A la Une

DUBLIN GREETERS - Découvrir Dublin comme un local


A partir du 1er mai 2012, les visiteurs auront la possibilité de rencontrer des Dublinois et découvrir Dublin comme un habitant local. Dublin Greeters désire sur le modèle des autres Greeters dans le monde, développer une autre forme de tourisme, basée sur le volontariat, l'échange culturel et touristique, et la gratuité

Le concept des Greeters est né au début des années 90, d’un groupe d’amis new-yorkais, qui avaient envie de faire découvrir leur ville autrement. Ils se sont regroupés sous forme associative et ont ainsi fondé les Greeters de Big Apple. Le but est de faire découvrir aux visiteurs étrangers, les destinations touristiques "autrement", par des bénévoles locaux, "les Greeters".

La formule new-yorkaise a séduit et a été reprise par d’autres habitants dans le monde entier : un réseau international s’est ainsi développé au fil des ans : «The Global Greeter Network» : de 10 adhérents en 2007 (New-York, Chicago, Houston - USA – Toronto au Canada - Fairbanks en Alaska - Melbourne et Adelaïde en Australie, Buenos-Aires en Argentine, Paris), le nombre est passé à 13 en 2008 (Thanet en Grande-Bretagne et Shenzen en Chine - La Haye aux Pays-Bas, ont rejoint le réseau en 2008. Depuis 2009, la France a aussi été très impliquée dans le développement des destinations Greeters (Pas de Calais, Lyon, Marseille, Nantes). Le site www.globalgreeternetwork.info regroupe l'ensemble des destinations impliquées avec ce concept mondial.

Chaque rencontre avec un Greeter est unique : elle est "taillée sur mesure" en fonction de la demande du visiteur, du Greeter qui l'accueille, et d’autres critères (du temps qu’il fait, des atomes crochus entre le visiteur et le greeter, etc.).

L'objectif de Dublin Greeters est de faire découvrir aux visiteurs étrangers, Dublin "autrement", par des bénévoles: les "Dublin Greeters".
Cette initiative est lancée entre autres par un groupe d'amis français vivant à Dublin depuis plus de 5 ans et souhaitant faire découvrir Dublin de manière différente.


Pour plus de renseignements, merci de visiter le site www.dublingreeters.com (Traduction française à venir).

 
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Munich Actualité

FUSILLADE DE MUNICH - Les faits

La fusillade qui s'est déroulée dans la capitale bavaroise vendredi 22 juillet a été provoquée par un déséquilibré de 18 ans. Retour sur…
Expat
Expat - Emploi

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine