Pour la clôture de l'événement Esmaani, un spectacle exceptionnel a été donné au Palais Abdellia, avec Najet Ounis, Moonshine Band, Bendirman, Mounir Troudi et Nejib Khallfallah Danse contemporaine

 

Au programme, un concert qui a débuté vers 20h00 et s'est terminé vers 23h00 ...

Le concert était dédié à Sarah, un petite fille atteinte d'une longue maladie, qui n'a pas manqué d'animer la scène en dansant et en invitant le public à applaudir !

Le public a pu apprécier des artistes réputés de la scène tunisienne comme Bendirman et Mounir Troudi, ainsi que de jeunes artistes "montants" : Najet Ounis, aussi jeune que brillante, est sur la voie des diva soul. Le talentueux groupe Moonshine, composé de 6 membres dont le chanteur Zied  Bagga et son vibrato si particulier, ont repris à leur manière des standards tels que "master blaster" ou "aint no sunshine".

De grands éclats de rire avec Bendirman ont ponctué la soirée, entre une reprise de "Bella ciao" et une chanson orientale.

Les danseurs de la compagnie Nejib Ben Khallfallah ont performé avec brio sur plusieurs morceaux durant le concert.

On ne présente plus Mounir Troudi, qui avait déjà participé en début de semaine. Il a tenu à être là pour cette dernière soirée, et à faire un boeuf avec Moonshine, Najet Ounis et Bendirman, pour marquer la fin de ce très bel événement.

Pour les bénévoles, la soirée s'est terminée autour d'un couscous pour fêter la réussite de l'événement et l'anniversaire de Monique Vassart, la co-fondatrice d'Esmaani.

Rendez-vous l'année prochaine pour un nouvel événement Esmaani, et tout au long de l'année pour des actions en faveur des personnes hospitalisées.


APPEL


L'association Esmaani a besoin de vous, elle recherche des bénévoles motivés pour l'aider dans sa démarche.

Nous avons constamment besoin de bénévoles actifs, votre présence à l'hôpital n'est pas obligatoire, vous pouvez aider en collectant des jouets ou des livres, en organisant l'événement, en communiquant sur l'événement

Contactez la page Facebook Esmaani

et partagez l'hymne Esmaani !

 

 

 

 

Isabelle Enault (www.lepetitjournal.com/tunis.html) mardi 13 novembre 2012

Nous remercions toutes les personnes qui à leur manière nous ont aidé.
Merci à l'AMBASSADE DE BELGIQUE.
Merci à toutes les librairies partenaires:
Mille Feuilles, Artlibris, Farenheit, Culturel, Claire Fontaine Marsa et Menzah, El Moez et La passion du Libr’Ere.
Merci aussi à tous les artistes, musiciens, chanteurs, techniciens du son et tous les médias qui nous ont aidé à communiquer : presse, radio, télévision, magazines, sites internet ....
Merci au Ministère de la Culture pour leur fidèle soutien.
Et surtout merci aux courageux bénévoles qui chaque jour apportent aux malades un soutien et du réconfort.
Enfin, merci à nos généreux sponsors.
 
Une internationale
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

L’immobilier parisien : valeur refuge ?

Les parcours professionnels s’internationalisent : un jour expatrié, un jour de retour en France pour repartir par la suite vers une autre destination d’expatriation. Mais dès qu’il s’agit d’immobilier, les français de l’étranger restent très attachés à leur mère patrie et préfèrent investir et placer leurs liquidités dans leur pays d’origine plutôt que dans leur pays d’expatriation.
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle donc n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine
En direct de nos éditions locales