A la Une

PHOTO - Le monde de la pêche vu par Gilles Perrin

Le photographe français Gilles Perrin présente à Cork et Cobh une exposition intitulée "People of the sea". Jusqu'au début du mois de janvier, les visiteurs pourront admirer les clichés en noir et blanc sur les pêcheurs irlandais

Gilles Perrin expose pour la première fois en Irlande. Il a choisi d'évoquer l'industrie maritime de Cork pour ce travail intitulé "People of the sea". C'est durant ses séjours en 2007 et 2008 dans le sud de l'île que Gilles Perrin a photographié les pêcheurs travaillant sur la côte.

(photo de l'exposition "People of the sea")

Né en 1947 et auteur photographe depuis trente ans, il transmet aujourd'hui son savoir-faire à l'Ecole de l'image des Gobelins de Paris. Il a parcouru la planète pour "témoigner de la condition du monde" et a exposé ses travaux au Japon, en Chine, Syrie, Egypte, Europe et aux Etats-Unis.

Un procédé photographique lié à l'authenticité
Gilles Perrin fait de la photographie sociale et documentaire. Il cherche à montrer une réalité souvent méconnue et à faire parler les photos d'elles-mêmes. Ses sujets posent pour lui. Il refuse de prendre des images volées et leur préfère "une cérémonie photographique". Les prises de vue constituent chacune "tout un rituel". Il a longtemps travaillé avec un film polaroïd grand format qui lui permettait de donner la photographie à son sujet tout en conservant le négatif.
Ce modèle n'étant plus fabriqué, Gilles Perrin continue d'utiliser une chambre 4x5. Il avoue avoir aujourd'hui "d'autres idées en tête" pour poursuivre son travail.

(photo de l'exposition "People of the sea")

Evoquer le monde de la pêche
Son exposition "People of the sea" est présentée jusqu'au 3 janvier 2011 en deux lieux distincts : le West Cork Arts Centre à Cork et le Sirius Arts Centre à Cobh. Bien que les clichés datent d'il y a deux ou trois ans, pour lui, le thème de la pêche et de la vie en mer reste toujours d'actualité. Il reconnaît que les pêcheurs d'Irlande, exercent "un métier très dangereux". Mais ils ont aussi "un goût de la liberté anarchique" qu'il trouve fascinant. "Qui peut dire qu'il se sent libre quand il va travailler?"

Marie Villacèque (www.lepetitjournal.com/Dublin) mardi 14 décembre 2010

People of the sea, Irlande 2007/2008
«Sirius Arts Centre & West Cork Arts Centre», Irlande
26 novembre au 3 janvier 2011

Pour plus d'informations, voir le site internet de Gilles Perrin
Ou les sites internet du West Cork Arts Centre et Sirius Arts Centre

 

ÉVÉNEMENT – Gay pride de Dublin !

Marche des fiertés de Dublin "Show your True Colours » le 30 juin 2012
La marche des fiertés plus communément appelée Gay Pride aura lieu demain, ce samedi 24 juin à Dublin. Deux ans après l'adoption par référendum du mariage pour tous en Irlande, c'est l'occasion pour la communauté LGBTQ et ses soutiens de rappeler et de revendiquer la liberté et l'égalité des orientations sexuelles et des identités de genre, en Irlande comme dans le monde.
Une internationale

EXCLUSIF - Interview de Vianney : ses émotions, sa musique et le Japon

Artiste interprète de l'année aux Victoires de la musique 2016, Vianney est au Japon pour un concert événement dans le cadre de la fête de la musique à l'Institut français de Tokyo, ce samedi 24 juin. Lepetitjournal.com Tokyo a échangé avec l'artiste dès sa descente d'avion sur ses émotions, sa musique et le Japon.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine