DUBLIN GREETERS - Découvrir Dublin comme un local


A partir du 1er mai 2012, les visiteurs auront la possibilité de rencontrer des Dublinois et découvrir Dublin comme un habitant local. Dublin Greeters désire sur le modèle des autres Greeters dans le monde, développer une autre forme de tourisme, basée sur le volontariat, l'échange culturel et touristique, et la gratuité

Le concept des Greeters est né au début des années 90, d’un groupe d’amis new-yorkais, qui avaient envie de faire découvrir leur ville autrement. Ils se sont regroupés sous forme associative et ont ainsi fondé les Greeters de Big Apple. Le but est de faire découvrir aux visiteurs étrangers, les destinations touristiques "autrement", par des bénévoles locaux, "les Greeters".

La formule new-yorkaise a séduit et a été reprise par d’autres habitants dans le monde entier : un réseau international s’est ainsi développé au fil des ans : «The Global Greeter Network» : de 10 adhérents en 2007 (New-York, Chicago, Houston - USA – Toronto au Canada - Fairbanks en Alaska - Melbourne et Adelaïde en Australie, Buenos-Aires en Argentine, Paris), le nombre est passé à 13 en 2008 (Thanet en Grande-Bretagne et Shenzen en Chine - La Haye aux Pays-Bas, ont rejoint le réseau en 2008. Depuis 2009, la France a aussi été très impliquée dans le développement des destinations Greeters (Pas de Calais, Lyon, Marseille, Nantes). Le site www.globalgreeternetwork.info regroupe l'ensemble des destinations impliquées avec ce concept mondial.

Chaque rencontre avec un Greeter est unique : elle est "taillée sur mesure" en fonction de la demande du visiteur, du Greeter qui l'accueille, et d’autres critères (du temps qu’il fait, des atomes crochus entre le visiteur et le greeter, etc.).

L'objectif de Dublin Greeters est de faire découvrir aux visiteurs étrangers, Dublin "autrement", par des bénévoles: les "Dublin Greeters".
Cette initiative est lancée entre autres par un groupe d'amis français vivant à Dublin depuis plus de 5 ans et souhaitant faire découvrir Dublin de manière différente.


Pour plus de renseignements, merci de visiter le site www.dublingreeters.com (Traduction française à venir).

Dublin

CUISINE - Le ragoût à la Guinness

On continue notre tour culinaire irlandais. Cette semaine, place au ragoût de bœuf cuisiné avec la bière brune irlandaise. Un plat consistant pour…
A la une
France/Monde
En direct d'Europe
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

RECRUTEMENT - Comment trouver un premier emploi au Canada ?

Elisa est actuellement recruteuse dans le secteur des technologies de l'information au Canada. Elle nous apporte son expertise du monde du travail au Québec pour les nouveaux arrivants mais également beaucoup d'autres informations utiles...

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie