Dubaï

RAMADAN – Tout savoir sur ce mois sacré

Qui vit en terre d’Islam ne peut ignorer l’observation du mois de jeûne qu’est le ramadan. Il est le quatrième des cinq piliers de l’Islam, et sa pratique revêt donc une importance capitale dans la vie des musulmans. Cette année il débutera la semaine prochaine, et dans un pays où la religion rythme le quotidien, comme les Emirats, connaître ses origines, savoir comment il est pratiqué et dans quel but, est nécessaire afin de mieux comprendre cette période sainte. 

Quelle est l’origine du ramadan ?

A l’origine, le mois de Ramadan est le neuvième mois du calendrier lunaire, pendant lequel le Coran a été révélé au Prophète Mohammed durant la « Nuit du Destin » (Laylat ul Qadr). Dans le livre sacré, Allah proclame que je jeûne doit être suivi par les musulmans. Si le ramadan ne correspond jamais à la même période de notre calendrier, c’est parce qu’à la différence du calendrier solaire, le calendrier lunaire musulman compte onze ou douze jours de moins, et décale donc la période de jeûne d’une année sur l’autre.

Comment le jeûne doit-il être pratiqué ?

Pendant le mois de ramadan, les musulmans se lèvent avant l'aube pour prendre leur premier repas (Sahur), et le terminer avant l’appel à la prière de as-soubh.

A partir de ce moment, tous les musulmans, et ce dès l’âge de la puberté, doivent s'abstenir de boire, manger, fumer et avoir des rapports sexuels jusqu'au coucher du soleil, quand commence le quatrième appel à la prière, al maghrib. Ils pourront alors à nouveau manger et boire jusqu’à l’appel à la prière d’Al Fajr du lendemain. Selon la coutume, il est aussi recommandé de jeûner six jours pendant le mois suivant, le mois de shawal.

Il est recommandé de ne rien faire qui puisse causer la rupture du jeûne, cependant, certains cas causant une rupture du jeûne n’entrainent pas nécessairement son annulation, comme boire ou manger machinalement, en oubliant que l’on est censé jeûner.

Cependant, en cas de rupture malencontreuse du jeûne, la personne doit rattraper sa faute en jeûnant un jour de plus par jour de jeûne non respecté ou subvenir aux besoins de personnes nécessiteuses, en pratiquant l’aumône.

Certaines personnes peuvent être totalement exemptées de jeunes, comme les personnes très âgées et les enfants impubères, les femmes enceintes ou en période de menstruation, les voyageurs au long cours, ainsi que les personnes gravement malades. 

De manière générale, pendant le jeûne, les musulmans doivent respecter les principes de modération, humilité et solidarité.

Pourquoi le jeûne est-il pratiqué ?

Si Allah ordonne aux musulmans de jeûner à travers le Coran, les raisons de ce faire ne sont pas clairement invoquées, et à chaque personne de savoir pourquoi elle décide de suivre ce principe. Cela peut-être par simple obéissance à la parole d’Allah, pour suivre la tradition des prophètes qui sont des exemples de grande piété, que le jeûne peut permettre d’atteindre, ou bien pour prendre conscience de son corps et ses besoins, et parvenir ainsi à un plus grand niveau spirituel : le jeûne permet de réduire le temps passé à répondre à ses besoins physiques, pour en consacrer plus à la méditation et à la prière.

Il y aurait aussi une dimension communautaire - le ramadan est un moment intense de communion, de solidarité, de réjouissances nocturnes et parfois personnelle, comme un défi d’exigence envers soi-même, que l’on pourrait se lancer.

Quoi qu’il en soit, le mois de ramadan est un moment intense qui met à l’honneur la générosité, l’hospitalité, la patience et la ténacité.

 La Rédaction (lepetitjournal.com/dubaï) le 18 Mai 2017

 

 

 

 

 

 
A la Une à Dubaï

RAMADAN – Aïd Moubarak !

Le mois de Ramadan touche à sa fin, pour s’achever par l’une des plus belles fêtes de la religion musulmane, l’Aïd-el-Fitr, ou fête de la rupture du…
Une internationale

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Actu internationale
En direct du Moyen-Orient
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine