Dakar

INSOLITE – Les métiers de rue à Dakar. Partie 4

L'effervescence dakaroise peut en surprendre plus d'un. Au détour d'une rue, dans les enchevêtrements des allées ensablées, entre deux boutiques, bouillonne tout un tas d'activités, parfois insoupçonnées et souvent méconnues. Le petit journal Dakar revient sur les métiers sénégalais, afin de mieux connaître le pays et la ville, pleine de surprises, d'émerveillement et d'enrichissement. 

INSOLITES : Les métiers de rue à Dakar. Partie 3


Dakar ne cesse de nous surprendre et, dans ce brouhaha, dans ce bazar organisé, les silhouettes passent et se croisent, à un rythme parfois effréné. Toute cette agitation est entretenue par tout un tas de personnes qui participent à faire vivre la ville. Le petit journal Dakar part à la rencontre de ses personnes qui occupe un travail à la sénégalaise, de tous ces métiers parfois insolites.

INSOLITE – Les métiers de rue à Dakar. Partie 2

 

Dakar n’a de cesse de s’agiter, de remuer, de grouiller dans tous les sens. En comprenant 98% des activités économiques du pays, on comprend pourquoi ! Toute cette agitation qui jamais ne s’épuise est pourtant bien différente de celle qu’on connaît en Europe. Voilà pourquoi, toutes sortes de métiers peuvent nous surprendre, qu’ils soient insolites ou qu’ils s’effectuent de manière bien différente. Ouakam est un de ces quartiers qui regorgent de travailleurs prêts à en témoigner. Le petit journal dévoile quelques-unes de ces figures qui façonnent la ville et fascinent les esprits.

MODE - Designer son propre vêtement à Dakar

Le mois de juin s’est clôturé avec la Fashion Week de Dakar. C’est donc la fin d’un défilé haut de gamme et plein de créativité. Mais Dakar offre la possibilité à tout un chacun de devenir lui-même le créateur de ses vêtements.

INSOLITE - Les métiers de rue à Dakar Partie 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dakar, ses routes ensablées, son cortège de taxis jaunes, ses silhouettes colorées, mais aussi ses petits métiers de rues. Au détour d'une avenue ou en bord de mer, nombreux sont les commerces insolites à prendre part à l'agitation dakaroise. Tantôt ambulant tantôt fixe, lepetitjournal.com Dakar vous propose d'aller à la rencontre de ceux qui forgent jour après jour le paysage de la capitale sénégalaise. 

 

ETHNIES - Les groupes ethniques au Sénégal

Le Sénégal compte plusieurs ethnies vivant en harmonie sur un territoire moyennement étendu avec des disparités de peuplement selon les régions. Certains groupes ethniques sont subdivisés en plusieurs sous-groupes.

EH TOUBAB ! - Oui toi, homme blanc

Si vous arrivez au Sénégal, vous devenez des « Toubabs ». Vous n’aurez pas le choix, c’est comme ça, il va falloir vous y faire. Le toubab, c’est l’homme blanc. Mais rassurez-vous, rien de péjoratif. Ici, on appelle un chien, un chien, on appelle chat, un chat, on appelle un « blanc », « toubab ».

A la Une à Dakar

LITÉRATURE - Lina Husseini : l’Amazone

Le paysage intellectuel et littéraire sénégalais connait Lina Husseini. Alliant idéalisme, pugnacité et amour des livres, elle est la femme qui au plus fort du régime libéral refusa de supprimer de ses rayons les ouvrages n’agréant pas au pouvoir en place. En ce temps là, la librairie Athéna - dont elle était propriétaire - se posait comme une césure de non compromis et de courage ; seul lieu où, ouvertement se procurer ces œuvres critiques.…
Une internationale

ROAMING – Ni expats, ni immigrants, vivre à l’international au 21e siècle

Ni expatriés, ni locaux, ni immigrants… Comment définir ces citoyens du monde qui s’installent, pour quelques années, sans filet, dans un pays qui n’est pas le leur? Des itinérants, des nomades ? Dans son livre, CM Patha dresse les caractéristiques de ces millions d'individus dont on n’entend pas la voix. Beaucoup d’entre vous se reconnaitront !
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

"Insécurité, négligence, esclavagisme": enquête dans les dessous des fermes australiennes

L’Australie, c’est easy, facile. Les salaires sont plus élevés, et il y a du soleil toute l’année. Forcément cela attire, et on a envie d’y rester. Pour cela, il faut remplir quelques conditions. Notamment réaliser 88 jours de travail en fermes. Si d’autres solutions existent, celle-ci est la plus utilisée par les PVTites. Disponibilités pour travailler toute l’année, pas besoin d’expérience, les gens se hâtent... Et tombent des arbres une fois qu’ils commencent à se faire arnaquer. Enquête au coeur des fermes et de leurs abus.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine