SECURITÉ – L’Irlande est le douzième pays le plus sûr du monde

 Le sentiment d’insécurité est un marronnier de la presse qui a tendance à surmédiatiser des faits divers pour vendre du papier. Et comme on ne retient que les trains qui arrivent en retard, il est rare de voir les journalistes ou les politiques distribuer des bons points dans ce domaine. Pourtant, malgré un sentiment de hausse des crimes l’an passé, l’Irlande est l’un des pays les plus sûrs du monde. Selon le Peace Global Index, l’île d’Emeraude se classe douzième dans le classement des Etats les plus pacifiés.

2016 a été marquée par des violences et des meurtres très médiatisés, comme l’assassinat de David Byrne à l’hôtel The Regency au cœur des affrontements entre les gangs Hutch et Kinahan. Cependant, le taux de criminalité reste stable d’une année sur l’autre en Irlande. En 2015, le nombre d’homicide a atteint son plus bas record depuis un siècle avec 29 homicides contre 53 en 2014.

Les pays les plus sûrs restent ceux qui trustent habituellement les classements : avec sur le podium l'Islande, le Danemark et l'Autriche. La France se classe 46ème, juste devant le Royaume-Uni mais trente places après l’Allemagne. Sans surprise, on retrouve en queue de peloton la Syrie, l’Irak ou encore le Sud-Soudan.

 

Emilio Meslet (lepetitjournal.com/dublin) Le mardi 21 février 2017

POLITIQUE – Le gouvernement échappe de peu au renversement

 Il n’y a pas qu’en France et aux Etat-Unis que les institutions sont secouées par les affaires et les scandales. L’Irlande n’y échappe pas et le gouvernement dirigé par Enda Kenny (Fine Gael) a eu chaud, très chaud même ! Empêtrés dans l’affaire McCabe, le Premier Ministre et ses ministres ont du faire face à un vote de défiance au Parlement le mercredi 15 février. Et ils ont été sauvé de justesse, grâce à l’abstention des députés du Fianna Fail (57 voix contre, 52 pour et 44 abstentions).

C’est le parti d’opposition qui avait déposé une motion de censure à la suite du scandale McCabe. Il s’agit d’une affaire datant de 2006 dans laquelle un policier, Maurice McCabe, a été accusé par un autre policier rancunier à tort d’avoir abusé d’une fillette de six ans. Il fut accusé d’une même affaire en 2013 mais il s’agissait une nouvelle fois de fausses accusations. Le gouvernement est quant à lui désormais accusé d’avoir laissé détruire par ses propres services la réputation d’un agent de la police qui s’élevait contre la corruption au sein de l’institution. Enda Kenny avait avoué devant le Parlement avoir fourni de mauvaises informations sur cette affaire le week-end dernier.

 

Emilio Meslet (lepetitjournal.com/dublin) Le mardi 21 février 2017

EMPLOI - Le géant Microsoft va créer 600 postes à Dublin

C’est la bonne nouvelle du jour pour ceux qui seraient à la recherche d’un travail ! L’entreprise d’informatique créée par Bill Gates et Paul Allen vient d’annoncer aujourd’hui l’ouverture à Dublin d’un nouveau centre de ventes online et par téléphone à Dublin. En Irlande depuis 1985, la première succursale comptait seulement 100 employés. Une belle progression pour le groupe, et une bonne opportunité d’emplois pour beaucoup !

Mais en quoi consiste exactement le job ? 500 personnes seront chargées de vendre les logiciels et les services de la société à des clients Européens, mais aussi en Afrique et au Moyen-Orient. Un marché large, qui en dit long sur la stratégie de développement du géant de l’informatique. Les 100 postes restants concernent les autres activités de Microsoft sur le sol Irlandais, mais les informations sont encore assez floues. Le groupe a annoncé qu’il allait s’agir de secteurs tels que la finance, les opérations, l’ingénierie et les ventes. Des champs de compétences variés qui pourraient correspondre à de nombreux candidats !

Pour décrocher le job, il faudra être rapide : le recrutement commence dès aujourd’hui pour une période de 6 mois. Alors, rafraîchissez vos CV, et tentez votre chance pour devenir le salarié d’un des plus gros groupes mondiaux !

Pour plus d’informations : https://careers.microsoft.com/

Audrey Bernard (lepetitjournal.com/dublin) Le vendredi 17 février 2017

(Crédit photo : pexels.com)

Sécurité Routière - Ivresse au volant, trois mois de retrait du permis

Le ministre des transports Shane Ross a annoncé qu’il avait reçu l’approbation de ses collègues du Cabinet pour mettre en place une nouvelle loi. Le ministre veut remplacer la loi actuelle qui est d’enlever trois point sur le permis par un retrait de permis de trois mois pour les personnes en état d’ivresse au volant.

Ross espère maintenant que le projet de loi soit adopté le plus tôt possible et sans amendement. Selon lui retirer le permis est la meilleure chose afin de sauver des vies. L’alcool au volant continu d’être un grave problème en Irlande. Le ministre a cité des recherches menées par l’Autorité de la sécurité routière qui montre que les trois premières semaines de décembre,  500 personnes ont été arrêtées au volant avec de l’alcool dans le sang. Un chiffre inquiétant et alarmant qui montre la nécessité d’un changement dans la façon de punir les conducteurs irlandais ivres.

Mr Ross a déclaré qu’il était important d’obtenir ce projet de loi rapidement pour envoyer le message que l’alcool au volant ne serait plus sans sérieuses conséquences.

Le projet de loi va maintenant être soumis à l’élaboration formelle pour être mise en place dans les meilleurs délais. Il sera renvoyé au Comité mixte des transports de l’Oireachtas, l’assemblée d’Irlande.

Mathilde Dandeu (lepetitjournal.com/dublin) Vendredi 17 février 2017

LE SAVIEZ VOUS – La harpe gaélique, les origines du symbole irlandais

Sur des drapeaux, en tant qu’emblème de Guinness, dans la librairie de Trinity Collège : elle est partout ! Avec le trèfle et la croix celtique, la harpe gaélique est le symbole de l’Irlande. Impossible de passer une journée sans l’apercevoir mais d’où vient-elle ?

Instrument de musique coûteux probablement inventé en Ecosse, la harpe celtique est un vestige du Moyen Age où elle distrayait les nobles avec ses sons cristallins. A cette époque, elle était très répandue dans toutes les cours d’Irlande et d’Ecosse. Mais ce n’est qu’au XVIème siècle que la cláirseach (harpe en gaélique irlandais) ne devint l’emblème officiel de l’Irlande. C’est le roi d’Irlande Henri VII qui la fit passer au rang de symbole et s’en servit pour frapper la monnaie nationale dans son royaume.

Peu à peu oubliée au fil des siècles avec son abandon progressif par les troubadours, c’est en 1792 qu’elle a refait surface grâce au musicien irlandais Edward Bunting, qui a retranscrit les chansons des harpistes alors qu’elles n’étaient jusque là transmises qu’à l’oral. Désormais présente sur le sceau étatique, il est possible d’admirer la harpe de Brian Boru, l’une des trois qui nous soient parvenues du Moyen Age, dans la libraire de Trinity College, à Dublin. Cette harpe sert donc toujours aujourd’hui et depuis 1862, d’emblème aux bières Guinness ainsi qu’à Ryanair. Vous aurez aussi remarqué sa présence au dos des euros irlandais.

 

Emilio Meslet (lepetitjournal.com/dublin) Le vendredi 17 février 2017

INSOLITE – Un athlète irlandais perd sa course à cause d’un élastique

 La vidéo a fait le tour du monde. L’Athlone Institue of Technology accueillait une compétition étudiante d’athlétisme en salle le 11 février dernier. Aengus Meldon, étudiant à l’Université de Galway, sort en tête du virage après avoir dominé la demi-finale 800 mètres jusqu’ici. Il est donc dans sa dernière ligne droite, prêt à lever les bras et se qualifier pour la finale.

En parallèle, un concours de saut à la perche a lieu. Le perchiste s’échauffe et saute. Mais n’est pas Renaud Lavillenie qui veut et il ne franchit pas sa barre. Sauf que la barre n’est pas une barre mais un élastique tendu entre deux poteaux, que le perchiste fait claquer avec sa perche.

C’est là que nous retrouvons Aengus Meldon puisque l’élastique lui atterrit dessus, en s’enroulant autour de son cou puis de ses pieds. Handicapé par l’objet, il rétrograde et franchit finalement la ligne d’arrivé en troisième position. Il sera finalement qualifié par les juges pour la finale mais n’en terminera qu’avant dernier.

 

Emilio Meslet (lepetitjournal.com/dublin) Le vendredi 17 février 2017

SOCIÉTÉ - Un hôpital Dublinois installe ses premières toilettes « neutres »

C’est un pas en avant pour la communauté LGBT. L’hôpital StJames’s a consacré la plus grande partie d’un don de charité de 50 000 euros à la construction de toilettes « neutres ». Une décision qui s’inscrit dans un processus d’évolution sociétale. Depuis l'adoption du projet de loi sur la reconnaissance du genre en 2015, une volonté est née de réadapter les infrastructures « classiques » à ceux qui ne se reconnaissent pas comme des hommes ou des femmes.

L’argent qui a servi à financer ces nouvelles toilettes a été recueilli lors de l’opération de charité « Liberties Run ». Chaque année en juillet, la « St James’s Hospital Foundation » organise cette opération afin de récolter des fonds pour améliorer la qualité des équipements de la clinique. Très vieux bâtiment, la « Genital Urinary Medicine and Infectious Diseases clinic » a fréquemment besoin de modernisation.

Avec moins de 200 personnes transgenres sur son sol, l’Irlande n’est pas le pays le plus concerné par les questions d’identité. Pourtant, à l’image des Etats-Unis qui ont également inauguré des toilettes « neutres » en 2016, le pays semble s’engager pour le bien-être et le confort de tous. Selon le porte-parole de l’hôpital, le personnel est « impatient » de recevoir les commentaires des patients et des visiteurs à propos de ces toilettes « premières de leur genre ».

Audrey Bernard (lepetitjournal.com/dublin) Lundi 13 février 2017

(Crédit photo : pixabay.com)

Dublin

PRESIDENTIELLE - Le quinquennat de François Hollande vu par les médias irlandais (Partie 1)

 Souvenez-vous, c'était l'année dernière mais avec le rythme de l'actualité autant dire il y a 100 ans ! Le suspense est tombé à 20h le 1er décembre 2016. Comme promis depuis des mois, le chef de l’Etat annonce en direct de l’Elysée son choix quant à sa candidature à l’élection présidentielle de 2017. À la surprise générale, François Hollande qui rêvait d’un match retour contre Nicolas Sarkozy ne briguera pas le renouvellement de son mandat.…
Une internationale

JÉRÔME COMMANDEUR – Aux commandes... des César

De Commandeur à commandant il n’y a qu’un pas. Pas étonnant alors qu’on entende souvent l’humoriste répondre "commandant de bord" quand on lui demande ce qu’il aurait aimé faire quand il était petit. Et même s’il n’a pas tout à fait réalisé son rêve d’enfant, que Jérôme Commandeur se rassure… Tout semble lui sourire ces dernières années. De la scène au cinéma en passant par la réalisation, sans oublier l’animation de la 42ème Cérémonie des César…
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - "Je porte des habits qui ne me vont plus"

Nicolas Serres Cousiné est un contributeur régulier de la rubrique coaching du site lepetitjournal.com. Ce mois-ci, il répond à l’un de nos lecteurs, Michel, qui ne supporte plus la vie de fou qu’il mène à Londres depuis maintenant 20 ans.
Expat - Politique

BENOIT HAMON - "Je suis plutôt favorable à l’harmonisation fiscale"

Benoît Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire à l’élection présidentielle de 2017 en France, était en visite à Lisbonne. L’occasion pour lui de rencontrer les dirigeants portugais de la gauche au pouvoir, notamment le Premier ministre Antonio Costa. Il était accompagné, lors d'une rencontre avec des ressortissants français installés au Portugal, de Gabrielle Siry, candidate du PS pour la 5ème circonscription pour les prochaines législatives.
Magazine