Dubaï

BEATRICE DELAHAIE - "À Dubaï, la frontière est très fine entre les relations professionnelles et le cercle privé"

Béatrice Delahaie, Directrice des opérations au Moyen-Orient pour la célèbre marque de cosmétique Nuxe, a accepté de répondre à nos questions. Aujourd’hui, installée à Dubaï depuis 2013, Béatrice se confie sur sa vie à Dubaï, sa carrière et son avis sur la ville.

Lepetitjournal.com/ Dubaï : Parlez-nous de votre parcours jusqu’à votre arrivée à Dubaï ?

Beatrice DELAHAIE : Je crois que j’ai toujours su que je voulais être une femme d’affaires internationales et travailler pour une marque au service de la beauté des femmes. Bien avant mon Bac je m’imaginais déjà sautant d’un avion à l’autre et je collectionnais les publicités des plus prestigieuses marques de parfums et cosmétiques.

Je suis issue d’une famille qui a fait carrière dans l’aviation civile et j’ai été élevée aux Antilles Françaises toutes proches des Etats Unis ; ainsi voyager et communiquer en anglais sont depuis très jeune une seconde nature.

Pour intégrer ces grandes Maisons de luxe le parcours fut évident : Prépa HEC puis Ecole de Commerce (Institut Supérieur de Gestion) avec une spécialisation commerce international dont une année à courir le monde entre New York et Singapour en passant par Tokyo. Les éléments de mon rêve se mettaient en place.

Je suis entrée chez LVMH à Paris, plus précisément chez Guerlain, en 1999 comme Chef de Zone Travel Retail puis durant 12 années j’ai enrichis mon expérience et mon carnet d’adresse en travaillant pour des marques à l’ADN prestigieux et au rayonnement international : Guerlain, Fendi, Givenchy, Kenzo, chaque jour était plus intense que le précèdent. Toujours à l’Export  en tant que responsable des ventes puis à la direction du marketing opérationnel, je sautais effectivement d’un avion à l’autre. À part l’Amérique Latine et l’Océanie, j’ai grâce à ces différents postes pu explorer plus de 70 pays et m’inspirer tant des subtilités des marches que de la richesse culturelle et sociale. Une école de vie incroyable, toujours à 100 à l’heure.

Et puis en 2011 j’ai souhaité faire un break. Une pause pour prendre du recul et faire le point sur mon parcours et mes envies pour la suite. Alors j’ai fait un choix un peu fou : 2 années de pause pour étudier aux Etats Unis le Yoga puis revenir l’enseigner à Paris. À titre personnel c’est un choix qui continue de me porter grâce au pouvoir apaisant du Yoga et aussi parce que je suis heureuse d’avoir été au bout d’un rêve.

Après ces deux années de césure la stimulation intellectuelle me manquait ainsi que le plaisir de contribuer au quotidien au rayonnement d’une marque. Il était temps de revenir à une vie professionnelle plus conventionnelle. J’ai alors pensé à Dubaï.

Dès mon premier voyage en 2003 j’ai eu un coup de foudre pour les Emirats : D’immenses opportunités professionnelles, un dynamisme économique stimulant, un brassage culturel réjouissant et une splendide qualité de vie a quelques heures de Paris.

Je me suis installée à Dubaï en 2013 accueillie par Coty en tant que Directrice du Marketing Opérationnel. Une fantastique école pour parfaire mes connaissances des enjeux et acteurs au Moyen-Orient grâce à l’expertise du groupe Chalhoub et des nombreuses sociétés du groupe, je pense en particulier à Havas MPG.

Et puis Nuxe m’a appelée il y a un an. Comment résister ? Le secret de beauté des parisiennes, une marque qui incarne si bien les valeurs qui me sont chères : respect de la nature, respect du client avec des soins d’excellence au juste prix et un fabuleux dynamisme insuffle par sa fondatrice et Présidente, Madame Aliza Jabes.

J’ai accepté avec un immense plaisir de prendre la direction des opérations au Moyen-Orient. Depuis Dubaï avec une équipe talentueuse, nous accompagnons l’action sur le terrain de nos 10 distributeurs du GCC et Levant.

La marque est en croissance spectaculaire car Nuxe est appréciée autant par les femmes de la région que par les expatriés. Les textures sensuelles et efficaces sont irrésistibles et nous recrutons autant que nous fidélisons. Le fait d’être numéro 1 des ventes dans les pharmacies françaises avec nos soins anti-âges et notre célèbre Huile Prodigieuse sont aussi des atouts très porteurs au Moyen-Orient.

Vous êtes à la tête de NUXE pour le Moyen-Orient, en tant que femme d’affaires quel recul avec vous sur votre expérience/réussite aux Emirats ?

Le fait d’être une femme à la tête d’un bureau au Moyen Orient suscite plus de curiosité en Europe qu’au Moyen-Orient. Je n’ai jamais ressenti de blocage particulier lie au fait que je sois une femme d’affaires basée à Dubaï.

Je peux me déplacer sans soucis dans tous les pays de la région et échanger d’égal à égal avec mes partenaires commerciaux qui sont des hommes, et parfois des femmes, d’affaires brillants.

Je suis jugée sur mon expérience et mes qualités de leader.

Mon statut de femme me permet en outre de rester en étroit contact avec nos clientes à l’occasion de visites de marchés et aussi de développer un relationnel privilégié avec les journalistes et influenceurs media du Golfe.

On dit souvent que Dubaï est la ville de tous les succès, quel est votre avis ?

Du point de vue professionnel, oui, Dubaï est un superbe accélérateur de carrière des lors que l’on garde la tête froide. Ici les opportunités sont nombreuses, les chasseurs de tête très actifs mais après il est essentiel de faire ses preuves car c’est un monde très petit où les réputations se font et se défont très vite.

Avec beaucoup de travail, de l’organisation, et en s’entourant d’une équipe de confiance il est important de faire ses preuves et de le faire savoir.

Je dis souvent qu’à Dubaï avec un minimum de culot on peut très facilement avoir accès à des leaders d’entreprises et d’opinion qui seront autant de sources de conseils et d’inspirations. Je ressens une forte solidarité dans la communauté d’expatriés de toutes nationalités et en particulier dans le milieu francophone.

À Dubaï on travaille beaucoup et tout le temps car la frontière est très fine entre les relations professionnelles et le cercle plus privé. Les opportunités et les idées sont constantes alors il ne faut pas perdre de temps pour les transformer en plan d’action.

Pouvez-vous nous communiquer vos bonnes adresses ?

Par où commencer ! Dubaï est LA ville de tous les divertissements et du shopping démesuré.

Pour un diner entre amis : Zuma à DIFC reste une valeur sûre ainsi que la Cantine du Faubourg à Emirates Tower et pour une nuit sur le dance floor la soirée 80s de stéréo Arcade est incontournable.

Concernant la Mode, je reste une fidèle de Maje, Sandro et The Kooples et je surveille régulièrement la sélection vintage, de So chic qui a un showroom permanent chez Dtales.

Enfin pour un cours de Yoga à la maison, Diana de @radiance_of _yoga qui enseigne aussi a Zen Yoga, Knowledge Village.

Marion LONGIN (www.lepetitjournal.com/dubai) Rediffusion du dimanche 4 octobre 2015

 
A la Une à Dubaï

CHERAZADE BOUZYANI - "La création des Frenchy peut se résumer en un mot : l’entraide !"

 Vous la connaissez sans doute pour ses critiques culinaires et ses interventions sur le groupe Facebook très connu « Les Frenchy de Dubaï ». Chérazade Bouzyani, administratrice du groupe aussi appelé « Gigi », revient pour lepetitjournal.com/Dubaï sur son parcours, la création et l’avenir des « Frenchy de Dubaï » et nous livre ses adresses incontournables. Enfin, comme tout ancien chef pâtissier, elle nous divulgue deux recettes : le Fondant au…
Une internationale

A la découverte d'un Paris insolite en compagnie d'un greeter

 Comme beaucoup d'Américains, Mike, Dennis, Brian et Derek rêvaient de visiter Paris, mais pas forcément à la manière de touristes ordinaires. Ils ont donc fait appel aux greeters, ces habitants qui font découvrir aux voyageurs une capitale hors des sentiers battus. 
Actu internationale
En direct du Moyen-Orient
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine