Sortir à Lapa c’est se retrouver dans le Montparnasse de « Paris est une Fête », où le jazz aurait été supplanté par la samba et où la nuit serait plus vivante que jamais. Ce soir, allez-y écouter la merveilleuse Teresa Cristina

Oubliez les sonos géantes, les pop-corns, les scènes géantes et l’odeur de latrines de Rock in Rio. Dirigez vous rua Mem de Sá, à la gafieira « Carioca da Gema ». Mettez votre montre à l’heure des musiciens : arrivez là pour dîner vers 22:30, et vous serez à pied d’œuvre pour applaudir ensuite Teresa Cristina, l’étoile carioca du renouveau de la samba.

La Carioca da Gema (« carioca d’origine ») est un ancien hôtel particulier plein de charme transformé depuis 2000 en salle de spectacle. On y boit, on y danse, et surtout on y entend le meilleur de la scène de la samba de raiz. S’y succèdent soir après soir les grandes voix de Rio, toujours accompagnées par un combo impeccable. On y dîne aussi, de plats classiques et roboratifs – mais si vous aimez l’aventure, vous pourrez tenter le célèbre camembert gratiné en feuilleté et sa confiture d’abricots…

Souvent en tournée, Teresa n’est pas venue depuis un moment à la Carioca da Gema. Raison de plus pour aller écouter cette chanteuse de 42 ans craquante de simplicité et de gentillesse. Jeune fille, elle se destinait au volley-ball professionnel, mais après avoir entendu Candeia, c’est finalement à la musique qu’elle décide de consacrer sa vie, en commençant par Portela et le bar Semente dès 1998.

Quand je l’ai rencontrée en janvier dernier, elle me disait : « Lapa est encore sincère, et moi aussi. Le quartier pousse notre musique, sans compromis commercial. La samba, c’est aussi fort que le blues. Un peuple, souvent opprimé, résiste et trouve répit et bonheur dans une musique qui lui parle, qui raconte sa vie ».

Quand vous l’aurez vue, prévenez vos amis restés en Europe qu’ils pourront eux-aussi applaudir Teresa Cristina au Palais des Beaux Arts de Bruxelles le 15 octobre prochain.

Thierry Gillmann (www.lepetitjournal.com – Brésil) vendredi 30 septembre 2011

Retrouvez Teresa Cristina <http://www.teresacristina.com.br/> vendredi 30 septembre, à partir de 23:30 (mais venez en avance !). Rua Mem de Sá, 79 • Lapa • Rio de Janeiro • Tel.: 2221.0043 • Prix normaux. Entrée artistique 25 R$

Retrouvez ici une interview (français et portugais) de la chanteuse Teresa Cristina : http://bossanovabrasil.fr/teresa-cristina-samba-du-don-naturel-316516.html

Toute l'actualité des musiques brésiliennes sur http://bossanovabrasil.fr

 
Une internationale
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Et si vous louiez votre appartement à une grande entreprise ?

Avez-vous déjà entendu parler de la location corporate ? C’est la possibilité pour un propriétaire de louer son appartement à un grand groupe pour que celui-ci y installe l’un de ses salariés avec ou sans sa famille. Un dispositif qui présente de nombreux avantages pour les bailleurs expatriés.

CFE – La protection sociale au féminin

Pour réussir son expatriation, les questions de « protection sociale » sont fondamentales et doivent être anticipées avant le départ. C’est d’autant plus vrai pour les femmes qui doivent souvent prendre des précautions supplémentaires pour les enfants, la maternité. Avec la Caisse des Français de l’Etranger (CFE) qui assure la continuité à l’étranger de la Sécurité sociale française, vous avez la possibilité d’emporter la protection sociale « à la française » à l’étranger et de rester couverte partout dans le monde (dont la France) comme si vous n’étiez pas partie.
Expat
Expat - Emploi

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine
En direct de nos éditions locales