JAMES BOND - 50 ans de classe britannique

 

James Bond est certainement l’espion britannique le plus connu au monde. Son charme, son intelligence, sa classe et ses gadgets on fait de lui un héros indémodable après un demi-siècle au cinéma. Le Barbican Centre lui consacre une rétrospective originale, "Designing 007 : 50 years of Bond Style", jusqu’au 5 septembre. A voir, écouter et regarder !

(Designing 007 - Barbican Installation Images © Jane Hobson)

"Mon nom est Bond, James Bond"… La fameuse réplique de l’agent double 0 7 est mythique. Elle s’enchaîne généralement avec une petite musique récurrente dans tous les films du héros britannique. C’est au rythme de ce refrain que les spectateurs sont accueillis dans l’exposition du Barbican Centre. L’ambiance est feutrée, un lit circulaire est placé au milieu de la pièce avec une femme peinte en or allongée dessus. Pas de doute, nous sommes plongés dans l’épisode Goldfinger diffusé en 1964. La jeune femme est Jill Mesterson et elle est décédée après avoir été peinte en or par le maléfique Auric Goldfinger.

(Designing 007 - Barbican Installation Images © Jane Hobson)

400 accessoires réunis

Storyboards des films, costumes des acteurs et gadgets de Q…Le Barbican Centre a réuni une collection extraordinaire de près de 400 accessoires des 23 films réalisés à ce jour. Une rétrospective originale qui rend un bel hommage au héros de Ian Fleming. Parmi les accessoires phares de l’exposition, on retrouve le fameux pistolet utilisé par le méchant Scaramanga, dans L’homme au pistolet d’or diffusé en 1974. On apprend d’ailleurs qu’il a été spécialement créé et imaginé pour le film à partir d’objets de la vie courante : le canon du pistolet est formé d’un stylo et un bouton de manchette fait office de gâchette. Autre gadget à ne pas manquer, le fameux chapeau du vilain Oddjob, le serviteur de Goldfinger. Avec des rebords rembourrés d’une lame métallique tranchante, ce chapeau était une arme redoutable. Il était équipé d’un moteur électrique pour qu’il puisse voler à la façon d’un frisbee.

Du smoking au bikini

Outre les accessoires du film, l’exposition donne aussi un coup de projecteur sur les costumes. Car la classe de l’espion 007 passe d’abord par son smoking. Les complets de Roger Moore, Sean Connery, Pierce Brosman et plus récemment de Daniel Craig sont ainsi exposés dans une salle au décor de casino. Les James Bond girls ne sont pas épargnées. Le visiteur pourra notamment découvrir le bikini porté par la belle Ursula Andress quand elle sort de l’eau dans le premier film James Bond 007 contre Dr. No sorti en 1962 ainsi que le deux pièces orange de Halle Berry qui la rendait si sexy dans Meurs un autre jour.

(Designing 007 - Barbican Installation Images © Jane Hobson)

Le Barbican Centre expose enfin des dizaines de croquis et storyboards conçus pour fabriquer les décors les plus fous. Il aura fallu par exemple plus de 700 tonnes d’acier pour construire le décor de la base secrète de Ernst Stavro Blofeld, retranché dans le cratère d’un volcan dans On ne vit que deux fois, 1967.

L’exposition "Designing 007 : 50 years of Bond Style" réserve encore bien d’autres surprises et souvenirs liés à James Bond, un héros qui même après 50 ans, n’a pas pris une ride. Et pour terminer la visite en beauté, le Barbican Centre a ouvert un Martini Bar, afin de savourer la boisson favorite du héro de Ian Fleming, une vodka-martini, mais attention, "au shaker, pas à la cuillère" !

Laurène Casseville (www.lepetitjournal.com/londres) Jeudi 19 juillet 2012

Informations :

http://www.barbican.org.uk/bond/#info-tab

Jusqu’au 5 Sep 2012

Du dimanche au mercredi  de 11h – 20h

Du jeudi au Samedi de 10h – 21.30h

Tickets

Standard: £12
Concessions: £10
moins de 16 ans: £8

Dublin

POLEMIQUES IRLANDAISES – L’ Avortement (1)

En Irlande, l’avortement n’est autorisé que sous des conditions très restrictives, si la vie de la mère est directement mise en danger par la grossesse. Montré du doigt par la communauté internationale et régulièrement secoué par des manifestations de militants pro-avortements, le gouvernement irlandais ne semble pas être décidé à modifier le 8e amendement de la Constitution . Retour chronologique sur une des plus grandes controverses…
A la une

STEPHANE ANTIGA – Un Français à la tête de l'équipe nationale de Volley polonaise

La France compte nombre de héros qui ont marqué l’histoire de la Pologne. Stéphane Antiga en est un. En conduisant l’équipe nationale de Volley à la 1ère place des Championnats du monde de septembre 2014 - organisés à domicile -, il s’est imposé comme un leader charismatique doté d’un grand sens de l’engagement. 5 mois après la victoire, il nous raconte cette merveilleuse aventure avec une émotion et une modestie frappantes.
France/Monde
En direct d'Europe
Cologne - Actualité Allemagne

LANGUES - Pierre Sommet, détective des mots

Pierre Sommet a dirigé la section langues étrangères de la Volkshochschule de Krefeld pendant 34 ans. Disposant de la double nationalité…
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala
Expat
Expat - Emploi

FRANCOPHONIE – Le français, la langue morte des entreprises ?

Yves Montenay yvesmontenay.fr
À l’heure de la mondialisation, l’anglais a un statut hégémonique dans le monde de l’entreprise. Qu’en est-il du français ? Peut-il encore être considéré comme une langue de travail ? Yves Montenay, directeur de l’Institut de culture, économie et géopolitique, et ancien chef d’entreprise, estime que c’est une valeur essentielle à la santé des entreprises francophones.

COACHING - Peur de rentrer en France

Après 25 ans en Australie à travailler dans l'hôtellerie Joséphine hésite à rentrer. Le retour en France est-il simple après une si longue expatriation ? Afin de surmonter son appréhension elle fait appel à un coach. Nicolas Serres Cousiné nous fait part de cette expérience
Expat - Politique

FRANCOPHONIE - Fleur Pellerin lance la 20e édition de la semaine de la langue Française

"La langue française est langue d’accueil " c’est le thème de la 20e édition de la semaine de langue française, lancée par la ministre de la culture et de la communication Fleur Pellerin ce mercredi 11 mars à Paris. Avec les événements de ce début d’année, la langue française devient un outil stratégique d’unification et de tolérance pour les francophones.

MATTHIAS FEKL – Premier forum pour pousser les PME à l’export

Pour aider les PME à exporter plus, Matthias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, du Tourisme et des Français de l’étranger, présentait un nouveau plan d’action lors du premier forum des PME à l’international dont il est l'initiateur.
Magazine
Francophonie

DJANGO RADIO - Entretien avec le maître français du Flair Bartender à Berlin

Pour la seconde fois, le Petit Journal de Berlin vous présente l'original projet berlinois, la Django radio, réalisé par un professionnel français de la radio et un amoureux des belles rencontres même les plus loufoques. L'idée de se projet est d'aller à la rencontre de différentes personnalités berlinoises et de les amener à discuter avec ce vieux poste radio, le Guetto-Blaster, nommé Django, l'interview en étant filmé. Pour cette deuxième vidéo, c'est Florent, le roi du "Flair Bartending" (jongleur de bouteilles) que Django est allé rencontré 

JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE - Une langue durable

Ce vendredi 20 mars, la maire de Paris Anne Hidalgo, la Secrétaire d’Etat au Développement Annick Girardin ainsi que la Secrétaire Générale de la Francophonie, Michaëlle Jean ont inauguré la campagne de sensibilisation au développement durable "J’ai à cœur ma planète", sur le parvis de l’Hôtel de Ville.