POLITIQUE - Le Prince Charles et sa femme Camilla sont en visite à Dublin

Le Prince de Galles et son épouse sont arrivés hier dans la capitale irlandaise pour une visite de trois jours. Ils ont été accueillis par le président Michael D. Higgins et sa femme Sabina dans leur résidence officielle, le Áras an Uachtaráin. Cette visite a pour but de montrer la force de la relation anglo-irlandaise, sur fond de Brexit. Dans un communiqué, Clarence House (résidence officielle du Prince et de la Duchesse) a déclaré vouloir « mettre en valeur la force et la vitalité des liens entre le Royaume-Uni et l’Irlande, et l’amitié et le partenariat qui a défini notre relation ces dernières années. » 

Au programme de ce séjour : signature du livre d’or des visiteurs à la résidence du président mercredi après-midi, suivie d’une rencontre entre le Prince Charles et Michael D. Higgins. Le soir, un dîner a été servi aux deux protagonistes et leurs épouses respectives. Ce matin, le Prince de Galles a visité de château de Kilkenny puis assisté à un match de hurling, sport traditionnel irlandais. 

Cet après-midi, le Prince visitera la « United Nations Training School Ireland » dans le comté de Kildare, tandis que la duchesse de Cornwall se rendra au « Irish National Stud » à Kildare. De retour à Dublin en fin de journée, le Prince Charles a prévu de rencontrer le Taoiseach (Premier Ministre en Gaélique), Enda Kenny. 

Pour le dernier jour de leur séjour, vendredi, le couple princier se rendra au cimetière de Glasnevin, dans la capitale, pour rendre hommage aux combattants irlandais tombés lors du Easter Rising en 1916, et lors de la première guerre mondiale. Leur visite prendra fin en début d’après-midi lors d’une réception à la résidence de l’ambassadeur britannique à Dublin. 

À noter : des perturbations sont à prévoir au niveau du trafic routier. Des déviations ou encore des routes fermées sont prévues dans le centre-ville pendant la durée du séjour princier. 

Crédit photo : Google images 

Audrey Bernard (lepetitjournal.com/dublin) Le jeudi 11 mai 2017

 
Dublin

VENEZUELA – La communauté vénézuélienne de Dublin se mobilise

Le pays d'Amérique latine est entré dans une énième crise en prévision du vote de la prochaine constituante voulue par le président Nicolas Maduro. 48 heures de grève générale sont décrétées par l'opposition depuis mercredi. C'est l'occasion de revenir sur une rencontre avec la communauté vénézuélienne de Dublin en début de mois.
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine