ÉLECTIONS 2012 - Ezella Sahraoui : "Quand je fais quelque chose, c'est toujours à fond"

 

Ezella Sahraoui est la candidate du Parti Radical de Gauche aux élections législatives dans la troisième circonscription. Pour les lecteurs de Lepetitjournal.com, elle revient sur son parcours, ses motivations et le message qu'elle souhaite porter. Pour la première fois, les Français de l’étranger, estimés à environ 2,2 millions, seront représentés en 2012 à l’Assemblée par 11 députés

Lepetitjournal.com - Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Ezella Sahraoui - Je suis la candidate du Parti Radical de Gauche pour ces élections législatives des Français de l'étranger dans la troisième circonscription. J'ai 24 ans, je vis à Lille et je suis en train de créer ma société de traiteur événementiel.

Votre parti a décidé l'investiture de onze femmes dans les onze circonscriptions des Français de l'étranger. Quel est le message envoyé ?


Le but est de porter un message fort pour montrer que ce n'est pas parce que nous sommes des femmes que l'on doit s'occuper de la cuisine, du ménage et des enfants. Les femmes aussi ont la parole et sont intelligentes. Il y a aussi l'importance de la parité. Nous sommes le seul parti à présenter onze femmes dans ces élections.

Comment êtes vous "tombée" dans la politique si jeune ?

Quand on est issu d'une famille qui fait de la politique et bien on en mange à tous les repas. Ensuite, à 16 ou 17 ans, j'ai assisté à un meeting du PRG à Lille et je me suis retrouvée dans ses valeurs laïques et universelles. J'ai donc adhéré aux Jeunes Radicaux de Gauche et appris beaucoup de choses même si bien sûr, à mon âge, il m'en reste à découvrir. Je me suis d'ailleurs déjà présentée aux élections cantonales en 2008 pour lesquelles j'étais la plus jeune candidate à 18 ans.

Vous avez axé votre programme sur la jeunesse. Quelles sont selon vous les difficultés rencontrées par les jeunes expatriés ?

Je vais encore rencontrer pas mal d'expatriés pour encore mieux connaitre leurs préoccupations. Ils ont tous des difficultés bien différentes les uns des autres mais généralement, la plus importante que ces jeunes rencontrent quand ils arrivent dans la troisième circonscription est qu'ils ne bénéficient pas de beaucoup d'aide et de très peu d'accompagnement. Pour les étudiants par exemple, il est difficile, avec le coût de la vie dans ces pays, d'avoir des ressources financières suffisantes.
Les jeunes travailleurs aussi connaissent des difficultés car ils arrivent souvent sans avoir encore trouver un emploi et un logement. De la même façon que pour les étudiants et même si certaines aides sont mises en place, beaucoup reviennent rapidement en France par manque d'informations ou de structures d'accompagnement.

Vous vivez à Lille. N'avez vous pas peur qu'on vous reproche de ne pas vivre dans cette troisième circonscription ?

On me l'a déjà reproché, notamment à Londres quand je suis venue rencontrer des expatriés. Pourtant Lille-Londres se fait très rapidement en Eurostar, ce n'est pas un problème. De toute façon, celui ou celle qui sera élu et représentera les Français de la troisième circonscription siégera à l'Assemblée Nationale à Paris. Lille a donc une situation idéale puisqu'elle est située entre la circonscription et Paris.

Lire la suite sur notre édition de Londres

Les autres candidats de la circonscription :

ÉLECTIONS 2012 - Axelle Lemaire : "Un énorme défi à relever"
Axelle Lemaire est la candidate du Parti socialiste aux législatives de 2012 pour les Français d'Europe du Nord (3e circonscription). Elle se présente et explique son projet aux lecteurs du PetitJournal.com. Pour la première fois, les Français de l’étranger, estimés à environ 2,2 millions, seront représentés en 2012 à l’Assemblée par 11 députés. Demain retrouvez l'interview d'Emmanuelle Savarit, candidate UMP dans cette même circonscription

ÉLECTIONS 2012 - Emmanuelle Savarit : "Je suis passée par toutes les étapes"
Après Axelle Lemaire hier, c'est au tour d'Emmanuelle Savarit, candidate UMP aux législatives de 2012 pour les Français d'Europe du Nord (3e circonscription) de répondre aux questions du PetitJournal.com. Pour la première fois, les Français de l’étranger, estimés à environ 2,2 millions, seront représentés en 2012 à l’Assemblée par 11 députés

ÉLECTIONS 2012 - Olivier Bertin : "Je défends mes positions"
Olivier Bertin est le candidat du parti Europe Écologie-Les Verts aux élections législatives de 2012 pour les Français d'Europe du Nord (3e circonscription). Il se présente et explique son projet aux lecteurs de Lepetitjournal.com. Pour la première fois, les Français de l’étranger, estimés à environ 2,2 millions, seront représentés en 2012 à l’Assemblée par 11 députés

ÉLECTIONS 2012 - Gaspard Koenig : "Donner une voix aux idées libérales"
Gaspard Koenig est le candidat du Parti Libéral Démocrate aux élections législatives de 2012 pour les Français d'Europe du Nord (3e circonscription). Il explique sa vision du libéralisme et de la fonction de député représentant les Français de l'étranger aux lecteurs de Lepetitjournal.com. Pour la première fois, les Français de l’étranger, estimés à environ 2,2 millions, seront représentés en 2012 à l’Assemblée par 11 députés

ÉLECTION 2012 - Olivier Cadic : "C'est la voix de la troisième France"

Après avoir officialisé sa candidature aux élections législatives dans la troisième circonscription la semaine dernière, Olivier Cadic répond aux questions de Lepetitjournal.com. Il revient sur son parcours, son projet et sa vision de la politique. Pour la première fois, les Français de l’étranger, estimés à environ 2,2 millions, seront représentés en 2012 à l’Assemblée par 11 députés

ÉLECTIONS 2012 - Will Mael Nyamat : "Je suis né dans la politique"
Will Maël Nyamat est le candidat du Mouvement Progressiste aux élections législatives dans la troisième circonscription. Pour les lecteurs de Lepetitjournal.com, il revient sur son parcours, ses motivations et sa campagne. Pour la première fois, les Français de l’étranger, estimés à environ 2,2 millions, seront représentés en 2012 à l’Assemblée par 11 députés

Retrouvez tous les articles Élections 2012 sur notre site :

http://www.lepetitjournal.com/elections-2012.html

Dublin

CUAN GREENE - Tombé amoureux de la cuisine en France, il lance sa startup à Dublin.

A 22 ans, Cúán Greene est déjà copropriétaire d'une startup de prestations culinaires à Dublin. En novembre 2013, il lance son affaire aux côtés d'Harry Colley. Depuis, Dublin Pop Up enchaine les contrats et intervient aux quatre coins de la ville. C'est lorsqu'il grandit en France que Cúán se passionne pour la cuisine. Huit ans plus tard, il revient sur ses débuts.

CUISINE - Les moules à la Guinness

Allez hop! C'est le weekend! Et si on se faisait plaisir avec une bonne recette! Si la Guinness trône fièrement sur les comptoirs des pubs partout en…
A la une
France/Monde
En direct d'Europe
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Que sont devenus les anciens lauréats ?

A quelques semaines de la 3ème cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, qui se déroulera sous les dorures du Quai d’Orsay le 17 mars prochain, lepetitjournal.com vous propose de revenir sur le parcours des lauréats 2014 depuis la remise de leur trophée. DJ, entrepreneur, chercheur, judoka… Ces Français de l’étranger avaient été choisis par le jury pour leur parcours atypique et leur engagement. Un an après l’euphorie de la remise de trophées, ils font le bilan. 
Expat
Expat - Emploi

EMPLOI EN ANGLETERRE - Tout savoir pour trouver sans stresser

En arrivant à Londres, vous êtes nombreux à rechercher un travail sans savoir vraiment par où commencer ni ce sur quoi il faut être vigilant. Le système au Royaume Uni étant parfois différent du notre, il est important de connaître quelques points importants pour réussir son insertion professionnelle de l’autre côté de la Manche. Voici quelques informations qui pourront vous aider. 
Expat - Politique

ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L’ÉTRANGER – Comment limiter les frais de scolarité ?

Sur la période 2007-2012, pour l’ensemble des établissements français de l’étranger, les frais de scolarité se sont envolés. Avec une hausse moyenne de 45,25%, c’est l’avenir du réseau qui est en péril. La sénatrice des Français établis hors de France, Claudine Lepage, et le député des Français du Bénélux, Philip Cordery, ont présenté 50 propositions pour freiner cette spirale.
Magazine
Francophonie