain inconnu, les Alliés se laissent enliser dans une guerre de tranchées, ponctuée de combats sanglants mais inutiles. Ils finissent par abandonner ces positions en janvier 2016.

Mais cette bataille a également une importance symbolique plus méconnue. Le film ‘’The Water Diviner’’ nous l’a rappelé récemment : la plupart des soldats de l’Alliance envoyés aux Dardanelles étaient australiens ou néo-zélandais, et cette bataille fait partie de leur histoire nationale. Mais ce qui est moins connu, c’est qu’à leur côté ont combattu de nombreux Irlandais. Environ 3000 Irlandais ont perdu la vie dans la bataille des Dardanelles : la plupart atteignant à peine la vingtaine, ils venaient d’entrer en guerre et ont été envoyé au casse-pipe avec les Australiens et les Néo-zélandais, dans cet enfer où ils n’avaient aucun espoir. Comme souvent, ces Irlandais ont été oubliés de la mémoire nationale britannique, et de l’identité révolutionnaire irlandaise naissante. Nombreux gisent encore dans des tombes anonymes sur le site de Gallipoli.

Cette semaine, la chaîne de télévision nationale, RTE, a sorti un reportage, ‘’Les héros oubliés de l’Irlande’’ pour rendre enfin hommage aux victimes de ce ‘’Verdun irlandais’’.



Audrey Lalli (www.lepetitjournal.com/dublin), jeudi 23 avril 2015

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter

TRADITION – Les fêtes de Pâques en Irlande

Carême, Vendredi Saint, Dimanche de Pâques… Si vous n’êtes pas issu d’une famille chrétienne, vous n’êtes peut-être pas très familier avec ces mots. Pourtant, il est difficile de passer quelques jours en Irlande entre fin mars et début avril sans en entendre forcément parler. Alors, à quoi ressemble ce fameux ‘’Easter’’ irlandais ?

LA HORSE FAIR DE SMITHFIELD - Une tradition à conserver ?

Dimanche matin, 9h30, on entend des hennissements alors qu’on approche du quartier de Smithfield. En débouchant sur la grande place, curieux, on tombe nez à nez avec trois petits poneys, la crinière frisant sous la bruine. Un enfant d’à peine 10ans les promène très professionnellement parmi des acheteurs potentiels. Nous sommes à la Smithfield Horse Fair, c’est-à-dire au marché de chevaux, qui se tient sur cette immense place deux fois par ans. Les guides touristiques présentent cette foire comme le marché le plus typique, le plus original, à ne pas rater… Et pourtant, bien loin de ce romantisme, la Horse Fair est surtout une foire très controversée.

PRINTEMPS CELTIQUE – St Brigid, la Sainte Patronne des Irlandais, célébrée le 1er février

La fête de la Saint-Brigid, également nommée Imbolc, célèbre le 1er février l’arrivée des jours plus chauds et plus longs, marquant les premiers signes du printemps. Une illustration de la culture unique des Irlandais, un mélange original entre traditions celitiques et chrétienté.

HISTOIRE – Le Ha'Penny Bridge, union des deux rives de la Liffey

Touriste de passage ou habitant de Dublin, chacun a un jour traversé le gracieux Ha'Penny Bridge. Mais qui sait vraiment d'où le célèbre pont tire son nom ?

HISTOIRE- La révolution française a inspiré le drapeau irlandais

Plus de 150 ans après sa création, l'origine du drapeau tricolore irlandais reste un mystère pour les historiens. Présenté par le leader du parti révolutionnaire après un séjour à Paris, le drapeau vert, blanc et vert serait directement influencé par la France. A quel point?

LE TREFLE – Symbole vu et revu, mais d’où vient-il ?

Le trèfle est toujours associe à l'Irlande, c'est l'un de ses symboles principaux. Facile de s'en souvenir, mais lorsqu'il faut dire d'où vient le symbole, les choses se compliquent.

Dublin
Marche des fiertés de Dublin "Show your True Colours » le 30 juin 2012

ÉVÉNEMENT – Gay pride de Dublin !

La marche des fiertés plus communément appelée Gay Pride aura lieu demain, ce samedi 24 juin à Dublin. Deux ans après l'adoption par référendum du…
Une internationale

PIERRE RABHI & JULIETTE DUQUESNE – "On est en train de privatiser le vivant"

Tour à tour essayiste, philosophe, poète, ou encore agriculteur bio, Pierre Rabhi co-signe avec la journaliste Juliette Duquesne les deux premiers ouvrages d’une nouvelle collection : « Carnets d’alerte ». S’attaquant au sujet de la faim dans le monde, mais aussi à l’épineuse question des semences, « dont on parle peu, mais qui est pourtant à la base de la vie », ils analysent et décryptent ensemble ces deux sujets, avec le but affiché d’en…
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine