CRISE SYRIENNE – Un peu de réconfort pour un groupe de femmes et d'enfants réfugiés avec la visite de Dublin

Plus de 1800 euros en seulement sept jours. C'est la somme réunie sur GoFundMe, site web de collectes de fonds, pour le financement d'une excursion au cœur de la capitale irlandaise, le 15 juillet dernier. L'organisateur Yosef Phelan avait lancé l'initiative afin d'élargir les horizons de 27 femmes et enfants réfugiés syriens, résidents du Abbeyfield Hotel à Ballaghadreen – dans le nord-ouest de l'Irlande.

Le budget de départ s'élevait à 500 euros. En moins de 24 heures, les volontaires doublent le montant de la cagnotte. En trois jours, elle atteignait déjà les 1300 euros. L'excédant servira pour des excursions futures.

Yosef Phelan explique sur le site GoFundMe : « depuis qu'elles ont emménagé à Roscommon, ces personnes n'ont pas eu l'opportunité d'explorer leur nouvelle maison en Irlande. Nous pensons qu'ils méritent une chance d'admirer les plus belles vues de Dublin, et qu'une visite de la ville est la moindre des choses ».

Ce samedi 15 juillet, les familles ont alors bénéficié d'un bus, d'activités touristiques variées et d'un déjeuner offert par le Silk Road Cafe, au château de Dublin. Les bienfaiteurs de « Refugee Day Out in Dublin » sont nombreux : City of Sanctuary (https://cityofsanctuary.org/), la Croix Rouge d'Irlande et Friends of the Centre (https://www.fr-fr.zh-cn.fbjs.facebook.com/friendsofthecentre/).

 

Marie Boetti (http://www.lepetitjournal.com/dublin) Mardi 18 juillet 2017

Crédit photo : © Pixabay Skitter Photo

POLITIQUE - Leo Varadkar souhaite que le projet de loi sur la santé public (alcool) soit concrétisé à la fin de l'année

Plus de temps à perdre. Le Premier ministre irlandais a usé de mots forts lors d'une conférence de presse dans le château de Dublin en debut de semaine : « Nous devons nous assurer que l'alcool n'est pas traité comme un article banal vendu en épicerie, quelque chose que vous achetez comme un fruit ou une pizza ».

 

La loi vise ainsi à 'dénormaliser' la consommation d'alcool. Cela passerait par une instauration de prix minimaux aux boissons alcoolisées, et une séparation de celles-ci des autres produits présents dans les points de vente au détail. Le Taoiseach souhaite également une restriction plus sévère de la publicité notamment à proximité des écoles, des lieux publics fréquentés par les plus jeunes, et des transports en commun.

Mais la stratégie repose aussi sur une vision plus sociale. Le ministre de la santé, M. Harris, a déclaré vouloir aborder le sujet comme un « défi de santé publique ». Selon lui, apporter de l'aide aux individus, aux familles et aux communautés sur ce sujet permet de « réduire la criminalité en reconstruisant des vies. ». L'aide en question peut passer par de nouveaux lieux résidentiels dédiés à la dépendance.

« L'alcool est le principal abus de drogue en Irlande. » souligne M.Varadkar. En 2014, 697 décès ont été liés à l'alcool et la drogue, soit trois fois plus de disparitions que sur les routes de l'île d'émeraude.

Clément Teraha (www.lepetitjournal.com/dublin) Jeudi 20 Juillet

BREXIT - Ryanair suspendra ses vols au Royaume-Uni si aucun accord aérien n'est trouvé

"Nous commencerons à déplacer nos avions du Royaume-Uni et nous les réaffecterons aux aéroports régionaux européens" a affirmé Micheal O'Leary, directeur de Ryanair, devant le comité des transports du Parlement européen, le 10 juillet dernier.

Micheal O'Leary s'est exprimé devant le comité des transports du Parlement européen, le 10 juillet dernier.

Début avril déjà, la compagnie irlandaise avait agité le risque d'une interruption temporaire de ses vols à partir de mars 2019 entre le Royaume-Uni et l'UE. Si aucun accord relatif au transport aérien n'est signé entre Londres et Bruxelles, c'est 2 % des vols de la compagnie qui risquent, à terme, de disparaitre.

Micheal O'Leary a prévenu : "Les voyageurs britanniques verront leurs vols annulés". "Nous allons commencer à annuler les vols d'ici six mois avant l'application officielle du Brexit".

Le directeur financier de Ryanair, Neil Sorahan, avait averti des conséquences du Brexit sur les transports aériens lors d'une conférence de presse à Londres début avril : "Aujourd'hui vous pouvez voler librement entre le Royaume-Uni et l'Europe mais nous prenons en compte un scénario où, demain, vous ne pourriez pas.''

La Compagnie EasyJet a pour sa part annoncé le 14 juillet le lancement d'une filiale européenne en Autriche en vue du Brexit. Le deuxième cycle de discussions s'est ouvert ce lundi à Bruxelles. 

www.lepetitjournal.com/Dublin

POLITIQUE - Leo Varadkar s'oppose à un référendum sur l'unification de l'Irlande

Dans une interview adressée au magazine Time la semaine dernière, le Premier ministre irlandais a fait savoir qu'il s'opposait à un référendum relatif à l'unification de l'Irlande. Leo Varadkar a déclaré que le référendum serait certainement défait : "Mise à part si les individus ayant voté pour les partis unionistes votent soudainement pour une Irlande unie, ce que je doute, un scrutin frontalier sera défait. De ce fait, un tel référendum n'aboutira pas à une Irlande unie mais amènera davantage d'élan nationaliste, de sectarisme et une plus grande polarisation des opinions."

Il a réitéré sa préférence pour ce qu'il appelle une "agreed Ireland", autrement dit, un accord commun faisant figure d'un large consensus d'opinions, au nord et au sud de l'Irlande.

Avec le Brexit, l'Irlande du Nord craint d'être enfermée dans ses frontières (© Valentin Pasquier / CartoDB)

Enfin, le Taoiseach (Premier ministre irlandais) a déclaré qu'il croyait plus en la politique de John Hume - fondateur du Social Democratic and Labour Party d'Irlande du Nord - plutôt qu'à celle prônée par le Sinn Fein, le parti républicain irlandais favorable au référendum. Leo Varadkar souhaite ainsi plus de négociations. Il ajoute : "Nous devons convenir à des arrangements et entretenir des relations, au nord et au sud, à l'est et Ouest".

Elisa Mau (lepetitjournal.com/Dublin) mercredi 19 juillet 2017

 

 

PAUVRETÉ – Les femmes sur-représentées parmi les SDF en Irlande

 

La République d'Irlande possède un taux record de femmes sans-abri en Europe. Selon l'étude « Women's Homelessness in Europe » dirigée par Paula Mayock du Trinity College à Dublin, plus de 4 sur 10 SDF appartiennent à la gente féminine, sachant que la moitié réside à Dublin.

L'enquête relève encore qu'en 2016 deux tiers des familles sans domicile se composaient d'une mère célibataire d'une vingtaine ou trentaine d'années et d'un ou deux enfants. Les auteures de ce nouveau rapport citent également une autre étude portant sur 60 femmes SDF qui montre que 66% d'entre elles avaient subi des violences de la part de leur partenaire.

D'après Paula Mayock, la politique des sans-abri est principalement orientée vers les hommes. Dans ce rapport, elle explique : « en Irlande, les réponses politiques face à l'itinérance manquent de sensibilité du genre et les prestations de services sont principalement tournées vers les besoins des hommes sans domicile ».

La proportion de femmes sans-abri en Europe s'établit entre 20% et 33%. En France, elles sont 38%. En Suède, 34%. En Pologne et au Danemark, 24%.

Quelques chiffres sur la situation générale en Irlande …

 

Quelques organisations pour en savoir plus sur la lutte contre « sans-abrisme » en Irlande :

 

Marie Boetti (http://www.lepetitjournal.com/dublin) Mercredi 12 juillet 2017

Crédit photo : Wikimedia Commons

FISCALITÉ - Google échappe à une amende record en France

Depuis 2016, Bercy avait ordonné un redressement fiscal de 1,115 milliard d'euros à l'encontre de GoogleCe mercredi, le Tribunal administratif de Paris a donné raison à Google, au détriment du fisc français. Depuis 2016, Bercy avait ordonné un redressement fiscal de 1,115 milliard d'euros à l'encontre de la multinationale américaine. Il lui reproche d'avoir procédé à une optimisation fiscale en France durant cinq ans, de 2005 à 2010.

