A la Une

ÉLECTIONS 2012 - Marie-Claire Sparrow : "Je suis concrète et pratique"

 

Marie-Claire Sparrow est candidate aux élections législatives pour les Français de l'étranger d'Europe du Nord (3e circonscription) pour le Rassemblement des Français de l'Étranger. Avocate et conseillère à l'Assemblée des Français de l'étranger, elle explique à Lepetitjournal.com ses motivations. Pour la première fois, les Français de l’étranger, estimés à environ 2,2 millions, seront représentés en 2012 à l’Assemblée par 11 députés

Lepetitjournal.com - Pouvez-vous vous présenter et expliquer votre parcours ?

Marie-Claire Sparrow -
Je suis arrivée en Grande-Bretagne en 1971. J'ai épousé un Britannique et à ce moment là, j'avais fini toutes mes études en France. Mais comme à cette époque, il n'y avait pas la reconnaissance des diplômes, j'ai dû tout recommencer ici. J'ai donc fait dix ans de droit en tout. En droit français, mon double diplôme était 'droit public' et 'sciences politiques'. Avec ces élections, je reviens donc littéralement à mes débuts.
Je vis dans l'Essex et je viens régulièrement à Londres pour plaider comme partout ailleurs en Grande-Bretagne. Je me déplace beaucoup. Je défends les Français de Grande-Bretagne qui se retrouvent dans des situations difficiles. C'est mon petit talent. Le droit anglais est tellement différent du droit français…Ici la partie orale est beaucoup plus importante, les attitudes sont différentes et il faut donc expliquer tout ça à mes clients pour qu'ils se défendent de la meilleure façon possible. Je défends tout type d'affaires et je suis particulièrement reconnu dans le droit international de la famille.

Vous êtes aussi élue à l'Assemblée des Français de l'Étranger depuis six ans...

Exact. Les conseillers des Français de l'étranger sont un relais entre les Français et les sénateurs. Avant d'être élue, je faisais appel à eux quand je rencontrais un problème, notamment par rapport à mon travail, pour défendre un client. En 2006, beaucoup de mes relais privilégiés avaient décidé d'arrêter et je n'avais donc plus ces moyens de communiquer. Je me suis donc dit qu'il y avait un vide à combler et comme je ne suis pas du tout 'politique', j'ai décidé de me présenter en indépendante. Je siège à la commission des Affaires Européennes. C'est vraiment intéressant, j'apprends des choses qui me servent ensuite à aider les Français que je rencontre.

Pourquoi vous présentez-vous aujourd'hui aux législatives des Français de l'étranger ?


Il faut des lignes de communications. Les conseillers à l'AFE en sont mais n'ont quand même pas autant de pouvoir que les députés. Donc aujourd'hui, je me dis la même chose qu'il y a six ans. Même si c'est très difficile et que je n'ai pas les grands partis qui m'appuient, cela ne m'empêche pas de dire ce que j'ai à dire en me servant de ces élections. En étant élue députée, je pourrais crier bien plus fort. Il y a encore beaucoup de choses à faire pour les Français de l'étranger.

Quels messages espérez-vous justement faire passer ?

Je suis concrète et pratique. Je représente tout le monde, de droite comme de gauche. Les grands partis politiques ont déjà leurs pions bien en place. Pour leur 'bla bla politique', ils n'ont pas besoin de moi. Il faut être pratique et exposer quels sont les problèmes des Français de l'étranger. Par exemple, toute cette histoire sur les exilés fiscaux et la taxation des Français de l'étranger…En fait, il y en a très peu. Les Français qui sont en Grande-Bretagne sont en majorité des jeunes qui n'ont pas trouvé d'emploi en France. Il faut être honnête. Ils viennent ici pour trouver un espoir. On ne va quand même pas leur imposer une double taxation. C'est une proposition électorale qui de toute façon n'est pas réalisable. Il faut arrêter de critiquer les Français de l'étranger. La seule chose qu'ils devraient faire plus, c'est voter. Là dessus, je suis sévère. C'est très important et donc maintenant, quand ils me téléphonent pour me demander un service, je leur demande. Souvent ils ne l'ont pas fait et je leur dit ce que j'en pense. C'est trop facile de ne pas voter puis de se tourner vers nous au moindre problème. Évidemment, ça ne m'empêche pas de les aider. On est une grande et belle communauté. On s'entraide tous.

Lire la suite sur notre édition de Londres

Les autres candidats de la circonscription :

ÉLECTIONS 2012 - Axelle Lemaire : "Un énorme défi à relever"
Axelle Lemaire est la candidate du Parti socialiste aux législatives de 2012 pour les Français d'Europe du Nord (3e circonscription). Elle se présente et explique son projet aux lecteurs du PetitJournal.com. Pour la première fois, les Français de l’étranger, estimés à environ 2,2 millions, seront représentés en 2012 à l’Assemblée par 11 députés. Demain retrouvez l'interview d'Emmanuelle Savarit, candidate UMP dans cette même circonscription

ÉLECTIONS 2012 - Emmanuelle Savarit : "Je suis passée par toutes les étapes"
Après Axelle Lemaire hier, c'est au tour d'Emmanuelle Savarit, candidate UMP aux législatives de 2012 pour les Français d'Europe du Nord (3e circonscription) de répondre aux questions du PetitJournal.com. Pour la première fois, les Français de l’étranger, estimés à environ 2,2 millions, seront représentés en 2012 à l’Assemblée par 11 députés

ÉLECTIONS 2012 - Olivier Bertin : "Je défends mes positions"
Olivier Bertin est le candidat du parti Europe Écologie-Les Verts aux élections législatives de 2012 pour les Français d'Europe du Nord (3e circonscription). Il se présente et explique son projet aux lecteurs de Lepetitjournal.com. Pour la première fois, les Français de l’étranger, estimés à environ 2,2 millions, seront représentés en 2012 à l’Assemblée par 11 députés

ÉLECTIONS 2012 - Gaspard Koenig : "Donner une voix aux idées libérales"
Gaspard Koenig est le candidat du Parti Libéral Démocrate aux élections législatives de 2012 pour les Français d'Europe du Nord (3e circonscription). Il explique sa vision du libéralisme et de la fonction de député représentant les Français de l'étranger aux lecteurs de Lepetitjournal.com. Pour la première fois, les Français de l’étranger, estimés à environ 2,2 millions, seront représentés en 2012 à l’Assemblée par 11 députés

ÉLECTION 2012 - Olivier Cadic : "C'est la voix de la troisième France"

Après avoir officialisé sa candidature aux élections législatives dans la troisième circonscription la semaine dernière, Olivier Cadic répond aux questions de Lepetitjournal.com. Il revient sur son parcours, son projet et sa vision de la politique. Pour la première fois, les Français de l’étranger, estimés à environ 2,2 millions, seront représentés en 2012 à l’Assemblée par 11 députés

ÉLECTIONS 2012 - Will Mael Nyamat : "Je suis né dans la politique"
Will Maël Nyamat est le candidat du Mouvement Progressiste aux élections législatives dans la troisième circonscription. Pour les lecteurs de Lepetitjournal.com, il revient sur son parcours, ses motivations et sa campagne. Pour la première fois, les Français de l’étranger, estimés à environ 2,2 millions, seront représentés en 2012 à l’Assemblée par 11 députés

ÉLECTIONS 2012 - Ezella Sahraoui : "Quand je fais quelque chose, c'est toujours à fond"
Ezella Sahraoui est la candidate du Parti Radical de Gauche aux élections législatives dans la troisième circonscription. Pour les lecteurs de Lepetitjournal.com, elle revient sur son parcours, ses motivations et le message qu'elle souhaite porter. Pour la première fois, les Français de l’étranger, estimés à environ 2,2 millions, seront représentés en 2012 à l’Assemblée par 11 députés

Retrouvez tous les articles Élections 2012 sur notre site :

http://www.lepetitjournal.com/elections-2012.html

 
Une internationale

EXPATRIATION - Ces Français installés en Chine pour de bon !

Partir, revenir... ou pas ! Ils sont venus en Chine il y a 8, 10 ans ou plus, pour un semestre, un an, et finalement… ils sont toujours là ! Notre édition de Shanghai a rencontré sept Français pour comprendre ce qui les rentient en Chine.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

LEPETITJOURNAL.COM - Soyez la voix des Français et francophones dans votre ville

Vous cherchez un défi personnel, professionnel et dans les médias ? Vous voulez être votre propre patron tout en intégrant un réseau en pleine expansion ? Vous possédez de fortes attaches dans la communauté des expatriés et des Francophones de votre ville que vous désirez faire fructifier ? Devenez partenaire du site lepetitjournal.com !

MANAGEMENT - Christian Barqui, président de l'APM : "On n’apprend pas sans émotion"

Créée en 1987 à l’initiative de Pierre Bellon, alors PDG de Sodexo, l’APM, Association pour le Progrès du Management, suscite l’engouement d’un nombre croissant de dirigeants en France et à l’international. L’association compte désormais 353 clubs réunissant une fois par mois de 20 à 25 dirigeants autour d’un expert. Le Président et le Directeur Général de l’APM, reviennent sur les éléments clés qui concourent à ce succès.
Expat - Politique

DIPLOMATIE – Etre consule de France à Istanbul pendant le coup d'Etat militaire

Muriel Domenach a occupé de septembre 2013 à août 2016 le poste de Consule générale de France à Istanbul. Entre suppression des festivités du 14 juillet du fait de menaces terroristes et coup d'Etat militaire, elle raconte comment elle a vécu personnellement les événements, les mesures prises pour rassurer les ressortissants français et revient sur trois années très riches en Turquie

MICHAELLE JEAN - "Nous n’agissons pas seulement pour le français, mais pour le public et les 77 délégations sportives francophones"

La secrétaire générale de la Francophonie était à Rio la semaine dernière afin d’assister à la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques, accompagnée du musicien Manu Dibango, Grand Témoin de la Francophonie pour ces Olympiades. Notre édition de Rio a pu s’entretenir avec la Canadienne lors des premières épreuves d’aviron, à la Lagoa de Rio. 
Magazine