Dubaï

IMMIGRATION- La diversité aux Emirats

  

Comme bon nombre des pays voisins; les E.A.U. comptent beaucoup sur l’apport de l’immigration de travailleurs qualifiés pour faire tourner leur économie. Avec le Qatar c’est même le pays qui a le plus haut taux de pourcentage d’immigrants par appart à sa population autochtone. D’après les sources disponibles, les citoyens émirats ne compteraient que pour 10% de la population totale. Mais alors quelles nationalités sont les plus représentées à Dubaï ? C’est ce qu’a tenté de découvrir le magazine Qatari « BQ Doha ». 

Tout d’abord, il est important de noter que le Bureau National des Statistiques des Emirats ne publie pas de donnés démographiques sur les nationalités présentes sur le territoire. Les journalistes de «BQ Doha » ont donc contacté les différentes ambassades aux Emirats. Bien que de nombreuses ambassades aient accepté de partager certaines donnés, d’autres ont refusé pour plusieurs raisons de fournir ces informations. En effet, certaines ambassades ne sont pas autorisées à transmettre ces informations, alors que d’autres ne sont simplement pas capables de les fournir.

Sans surprise, les populations d’Asie du Sud (Pakistan, Inde, Népal, Bangladesh et Sri Lanka) représentent près de 55% de la population. D’après le rapport « Arab Migration in a globalized world » publié par l’Organisation International pour les Migrations (IOM), les Sud-Asiatiques immigrent de manière constante aux Emirats  depuis le milieu des années 70. Il est intéressant de constater que pour les populations issues du reste du Monde Arabe, c’est la tendance inverse qui est constaté puisque l’immigration depuis ces pays est en baisse. 

On apprend également qu’il y a 25 000 français enregistrés au Consulat, soit 0,26 % de la population. Les populations belges et suisses sont à peu près égales avec 3000 ressortissants enregistrés, soit 0,03%. Du côté des maghrébins, les Emirats comptent près de 10 000 algériens. Malheureusement les données pour les marocains et les tunisiens n’étaient pas disponibles. On note également que les Libanais sont plus 100 000 et représentent plus  1% de la population des Emirats. 

Vous pouvez retrouver l’article original, certains graphiques ainsi que les sources utilisés au lien suivant : http://www.bqdoha.com/2015/04/uae-population-by-nationality

(lepetitjoural.com/dubai) rediffusion du 26 juin 2016.

 

 

 
A la Une à Dubaï
Une internationale

VOYAGES D’AFFAIRES – Les risques encourus quand on prend trop souvent l’avion

Valorisés par la société, et souvent encouragés par les entreprises, les voyages d’affaires pourraient pourtant être préjudiciables pour la santé, aussi bien morale que physique. Le manque prolongé de sommeil, les changements répétés d’horaires, cumulés au stress procuré par le travail, finissent par avoir un impact sur les « business travellers ». 
Actu internationale
En direct du Moyen-Orient
Expat
Expat - Emploi

VOYAGES D’AFFAIRES – Les risques encourus quand on prend trop souvent l’avion

Valorisés par la société, et souvent encouragés par les entreprises, les voyages d’affaires pourraient pourtant être préjudiciables pour la santé, aussi bien morale que physique. Le manque prolongé de sommeil, les changements répétés d’horaires, cumulés au stress procuré par le travail, finissent par avoir un impact sur les « business travellers ». 

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine