FAIT DIVERS - La dépouille de l'activiste irlandais Seamus Ruddy retrouvée en France 32 ans après sa mort

Des ossements identifiés comme étant ceux de l'activiste et militant nord-irlandais Seamus Ruddy, tué par ses ex-compagnons d'armes en 1985, ont été retrouvés à Evreux dans l'Eure.

 

L'Armée de libération nationale irlandaise a reconnu le meurtre de treize des seize "disparus", ces militants victimes du conflit nord-irlandais assassinés dans le plus grand secret par ses paramilitaires en 1985. L'INLA avait entre autres revendiqué celui de Seamus Ruddy.

 

Cela fait trente-deux ans que la Commission indépendante pour la localisation des restes des victimes (ICLVR) du conflit nord-irlandais n'a cessé de rechercher les preuves de ces meurtres. La commission avait été établie conjointement par le Royaume-Uni et l'Irlande en 1999 après l'accord de paix de 1998 établi entre les protestants partisans du maintien de l'Irlande du Nord au sein de la Grande-Bretagne et les catholiques favorables au rattachement de la province à la République d'Irlande.

La dépouille remise à la famille

La soeur de Seamus Ruddy, Anne Morgan, n'a pas pu cacher son soulagement dans une interview accordée à la BBC. "Avec notre famille qui vieillit, c'est d'autant plus bouleversant de pouvoir le ramener à la maison et au moins on tourne la page", a-t-elle déclaré.

 

Une fois les ossements remis aux autorités irlandaises, la procédure judiciaire ouverte par le parquet d'Evreux sera close, a indiqué le colonel Emmanuel Valot, commandant du groupement de gendarmerie de l'Eure à la presse.

Elisa Mau (www.lepetitjournal.com/dublin) jeudi 11 mai 2017

Crédit Photo : L'ira (Irish Republican Army) - Domaine Public - Les Milices Armées En Irlande

 
Dublin

ON A TESTÉ POUR VOUS – Le TOKEN, ou l'art du retrogaming

Le TOKEN, un petit paradis de nostalgie qui ravira le gamer qui sommeille en vous.
Avec des compagnies telles que Riot ou Activision/Blizzard, l'Irlande est incontestablement devenue l'une des destinations privilégiées de l'industrie vidéoludique en Europe. Mais il n'est pas nécessaire d'intégrer l'un de ces mastodontes pour réaliser ses rêves professionnels les plus fous. Pour preuve, l'ouverture récente du TOKEN, un petit paradis de nostalgie qui ravira le gamer qui sommeille en vous.
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine