A la Une

POLITIQUE- La démission du député Jim McDaid déstabilise un peu plus le gouvernement

Jim McDaid a décidé de quitter le parlement. Il a expliqué sa démission par une volonté de provoquer des élections législatives anticipées. Le gouvernement de Brian Cowen traverse une période très critique et sa majorité relative pourrait bien le décider à dissoudre le Parlement

Photo: site officiel de McDaid

Le député Jim McDaid a présenté sa démission mardi 2 novembre en appelant à des élections législatives anticipées avant décembre 2010. Il accuse le gouvernement de ne pas effectuer les choix politiques nécessaires face à la crise économique que traverse le pays. Le départ politique de McDaid s’inscrit dans un contexte d’affaiblissement du gouvernement, devenu très impopulaire.
Le parti du Premier ministre Brian Cowen n’a en effet plus qu’une majorité relative à la chambre basse du parlement avec 82 sièges contre 79 pour l’opposition. Quatre sièges ne possèdent plus de titulaires. Cowen pourrait donc bien envisager de dissoudre le Dáil afin de faire élire quatre nouveaux députés. Rien n’est pourtant joué par avance pour le parti Fianna Fail qui est au plus bas dans les sondages. Il semble difficile que ce dernier retrouve une majorité.
"Le pays a besoin d'un gouvernement stable doté d'une solide majorité et c'est la raison pour laquelle j'ai pris cette initiative", a souligné Jim McDaid. "Je crois qu’il est de l’intérêt des Irlandais que le gouvernement ait au moins une majorité de vingt sièges au Parlement".

Le budget 2011 occupe les esprits
McDaid s’est aussi fermement opposé au projet du budget 2011 qui doit être annoncé le 7 décembre prochain. Depuis plusieurs mois, les ministres de Brian Cowen tentent de prendre des mesures d’austérité pour combler les dettes publiques, mais le déficit budgétaire de l’Irlande reste préoccupant.
Certains affirment pourtant que la diminution des soutiens du gouvernement n’empêchera pas l’adoption du budget.
"Je crois que des élections sont inévitables, mais je ne crois pas que les partis politiques doivent se servir de l’économie pour gagner des élections", fait remarquer Michael Lowry, député indépendant. Le ministre des Finances, Brian Lenihan, a quant à lui rejeté l’argument de McDaid, affirmant que des élections anticipées pourraient avoir des conséquences très négatives.

Marie Villacèque (lepetitjournal.com/Dublin) Vendredi 5 novembre 2010

 

ÉVÉNEMENT – Gay pride de Dublin !

Marche des fiertés de Dublin "Show your True Colours » le 30 juin 2012
La marche des fiertés plus communément appelée Gay Pride aura lieu demain, ce samedi 24 juin à Dublin. Deux ans après l'adoption par référendum du mariage pour tous en Irlande, c'est l'occasion pour la communauté LGBTQ et ses soutiens de rappeler et de revendiquer la liberté et l'égalité des orientations sexuelles et des identités de genre, en Irlande comme dans le monde.
Une internationale

EXCLUSIF - Interview de Vianney : ses émotions, sa musique et le Japon

Artiste interprète de l'année aux Victoires de la musique 2016, Vianney est au Japon pour un concert événement dans le cadre de la fête de la musique à l'Institut français de Tokyo, ce samedi 24 juin. Lepetitjournal.com Tokyo a échangé avec l'artiste dès sa descente d'avion sur ses émotions, sa musique et le Japon.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine