Dubaï

VIVRE AUX EMIRATS – De l’interdiction à la tolérance

« À Rome, fais comme les romains ». Cette citation d’Ambroise de Milan peut résumer à merveille la problématique à laquelle les expatriés sont confrontés lors de l’installation dans un nouveau pays aux traditions et lois divergentes de leur pays d’origine. Lepetitjournal.com/Dubaï vous propose de faire le point sur les interdits aux Emirats Arabes Unis. 

 

Les médicaments : une restriction détaillée. 

Bon nombre d’expatriés au moment du grand départ, ou tout simplement lors de leur retour aux Emirats Arabes Unis, souhaitent ramener certains médicaments introuvables aux EAU. Néanmoins, il existe une législation en matière de médicaments réalisée par le Ministère de la Santé. Nous vous invitons à bien vous renseigner sur le site du Consulat Général de France à Dubaï (lien disponible ici) afin de ne pas avoir de mauvaise surprise lors de votre arrivée à l’aéroport. 

Les drogues : une politique de tolérance zéro. 

Les Emirats Arabes Unis adoptent une posture claire en matière de drogues : une tolérance zéro. Aucune drogue n’est acceptée sur le territoire que celle-ci soit douce ou dure. Les Emirats Arabes Unis possèdent des logiciels très poussés pour pouvoir détecter n’importe quel type de drogue(s). Ainsi, conformément à cette non-tolérance, les sanctions vont très facilement à l’emprisonnement. 

Le porc aux Emirats Arabes Unis : Une existence limitée

Les Emirats Arabes Unis étant un pays musulman où les lois sont basées sur la Charia, on pourrait aisément croire qu’il n’existe pas de porc sur le territoire. Pourtant, la viande de porc n’est pas interdite aux EAU. Certains magasins en vendent dans un rayon à l’écart des autres rayons où il est inscrit des phrases comme : « For non muslim only » ou « don’t for muslim »

L’alcool aux Emirats Arabes Unis : Une tolérance règlementée. 

Il existe des endroits où il est possible de consommer de l’alcool notamment dans les bars situés dans les hôtels ; ceux-ci possédant une licence pour pouvoir vendre de l’alcool. Néanmoins, et il est important de le noter, tout achat d’alcool doit être précédé par l’obtention d’une licence et être accompagné d’une justification d’un revenu minimum. Cette licence s’obtient auprès du département de la police des émirats. Cependant, elle ne couvre en aucun cas les délits qui peuvent découler d’une consommation d’alcool par exemple : être ivre sur la voie public est un délit.
À noter que la licence n’est valable que dans UN SEUL émirat. À titre d’exemple, la consommation d’alcool est tout bonnement interdite à Sharjah. 

Le sexe aux Emirats Arabes Unis : une réglementation islamique

Les Emirats Arabes Unis étant un pays musulman, il se réfère à l’Islam au sujet des relations sexuelles. Ainsi, dans la loi, toute relation sexuelle hors mariage est interdite. Dans le même sens, la prostitution est strictement interdite . 

Le défaut de paiement : aucune tolérance.  

Les cas sont fréquents et parfois peu médiatisés. En matière de paiement, les Emirats Arabes Unis ne tolèrent aucun défaut de paiement ; une politique de tolérance zéro est également en vigueur pour ce cas. Ainsi, beaucoup d’expatriés surpris par le coût de la vie et le paiement à l’année d’un logement peuvent vite être confrontés à cette situation. On se rappelle du cas très médiatisé, cet été, d’une enseignante à Abou Dhabi confrontée à un défaut de paiement et risquant la prison. 

Quelques interdits ou précautions à prendre : 

  • La tenue : Contrairement à certains fantasmes qui peuvent exister sur les Emirats Arabes Unis, aucune tenue n’est exigée pour les femmes. Cependant, il est conseillé de ne pas adopter des tenues trop courtes ou provocantes dans certains endroits.
  • La cigarette électronique : La cigarette électronique très appréciée ces dernières années et souvent utilisée par des fumeurs dans l’optique d’arrêter de fumer n’est PAS autorisée aux Emirats Arabes Unis. En effet, celle-ci pourra vous être retirée à l’aéroport
  • La démonstration d’affection dans un couple :Beaucoup de panneaux l’explicitent, la démonstration affective en public aux Emirats Arabes Unis n’est pas autorisée. Ainsi, nous ne pouvons que vous conseiller d’éviter les câlins et les embrassades en public.
  • L’insulte et le blasphème : Aux Emirats Arabes Unis, il n’est pas autorisé d’exprimer sa colère par des insultes ainsi vous vous exposez à des sanctions pour des insultes proférées ou un doigt d’honneur par exemple. Le blasphème, conformément à législation dans le pays, est fortement condamnable et peut conduire à l’emprisonnement.
  • La collocation : L’éternel débat des réseaux sociaux : la collocation est-elle légale ? Bien que fortement répandue celle-ci n’est pas légal dans les textes et en cas de recours à celle-ci vous vous soumettez à différentes sanctions.  

IL est ici précisé que cette liste n'est pas exhaustive 

La rédaction (www.lepetitjournal.com/dubai) le 13 décembre 2016 .

 

 
A la Une à Dubaï

OPTIMISATION FISCALE - Acheter un appartement en montagne depuis les dunes des Emirats

Les experts du « dune bashing » aux Emirats vous diront que de conduire dans les dunes offre des sensations comparables à celles ressenties sur la neige. Mais rien ne vaut la glisse sur la neige fraichement tombée ! Savez-vous que l’un des plus grands domaines skiables au monde, Les Portes du Soleil, ne se trouve qu’à une heure en voiture de l’aéroport de Genève qui accueille 3 vols directs quotidiens depuis les Emirats.
Une internationale
Actu internationale
En direct du Moyen-Orient
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !

FRENCH HEALTHCARE – Exporter l’excellence française en matière de santé

Largement envié à l’étranger, notre modèle de santé « à la française » bénéficie d’une solide réputation. La France a su devenir une référence en la matière, rayonnant bien au-delà des frontières de l’hexagone. Pour poursuivre sur cette voie, et apporter plus de lisibilité à ce secteur, Jean-Marc Ayrault vient de lancer le label French Healthcare, « la santé française, une excellence qui s’exporte », une marque unique fédérant tous les acteurs du secteur. 
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire