Sortir à Lapa c’est se retrouver dans le Montparnasse de « Paris est une Fête », où le jazz aurait été supplanté par la samba et où la nuit serait plus vivante que jamais. Ce soir, allez-y écouter la merveilleuse Teresa Cristina

Oubliez les sonos géantes, les pop-corns, les scènes géantes et l’odeur de latrines de Rock in Rio. Dirigez vous rua Mem de Sá, à la gafieira « Carioca da Gema ». Mettez votre montre à l’heure des musiciens : arrivez là pour dîner vers 22:30, et vous serez à pied d’œuvre pour applaudir ensuite Teresa Cristina, l’étoile carioca du renouveau de la samba.

La Carioca da Gema (« carioca d’origine ») est un ancien hôtel particulier plein de charme transformé depuis 2000 en salle de spectacle. On y boit, on y danse, et surtout on y entend le meilleur de la scène de la samba de raiz. S’y succèdent soir après soir les grandes voix de Rio, toujours accompagnées par un combo impeccable. On y dîne aussi, de plats classiques et roboratifs – mais si vous aimez l’aventure, vous pourrez tenter le célèbre camembert gratiné en feuilleté et sa confiture d’abricots…

Souvent en tournée, Teresa n’est pas venue depuis un moment à la Carioca da Gema. Raison de plus pour aller écouter cette chanteuse de 42 ans craquante de simplicité et de gentillesse. Jeune fille, elle se destinait au volley-ball professionnel, mais après avoir entendu Candeia, c’est finalement à la musique qu’elle décide de consacrer sa vie, en commençant par Portela et le bar Semente dès 1998.

Quand je l’ai rencontrée en janvier dernier, elle me disait : « Lapa est encore sincère, et moi aussi. Le quartier pousse notre musique, sans compromis commercial. La samba, c’est aussi fort que le blues. Un peuple, souvent opprimé, résiste et trouve répit et bonheur dans une musique qui lui parle, qui raconte sa vie ».

Quand vous l’aurez vue, prévenez vos amis restés en Europe qu’ils pourront eux-aussi applaudir Teresa Cristina au Palais des Beaux Arts de Bruxelles le 15 octobre prochain.

Thierry Gillmann (www.lepetitjournal.com – Brésil) vendredi 30 septembre 2011

Retrouvez Teresa Cristina <http://www.teresacristina.com.br/> vendredi 30 septembre, à partir de 23:30 (mais venez en avance !). Rua Mem de Sá, 79 • Lapa • Rio de Janeiro • Tel.: 2221.0043 • Prix normaux. Entrée artistique 25 R$

Retrouvez ici une interview (français et portugais) de la chanteuse Teresa Cristina : http://bossanovabrasil.fr/teresa-cristina-samba-du-don-naturel-316516.html

Toute l'actualité des musiques brésiliennes sur http://bossanovabrasil.fr

Une internationale

ALEXANDRE JARDIN - "La France n’a jamais été inventée par des trouillards mais par des fous furieux"

Le grand public connaît Alexandre Jardin le romancier – "Bille en tête" en 1986, "Le Zèbre" en 1988 – et Alexandre Jardin le réalisateur – "Fanfan" en 1993, "Oui" en 1996. Depuis quelques semaines, il a vu débouler sur la toile et dans les médias le Alexandre Jardin mobilisateur et créateur d’initiatives pour relancer son pays, avec notamment son association Bleu Blanc Zèbre. À l’occasion de la sortie de son livre "Laissez-nous faire ! On a déjà…
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

MALAISE D'UNE EXPAT - "Et moi dans tout ça?"

Rentrée 2005: Anne rencontre John à la cafétéria de La Sorbonne. Le coup de foudre est immédiat. Et réciproque. Elle étudie la sémantique. Il finit son doctorat en communication grâce à un programme d’échange entre la célèbre université parisienne et Columbia University à New York, dont il est originaire. Hiver 2012: Une limousine rutilante se gare en face d’un immeuble bourgeois de l’Upper West Side de New York. Anne et ses deux fils viennent rejoindre John, embauché deux mois plus tôt comme directeur du marketing d’une agence de publicité sur Madison Avenue.

PORTRAIT D’EXPAT - Arrivés avec 5 valises et quelques économies

Il en faut du culot pour tout plaquer et partir à l'étranger. C'est pourtant ce qu'on fait Line et Samuel, la bonne trentaine et deux enfants. Un jour ils sont venus s’installer à Saigon, se donnant deux ans pour trouver leur projet de vie ou rentrer. Aujourd’hui, ne leur parlez plus de retourner vivre en France !
Expat - Politique

ANNE-MARIE DESCOTES – "Il est nécessaire de prendre en compte les enjeux globaux du développement"

Anne-Marie Descotes est la Directrice Générale à la Mondialisation, au Développement et aux partenariats (DGM) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Nommée par Laurent Fabius à l’été 2013, elle a notamment pour mission d’étendre la diplomatie économique de la France. Lepetitjournal.com l’a rencontrée en pleine préparation de la COP21, la conférence du Bourget sur le climat

FRANCOIS HOLLANDE – Sa visite au Pavillon de la France sur Expo 2015

Dimanche 21 juin, François Hollande s’est rendu sur le site d’Expo 2015 pour l’inauguration officielle du Pavillon de la France et la signature avec Matteo Renzi de la Charte de Milan sur le droit à l’alimentation. Un déplacement initialement placé sous le signe de l’environnement à 150 jours de la COP 21 et de la candidature de Paris à l’Exposition universelle de 2025. Mais les relations entre la France et l’Italie ont davantage porté sur la question des migrants, au coeur des relations bilatérales du moment.
Magazine