DUBLIN GREETERS - Découvrir Dublin comme un local


A partir du 1er mai 2012, les visiteurs auront la possibilité de rencontrer des Dublinois et découvrir Dublin comme un habitant local. Dublin Greeters désire sur le modèle des autres Greeters dans le monde, développer une autre forme de tourisme, basée sur le volontariat, l'échange culturel et touristique, et la gratuité

Le concept des Greeters est né au début des années 90, d’un groupe d’amis new-yorkais, qui avaient envie de faire découvrir leur ville autrement. Ils se sont regroupés sous forme associative et ont ainsi fondé les Greeters de Big Apple. Le but est de faire découvrir aux visiteurs étrangers, les destinations touristiques "autrement", par des bénévoles locaux, "les Greeters".

La formule new-yorkaise a séduit et a été reprise par d’autres habitants dans le monde entier : un réseau international s’est ainsi développé au fil des ans : «The Global Greeter Network» : de 10 adhérents en 2007 (New-York, Chicago, Houston - USA – Toronto au Canada - Fairbanks en Alaska - Melbourne et Adelaïde en Australie, Buenos-Aires en Argentine, Paris), le nombre est passé à 13 en 2008 (Thanet en Grande-Bretagne et Shenzen en Chine - La Haye aux Pays-Bas, ont rejoint le réseau en 2008. Depuis 2009, la France a aussi été très impliquée dans le développement des destinations Greeters (Pas de Calais, Lyon, Marseille, Nantes). Le site www.globalgreeternetwork.info regroupe l'ensemble des destinations impliquées avec ce concept mondial.

Chaque rencontre avec un Greeter est unique : elle est "taillée sur mesure" en fonction de la demande du visiteur, du Greeter qui l'accueille, et d’autres critères (du temps qu’il fait, des atomes crochus entre le visiteur et le greeter, etc.).

L'objectif de Dublin Greeters est de faire découvrir aux visiteurs étrangers, Dublin "autrement", par des bénévoles: les "Dublin Greeters".
Cette initiative est lancée entre autres par un groupe d'amis français vivant à Dublin depuis plus de 5 ans et souhaitant faire découvrir Dublin de manière différente.


Pour plus de renseignements, merci de visiter le site www.dublingreeters.com (Traduction française à venir).

Dublin

JOURNAL D’UNE FRENCHY – L’épopée de ma recherche de stage en Irlande

Être Française en Irlande, c'est pas tous les jours facile. En Irlande, on peut faire une croix sur le bon café, la baguette et les vins peu chers. Adieu les apéros à domicile, les terrasses ensoleillées et bonjour la Guinness et les parapluies qui s'envolent. C'est pourquoi j'ai décidé de vivre ma vie d'expatriée en Dublinoise. Et ça, c'est bien plus fun ! Parce qu'être Dublinoise, c'est savoir qu'on ne commande pas deux pintes en levant son…
Une internationale

HOME-SITTING - Partir en toute tranquillité dans le monde entier !

Vous souhaitez partir en vacances mais qui va garder votre maison ? Et Médor alors ? Lorsque l’on habite à l’étranger, voyager avec un animal de compagnie peut être un vrai casse-tête. Le home-sitting est peut-être aussi la solution qu’il vous faut si vous êtes expatrié.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

FRENCH WINK - Les créateurs français ont une vitrine aux Etats-Unis

Emilie Chassagne et Claire Obry sont deux Francaises expatriées à New York qui ont mis à profit leurs expériences professionnelles pour créer leur start-up. Après leur webzine dédié à la promotion de la création française aux Etats-Unis, elles lancent à présent une boutique en ligne

INTERNATIONALISATION – Les PME-ETI disent "oui"

L’internationalisation ne se limite pas aux grands groupes et concerne de plus en plus les PME (Petites et Moyennes Entreprises) et les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) françaises. Elles sont chaque année plus nombreuses à sauter le pas et à vanter les mérites de l’extension de leur activité à l’étranger. 
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Etude sur le vote par Internet, le cas de la République Tchèque

En 2014, les Français de l'étranger ont à nouveau pu voter par Internet. Si ce moyen est de plus en plus utilisé, l'abstention reste en hausse. Pour tenter d'expliquer ce paradoxe, Alix Guillard a utilisé les données collectées sur sa circonscription de Prague pour y voir plus clair. Curieux sur le fonctionnement des nouvelles technologies en général, Alix Guillard s'intéresse au vote par Internet depuis 2011; il a été suppléant aux élections législatives de 2012 et candidat à l'élection partielle de 2013.

ANNE-MARIE DESCOTES – "Il est nécessaire de prendre en compte les enjeux globaux du développement"

Anne-Marie Descotes est la Directrice Générale à la Mondialisation, au Développement et aux partenariats (DGM) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Nommée par Laurent Fabius à l’été 2013, elle a notamment pour mission d’étendre la diplomatie économique de la France. Lepetitjournal.com l’a rencontrée en pleine préparation de la COP21, la conférence du Bourget sur le climat
Magazine