Pour sa défense, la firme affirmait qu'elle exerçait ses activités de vente de publicité dans l'Hexagone, grâce à sa filiale européenne Google Ireland Limited (GIL), basée à Dublin en Irlande. De ce fait, l'entreprise estimait ne pas devoir déclarer ses bénéfices en France.

Cette technique du "Double Irlandais" permet à des entreprises comme Apple et Facebook de conserver les avantages fiscaux qu'octroie l'Irlande - grâce à une taxation sur les entreprises parmi les plus basses d'Europe (12,5 % officiellement). Ainsi, Google ne payerait que 5,6 % d'impôts en Irlande, d'après une étude du Bureau of Economic Analysis américain.

Google a réagit dans un communiqué à l'AFP ce mercredi : "Après un examen approfondi mené par le rapporteur public, le tribunal administratif de Paris a confirmé que Google respecte les règles fiscales françaises et les normes internationales." L'État a annoncé faire appel de la décision du tribunal.

À lire aussi : FISCALITÉ - Après Apple, Google est dans le collimateur du fisc français

Elisa Mau (www.lepetitjournal.com/dublin) vendredi 14 juillet 2017

Crédit photo : ©Roman Boed - Flickr

 

CONCERT - Niall Horan amorce sa tournée mondiale à Dublin cet été

Niall Horan monte sur la scène de l'Olympia Theatre, à Dublin, le 29 août. L'ancien membre du groupe One Direction, séparé l'année dernière, lance ses « Flicker Sessions 2017 » dans son pays natal. Le chanteur de 23 ans a vu le jour à Mullingar dans le comté de Westmeath – au cœur de l'Irlande.

Les billets (à partir de 49,50 euros) seront mis en vente dès vendredi 14 juillet à partir de 9 heures sur Ticketmaster. Les fans de Niall Horan pourront aussi profiter des préventes du jeudi 13 juillet à la même heure. Pour cela, ils devront pré-commander l'album du jeune musicien entre lundi et aujourd'hui. 16 heures, fin de l'offre. Ainsi, ils obtiendront un code pour avoir accès à la prévente de tickets.

https://musicstore.niallhoran.com/

Même mise en garde que pour le concert de Ed Sheeran. La revente de billets reste interdite. Plusieurs règles sont prévues à cet effet. Le nom du propriétaire de la carte bancaire doit apparaître sur le ticket. Le propriétaire devra aussi présenter sa carte de paiement et d'identité à l'entrée. Une transaction bancaire est limitée à deux personnes. Les accompagnateurs devront également donner leur carte d'identité.

Pour acheter un billet en ligne : http://www.ticketmaster.ie/venueartist/198239/2297125

Dans un point relais : http://www.ticketmaster.ie/etc/?tm_link=tm_ql_2

Par téléphone : 0818 719 330

Marie Boetti (http://www.lepetitjournal.com/dublin) Mardi 11 juillet 2017

Crédit photo : © Wikipedia Commons Ashley Newby

Dublin

ON A TESTÉ POUR VOUS – Le TOKEN, ou l'art du retrogaming

Le TOKEN, un petit paradis de nostalgie qui ravira le gamer qui sommeille en vous.
Avec des compagnies telles que Riot ou Activision/Blizzard, l'Irlande est incontestablement devenue l'une des destinations privilégiées de l'industrie vidéoludique en Europe. Mais il n'est pas nécessaire d'intégrer l'un de ces mastodontes pour réaliser ses rêves professionnels les plus fous. Pour preuve, l'ouverture récente du TOKEN, un petit paradis de nostalgie qui ravira le gamer qui sommeille en vous.
Une internationale

HIKARI – Plongez au cœur de La Havane, Tokyo ou encore Rio !

Désignant la lumière en japonais, le terme Hikari aura sans doute séduit les éditions françaises du même nom, qui à leur façon souhaitent elles aussi mettre le monde en lumière. Avec leur collection « Portraits Ville » elles ont pour ambition de renouveler le genre du livre de voyage, et de faire découvrir à leurs lecteurs de façon intime et personnelle les moindres recoins d’une métropole à travers le regard de ses habitants. Cet été, 3…
Actu internationale
En direct d'Europe
Stockholm - Actualité

6 FEVRIER – La fête nationale same

Depuis 1992, le 6 février, c’est la fête nationale same (samenationaldagen). Une occasion pour nous d’aborder la culture et l'histoire de…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine