Une exposition dédiée à la photographie contemporaine du Moyen-Orient vient d’ouvrir au Victoria and Albert Museum de Londres. L’occasion de découvrir quatre-vingt-dix clichés d’artistes plus talentueux les uns que les autres mais surtout d’appréhender avec un autre regard cette région du monde

(Hassan Hajjaj – Saida in Green – 2000)

L’exposition rassemble sous sa coupe plus de trente artistes, provenant de treize pays différents. Si certains sont des photographes renommés, comme l’Iranien Abbas, l’Egyptien Youssef Nabil ou encore le Libanais Walid Raad, d’autres, comme le Palestinien Taysir Batniji ou le Saoudien Abdulnasser Gharem prouvent qu’ils sont, sans aucun doute, de la même trempe.

Les clichés, qui s’étendent sur plus de trente ans, révèlent différents points de vue du Moyen-Orient, entre religion, vie sociale et bien sûr, tourmente politique. La complexité de la région est ici mise à nue, grâce à des clichés journalistiques ou d’autres purement artistique.

Le visiteur se retrouve plongé dans un soulèvement en Iran ou au Liban, ou peut regarder droit dans les yeux des Saoudiennes et comprendre leur quotidien. L’exposition apporte un regard attachant sur toute une palette d’aspects auxquels on ne s’attend pas.

(Joanna Hadjithomas, Kalhil Joreige – Wonder Beirut #13)

Une exposition en trois temps
Trois thèmes majeurs structurent l’exposition : "Recording", ‘rendre compte’, "Reframing", ‘recadrer’ et "Resisting", ‘résister’. Il s’agit de comprendre les différents rôles que la photographie peut jouer au quotidien.

Dans un premier temps, la photographie est exploitée comme outil de reconnaissance, elle est le témoin des peuples et des lieux où se déroulent les évènements. À travers l’œil averti du photographe, le visiteur doit pouvoir comprendre la dimension socio-politique.

Dans un second temps, la photographie est davantage cadrée de manière à reconstituer des portraits. Les artistes ont ensuite mis à leur sauce certains clichés de façon à faire passer un message précis grâce à des objets contemporains.

(Shadi Ghadirian – From the series Qajar – 1998)

Enfin, la photographie est remise question. Peut-elle réellement être un outil d’information alors qu’elle peut être si facilement modifiable ?

Des artistes engagés
Chaque artiste apporte une touche sensible vis-à-vis de l’actualité ou d’un point de vue purement artistique. Newsha Tavakolian, photographe Iranienne, s’est spécialisée dans le domaine du féminisme, donnant une voix particulière aux femmes. Dans cette exposition, des photographies issues de la série "Mères de martyrs" dévoilent des portraits de femmes tenant une image de leur fils décédé lors de la guerre Iran-Iraq entre 1980 et 1988. La simplicité du procédé ne rend que plus puissant le message de la photographie.

(Nermine Hammam – From the series Upekkha – 2011)

Hassan Hajjaj, photographe marocain, expose des clichés dans lesquels il cherche à se réapproprier des matériaux qu’il a trouvé, les remettant dans un nouveau contexte au travers de portrait plein de couleurs. Il révèle également l’émergence du Moyen-Orient en introduisant des grandes marques internationales.

Enfin, on ne peut qu’être (agréablement) surpris devant les photographies de Nermine Hamman, photographe Egyptienne, qui dévoile des clichés étonnants de soldats de la place Tahrir au Caire. Elle les replace dans des paysages de cartes postales parfaites – là où elle s’imagine qu’ils préfèreraient être…

Clea Broadhurst (www.lepetitjournal.com/londres) lundi 19 novembre 2012

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

 

« Light from the Middle East » au V&A jusqu’au 7 avril 2013

Une internationale

FORMATION - Les écoles hôtelières suisses s'accrochent pour rester les meilleures

Cela ressemble à un repas dans un restaurant de luxe, avec une vue spectaculaire sur les Alpes et des serveurs en tenue amidonnée versant un grand cru et détaillant aux convives un menu complexe. Mais il n'en est rien. Les serveurs, les convives en tenue habillée et même l'équipe en cuisine élaborant des assiettes soignées sont en fait des étudiants de l'une des célèbres écoles hôtelières de Suisse.
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Melbourne - Actualité Australie

"SI J'OZAIS" - Ikea, le retour...

Il existe un moment exaltant dans la vie de nombreux couples français, c'est lorsque, après une quinzaine d'années à suer sang et eau au…
Expat
Expat - Emploi

LAOS - Repenser l'idée d'entreprendre

S'installer au Laos, c'est choisir sa qualité de vie, et un engagement humain. Cette dimension est en effet essentielle dans le pays, car on vient pas ici pour faire fortune. La responsabilité sociétale de ceux qui s'y sont installés ne laisse pas de place au doute sur les raisons qui leur ont fait choisir ce pays! Un reportage vidéo du W Project (équipe sociale et solidaire)

MERCI MAMAN – Des bijoux personnalisés qui plaisent à Kate Middleton

Créée il y a sept ans, Merci Maman est une start-up qui propose divers bijoux personnalisables par gravure connaît un succès grandissant au Royaume-Uni et en France. En 2014, elle a bénéficié d'un coup de pouce spectaculaire : Kate Middleton, Duchesse de Cambridge, porte régulièrement l'un des colliers. L’histoire a tout de suite été relayée dans la presse internationale. Rencontre à Londres avec Béatrice et Arnaud de Montille, co-fondateurs de Merci Maman. 
Expat - Politique

ENRICO LETTA – L’ancien Premier ministre italien s'expatrie à Paris

Enrico Letta, prédécesseur de Matteo Renzi à la tête du Conseil des ministres a annoncé sa démission de la Chambre des députés italienne. Il s’apprête à quitter Rome et l’Italie pour Paris afin de prendre la tête de l’Ecole d’affaires internationales de Sciences Po, qui forme de futurs hommes d’affaires à l'international.
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala