A la Une

POLITIQUE – Axelle Lemaire en campagne pour les législatives 2012

 

Axelle Lemaire, candidate du Parti Socialiste pour l’élection des députés des Français de l’étranger en juin 2012, a lancé mardi sa campagne à Dublin. L’objectif était avant tout d’informer et de rassembler

Une dizaine de personnes se sont rassemblées mardi 21 juin au Dublin Institute of Technology (DIT) pour le lancement de la campagne électorale d’Axelle Lemaire. Cette soirée était surtout «l'occasion de poser des questions sur l'avenir de la France et du statut des Français à l’étranger », comme l’a expliqué la candidate PS au début de la réunion.
La jeune femme (36 ans) a commencé par expliquer l’intérêt et l'enjeu des prochaines élections législatives ainsi que le rôle des onze députés de l’étranger qui débuteront leur mandat dans un an. La circonscription de l’Irlande est la troisième (avec le Royaume-Uni, l’Islande, la Norvège, la Suède, la Finlande, le Danemark, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie), ce qui représente environ 500.000 Français. « Le premier objectif est de convaincre les résidents français de s'inscrire sur les listes électorales », explique Axelle Lemaire. « Déjà, beaucoup de Français ne sont pas inscrits au consulat, et il y en a à peine la moitié sur les listes électorales. »

L’information, l’enjeu principal de la campagne
Car il va falloir compter avec une forte abstention. Les résultats de l'élection présidentielle de 2007 (les seuls disponibles sur le vote des Français de l’étranger) font état de 41,90 % de participation en Irlande (60,60 % au Royaume-Uni, qui compte le plus de Français). Chaque inscription sur les listes électorales va donc compter, d’autant plus que la troisième circonscription est la plus indécise parmi les onze existantes. Compte tenu de leur découpage, huit d'entre elles devraient basculer à droite contre deux à gauche. « Oui, la gauche peut gagner dans cette 3ème circonscription », insiste Axelle Lemaire, par ailleurs assistante parlementaire à la Chambre des Communes, à Londres. Du fait de la présence de la City à Londres, l’un des plus grands pôles de la finance, une victoire du PS « serait un magnifique symbole politique et une vraie claque pour Nicolas Sarkozy », estime la candidate.
Pour gagner les élections, elle entend évidemment faire la part belle aux réclamations des votants, en attendant la fin de la rédaction du programme précis par la fédération socialiste. Mais ses objectifs sont avant tout de travailler sur les dossiers de la mobilité et l’éducation. « Même à l’étranger, les Français aiment pouvoir bénéficier d’écoles et de lycées français pour leurs enfants », explique Axelle Lemaire. Le travail sur la mobilité est plus large, il touche aussi bien les plus jeunes que les retraités. « Quand on travaille dans un pays, on n’est pas sûr d’avoir droit à la retraite en France ensuite. » Axelle Lemaire compte enfin faciliter la mobilité des étudiants, qui reste selon elle encore réservée à quelques élites.

Jérôme Paquet (www.lepetitjournal.com/dublin) Vendredi 24 juin 2011

 

 

Lire aussi :

ELECTIONS - Les Français de l'étranger sont concernés

LONDRES - Lancement de la campagne d'Axelle Lemaire

 
Une internationale

A la découverte d'un Paris insolite en compagnie d'un greeter

 Comme beaucoup d'Américains, Mike, Dennis, Brian et Derek rêvaient de visiter Paris, mais pas forcément à la manière de touristes ordinaires. Ils ont donc fait appel aux greeters, ces habitants qui font découvrir aux voyageurs une capitale hors des sentiers battus. 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine