Dubaï

BENOIT RODRIGUEZ - « Même si nous produisons à plus grande échelle aujourd’hui, notre travail reste très artisanal pour adapter la recette à la demande de chaque client »

 

French Bakery est installé aux Emirats Arabes Unis depuis 1997 et son nombre de boutiques n’a cessé de croître ses dernières années. Tout le monde ou presque connait au moins une boutique à Dubaï. Facilement reconnaissables à l’enseigne monochrome de French Bakery, les boutiques sont présentes dans les quartiers phares de Dubaï comme Umm Suqueim, Dubai Mall outlet, ou encore plus récemment Jumeirah, à la décoration plus tendance et urbaine. Mais ce que l’on sait moins, c’est que French Bakery est aussi un important fournisseur pour de nombreux hôtels et coffee-shop dans les Emirats Arabes Unis. Fort de son savoir-faire français reconnu dans le domaine de la boulangerie, l’activité « Wholesale » ou « commerce de gros » de French Bakery est aujourd’hui en pleine expansion. Rencontre avec Benoit Rodriguez, Chef Executif chez French Bakery.

Lepetitjournal.com/dubai : Vous venez de rejoindre French Bakery. Pouvez-vous nous parler un peu de votre parcours, de votre expérience et de votre nouveau travail ? 

Benoit Rodriguez : J’ai rejoint la société il y a quelques semaines en tant que Chef exécutif. J’ai une formation de pâtissier et ai déjà travaillé dans de nombreux restaurants et hôtels en France et à l’étranger dont la Tour d’argent à Paris à mes débuts et le Raffles à Singapour en 2002 pour ne citer qu’eux. Je connais bien Dubaï car je suis dans la région depuis 2003 et ai travaillé comme Chef pâtissier Exécutif dans différents hôtels à Dubaï. C’est une ville extraordinaire qui s’est développée très vite. La toute première fois où je suis venu travailler ici, Il y avait encore des chameaux autour de Satwa et de Jumeirah ! 

Dès mon arrivée, je me suis intéressé à la viennoiserie pour travailler les croissants frais et les brioches de nos boutiques. La viennoiserie est un produit phare chez French Bakery, nous produisons et livrons aujourd’hui quinze mille croissants par jour. Nous pensons également élargir l’offre en proposant bientôt des mini-viennoiseries car cela permet d’offrir au client un assortiment plus varié où tout le monde peut trouver son bonheur. Nous finalisons aussi  la nouvelle offre de gâteaux pour les fêtes et l’idée aujourd’hui est d’y ajouter une touche plus classique et parisienne. La nouvelle gamme sera faîte avec moins de crème et moins de biscuit comme le Parfait, qui permet de réaliser de délicieuses bûches au goût subtil et plus tendance. Mais que les clients se rassurent, notre « Best seller »,  le gâteau au chocolat Mikado ne changera pas !. Notre nouvelle gamme de Noël est prête et nos créations seront en magasin en décembre. Nous avons également revu le site de commande en ligne, qui permet notamment aux clients de personnaliser leurs gâteaux pour les occasions spéciales et d’être livrés. Les commandes en ligne représentent actuellement 10% de nos ventes, c’est important et nous espérons une bonne progression des ventes avec le nouveau « shop on line ». Nous avons beaucoup de projets et continuons à revoir l’agencement de nos boutiques les plus anciennes et pensons également proposer des cours de cuisine à moyen terme. Nos clients peuvent aussi nous retrouver dans les pays du Golfe, sous la franchise French Bakery, présente en Arabie Saoudite, Koweït et bientôt Qatar et Oman.

Pouvez-vous nous parler de l’activité « wholesale » qui représente aujourd’hui un quart de l’activité de French Bakery ?   Le nouveau site de production dédié à cette activité est  flambant neuf. Comment le site est-il organisé et qui y travaille ?  

Même si l’activité première de French Bakery est la boulangerie à travers ses points de vente et le site de commande en ligne, la société a dû se déployer sur le commence de gros pour rester sur le marché et grandir. Historiquement basée à Satwa, French Bakery  vient de créer un deuxième site sur Al Quoz. Tout ce qui est cuisson reste sur le site de Satwa, Al Quoz quant à lui, est réservé au « montage froid » pour la préparation des sandwichs et la confection de certaines pâtisseries.

 Ce site semi-industriel est équipé d’un matériel dernier cri et a nécessité de gros investissements. Il y a un étage réservé à la préparation des sandwichs et un étage réservé aux préparations sucrées. Nous avons également sur le site un showroom qui permet d’accueillir nos clients et aussi de réaliser des tests et des  dégustations. Aujourd’hui la société a presque vingt ans d’existence, elle a grandi  et emploie environ 500 salariés sur les 2 sites. Avec l’équipe de cuisiniers, nous  préparons plus de dix mille sandwichs par jour. Chaque matin, les équipes reçoivent les produits frais mais aussi d’autres matières premières de qualité, importées d’Europe pour la plupart. Des camions partent tous les jours de l’entrepôt pour livrer l’ensemble de nos clients, qui sont essentiellement des hôtels mais aussi des chaines de coffee-shop comme Costa, Caribou ou Second Cup, soit environ 600 clients. 

 Même si nous produisons à plus grande échelle aujourd’hui, notre travail reste très artisanal pour adapter la recette à la demande de chaque client.  Je suis notamment chargé de travailler les nouvelles recettes et préparations pour les clients et je forme les équipes.  Cette activité est vraiment en pleine essor mais nous n’oublions pas pour autant nos points de vente et nos clients particuliers de Dubaï que nous connaissons bien et qui ont fait le succès de French Bakery. La nouvelle offre de Noël est vraiment délicieuse et j’espère avoir un bon retour de nos clients fidèles en boutique.

Corinne VERNIZEAU (lepetitjournal.com/dubai) republication du 4 décembre 2016

 
A la Une à Dubaï

CHERAZADE BOUZYANI - "La création des Frenchy peut se résumer en un mot : l’entraide !"

 Vous la connaissez sans doute pour ses critiques culinaires et ses interventions sur le groupe Facebook très connu « Les Frenchy de Dubaï ». Chérazade Bouzyani, administratrice du groupe aussi appelé « Gigi », revient pour lepetitjournal.com/Dubaï sur son parcours, la création et l’avenir des « Frenchy de Dubaï » et nous livre ses adresses incontournables. Enfin, comme tout ancien chef pâtissier, elle nous divulgue deux recettes : le Fondant au…
Une internationale

A la découverte d'un Paris insolite en compagnie d'un greeter

 Comme beaucoup d'Américains, Mike, Dennis, Brian et Derek rêvaient de visiter Paris, mais pas forcément à la manière de touristes ordinaires. Ils ont donc fait appel aux greeters, ces habitants qui font découvrir aux voyageurs une capitale hors des sentiers battus. 
Actu internationale
En direct du Moyen-Orient
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine