Dubaï

RACHA ARAFEH - « Nous accueillons vos enfants toute l’année, même pendant les vacances scolaires, grâce à nos camps »

Racha Arafeh s’est intéressée au monde de l’éducation à la naissance de son premier enfant. Après avoir travaillé de nombreuses années en tant que directrice au sein d’un groupe comprenant 4 écoles et 9 crèches, Racha a rejoint l’établissement Le Petit Poucet, en 2015. Elle nous présente les valeurs et les spécificités de son établissement ainsi que le concept des camps accueillants de nombreux enfants pendant les vacances solaires.   

Lepetitjournal/dubaï : Racha, vous êtes directrice de l’école Le Petit Poucet depuis deux ans maintenant. Cette école a la particularité d’être bilingue, français-anglais et d’accueillir, les enfants de 6 mois à 6 ans. Présentez-nous plus en détails les caractéristiques de votre établissement. 

Racha Arafeh : Le Petit Poucet a été créé en 2014 avec une envie bien spécifique : celle d’offrir aux enfants une véritable formation bilingue en français et en anglais. Il s’agit pour nos jeunes élèves, de toutes nationalités confondues, d’évoluer au quotidien dans un environnement tant anglophone que francophone, langues qu’ils ne pratiquent pas obligatoirement à la maison. Pour cela, notre équipe d’enseignantes, qui comporte une vingtaine de personnes, ne comprend que des francophones ou des anglophones de naissance. Il en est de même pour nos assistantes. Nous sommes ainsi confortés dans l’idée que les enfants découvrent ces deux langues dans les meilleures conditions, tant au niveau du vocabulaire que de l’accent. De plus, notre programme est basé sur le programme d’étude anglais EYFS (Early Years Foundation Stage) ce qui est un gage de qualité. Nous voulons transmettre aux enfants toutes les cartes pour être prêts à rejoindre l’école de choix de leurs parents, que ce soit une école Française, internationale ou Britannique. Nous avons d’ailleurs signé un partenariat avec l’école francophone l’AFLEC l’année dernière quand ces derniers ont ouvert une section bilingue. Ce partenariat permet aux enfants une adaptation plus rapide car il y a beaucoup de points communs entre les deux établissements concernant les méthodes et pratiques de l'enseignement . Aujourd’hui, notre établissement accueille une centaine d’enfants, âgés entre 6 mois et 6 ans, de trente nationalités différentes. 60 % de nos élèves sont d’origines européennes et 40 % proviennent des Etats-Unis, des Émirats Arabes Unis, mais aussi de l’Afrique du Nord. Nos classes comprennent entre 12 et 20 enfants au maximum, ce qui est en dessous des normes imposées par le ministère. Nous sommes, en effet, plus exigeants sur ce point afin d’offrir un meilleur encadrement à nos élèves.   

Vous proposez aux enfants de votre établissement, et d’ailleurs, de participer à des camps pendant les vacances scolaires. Le prochain camp est celui du printemps qui débutera le 26 mars. En quoi cela consiste ? 

À chaque période de vacances, nous proposons des camps, au sein des locaux du Petit Poucet, permettant aux enfants de s’amuser autour de nombreuses activités comme des cours de cuisine, des arts plastiques, des sorties, des jeux en plein air, mais aussi des activités sportives. Il n’est pas nécessaire de faire partie de notre établissement pour s’inscrire. Tous les enfants sont la bienvenue. Nous offrons des prix compétitifs pour les fratries, soit 20 % de réduction dès le deuxième enfant inscrit. Le camp se déroule sur une semaine avec des journées commençant à 8h00 pour se finir à 14h00. Nous proposons le service de bus pour les familles le souhaitant. Vous pouvez vous inscrire dès à présent en nous contactant à l’adresse suivante : activities@lepetitpoucet.ae. Le prix commence à partir de 600AED pour les personnes s’inscrivant en avance.

Pétronille ROSTAGNAT (lepetitjournal.com/dubai) le 26 février 2017

Pétronille est rédactrice au petit journal de Dubaï et romancière. Son premier roman policier, la fée noire, a été publié aux éditions Incartade(s) en juin 2016.  

 

 

 
A la Une à Dubaï
Une internationale
Actu internationale
En direct du Moyen-Orient
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine